Clint Eastwood

clint-eastwood-viendra-t-il-eclabousser-de

Né le 31 mai 1930 à San Francisco (Californie)

Clint Eastwood reste très secret sur son passé et notamment sur l’histoire de sa famille. On sait que ses ancêtres sont arrivés aux States au milieu du XVIIème siècle. Ses parents sont venus d’Angleterre mais ils sont d’origine irlandaise. Clinton Eastwood, son père, épouse Margaret Ruth Runner, une femme de la haute-société, en 1927. Dès la maternité, Clint Eastwood se fait remarquer car il pèse 5,2 kg et est extrêmement grand. Il est marqué dans sa jeunesse par la Grande Dépression qui touche de plein fouet les Etats-Unis. Le taux de chômage atteint les 28% et le père de Clint perd son job. Jusqu’en 1940, la famille va faire de nombreux déménagements pour que le père trouve du travail. Néanmoins, cela est fait de manière à ce que le petit garçon ne soit pas trop perturbé.

Son premier emploi est caddy dans un club de golf. Il fait aussi quelques petits boulots pour gagner de l’argent de poche. Son premier contact avec le monde artistique est un cours de photographie. Puis au collège, il découvre la comédie et est choisi pour interpréter le rôle principal de la pièce de son professeur d’anglais. Très introverti, il prend peu à peu confiance à lui. Il découvre aussi le jazz grâce à sa mère qui collectionne les disques et le blues grâce à son père qui joue dans un groupe improvisé. C’est en 1945 qu’il entre dans le secondaire et il rentre dans une période rebelle. Ne pensant qu’à faire la fête, ses priorités sont les voitures et les filles. Il obtient tout de même son baccalauréat à 19 ans mais ne continue pas sa scolarité, préférant aller en discothèque. C’est durant cette période qu’il rencontre Howard Hawks, alors réalisateur de westerns, mais avec lequel il n’échange aucun mot.

En 1949, il retourne avec ses parents sur Seattle. Il passe son diplôme de maître-nageur puis est appelé à Fort Ord car l’armée américaine veut mener une offensive sur le nord de la Corée. Grâce à son diplôme, il devient entraineur à Fort Ord et gagne le statut de Caporal. Fort Ord est une véritable petite ville avec ses cinémas et Universal entretient de bonnes relations avec cet endroit, passant des films en avant-première et avec la présence des acteurs et réalisateurs. La façon dont Eastwood est entré en contact avec eux est assez floue, mais visiblement, quelqu’un aurait repéré Clint Eastwood et lui aurait demandé de le rappeler à la fin de son service.

Après une amourette qui se termine mal (il met la fille enceinte et les parents de cette dernière donne l’argent nécessaire pour l’avortement malgré la volonté de Clint Eastwood de l’épouser), il part pour Los Angeles et rentre au Los Angeles City College, qui est réputé être le meilleur lieu d’enseignement pour la comédie. Cependant, le grand garçon y suit des cours de commerce. Il ne finira pas l’année et rentrera chez Universal suite aux connaissances qu’il a eues à Fort Ord. Il devient alors un acteur pas connu pour pas cher avec un salaire de 75 dollars par semaine. En 1950, Universal donne des cours de comédie. Le futur acteur est physiquement avantagé car il est grand, mince et beau, mais devant une caméra, il est rigide et ne sait pas où se placer. Il persévère alors car ses professeurs l’encouragent, voyant en lui un bon comédien. Il commence alors à se rabattre sur le doublage.

Durant les années 50, Eastwood accumule de petits rôles qui ne servent pas l’intrigue (La Revanche de la Créature, Ne Dites Jamais Adieu, Brisants Humains…). C’est durant cette période que Clint Eastwood tire des apprentissages dans la fabrication d’un film. En 1955, c’est la désillusion, Universal ne reconduit pas son contrat. Il décide de s’en sortir et essaye de décrocher des contrats avec d’autres boîtes comme 20th Century Fox ou la Warner. Très ami avec Arthur Lubin, c’est lui qui lui donnera son premier rôle crédité au générique dans La VRP de Choc. Durant cette période, c’est sa femme mannequin qui subvient aux besoins du couple. En 1959, il perce à la télévision dans Maverick et signe avec Bill Shiffrin qui deviendra son nouvel agent, lui assurant un coup de fouet dans sa carrière alors qu’Eastwood était prêt à arrêter le cinéma.

ClintEastwoodSept10TIFF

C’est grâce à sa carrure et à son nouvel agent qu’il va décrocher le premier rôle important de sa carrière. Il va jouer dans la série Rawhide aux côtés de Eric Fleming. Las de jouer dans cette série, Clint Eastwood va obtenir le premier rôle dans Pour Une Poignée de Dollars de Sergio Leone grâce à Eric Fleming qui refuse ce contrat, préférant jouer dans de grosses productions hollywoodiennes. Après quelques jours pénibles pour le film (les producteurs et distributeurs sont frileux), il fait un carton et Clint Eastwood devient une star incontournable en Italie. Bizarrement, et malgré les succès populaires de la trilogie du dollar, les films sont assez critiqués aux Etats-Unis. L’acteur aura un véritable succès dans son pays avec le film Pendez-Les Haut et Court, film qu’il coproduit avec sa société. Son nom est alors synonyme de succès au box-office et sa carrière décolle vraiment.

En 1970, le père de Clint Eastwood décède et il met un frein à son premier film en tant que réalisateur, Un Frisson dans la Nuit. Il reprend le film par la suite, qui traite du jazz dans une ambiance assez sombre et mélancolique. Le film est un beau succès et pour une fois, Eastwood ne joue ni un soldat ni un cowboy. Par la suite, l’acteur/réalisateur endosse pour la première fois le rôle de l’inspecteur Harry, qu’il gardera pour quatre suites.

Par la suite, Clint Eastwood va alterner entre son job d’acteur et celui de réalisateur et malgré une période difficile durant la fin des années 80, il demeurera un artiste majeur du cinéma.

EASTWOOD30

Filmographie

1955 :

  • Allen in Movieland
  • La Revanche de la Créature
  • Francis in the Navy
  • Madame de Coventry
  • Tarantula !

1956 :

  • Death Valley Days
  • West Point
  • Highway Patrol
  • Rawhide
  • Ne Dites Jamais Adieu
  • La Corde est Prête
  • Away All Boats
  • La VRP de Choc

1957 :

  • Escapade au Japon

1958 :

  • Navy Log
  • C’est la Guerre
  • Ambush at Cimarron Pass

1959 :

  • Maverick

1962 :

1964 :

  • Pour Une Poignée de Dollars

1965 :

  • Et Pour Quelques Dollars de Plus

1966 :

  • Le Bon, La Brute et le Truand
  • Les Sorcières

1968 :

1969 :

  • La Kermesse de l’Ouest

1970 :

  • Sierra Torride
  • De l’Or Pour les Braves
  • Les Proies

1971 :

1972 :

  • Joe Kidd

1973 :

1975 :

  • La Sanction

1976 :

1977 :

  • L’Epreuve de Force

1978 :

1979 :

  • L’Evadé d’Alcatraz

1980 :

  • Bronco Billy
  • Ça Va Cogner

1982 :

  • Firefox, l’Arme Absolue
  • Honkytonk Man

1983 :

  • Le Retour de l’Inspecteur Harry

1984 :

  • La Corde Raide

1985 :

1986 :

1988 :

  • Bird
  • La Dernière Cible

1989 :

  • Pink Cadillac

1990 :

  • Chasseur Blanc, Cœur Noir
  • La Relève

1992 :

1993 :

1994 :

  • A Century of Cinema

1995 :

1996 :

  • Les Pleins Pouvoirs

1997 :

1999 :

  • Jugé Coupable

2000 :

  • Space Cowboys

2002 :

  • Créance de Sang

2003 :

2004 :

  • Million Dollar Baby
  • Epreuves d’Artistes

2006 :

2007 :

2008 :

  • L’Echange

2009 :

2010 :

2011 :

2012 :

  • Une Nouvelle Chance

2014 :

2015:

2016

2018

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Facebook : Lavisqteam.fr – Contact: lavisqteam@laposte.net