La Vie Aquatique

Titre Original : The Life Aquatic With Steve Zissou

De: Wes Anderson

Avec Bill Murray, Owen Wilson, Cate Blanchett, Willem Dafoe

Année: 2005

Pays: Etats-Unis

Genre: Comédie, Aventure

Résumé :

Steve Z., le chef de l’équipe océanographique « Team Zissou », sait que l’expédition qu’il conduit est sans doute la dernière, et son plus cher désir est de graver son nom dans l’Histoire. Parmi les membres de son équipe figurent Ned Plimpton, qui est peut-être – ou peut-être pas – son fils, Jane Winslett-Richardson, une journaliste enceinte dépêchée par le magazine Oceanographic Explorer, et Eleanor, sa femme, que l’on prétend être « le cerveau de la Team Zissou ».
Tandis qu’ils affrontent tous les dangers, depuis une mutinerie jusqu’à l’attaque de pirates en passant par un « requin jaguar » plus ou moins imaginaire, Zissou est bien forcé d’admettre que tout ne peut pas être planifié comme il l’aimerait…

Avis :

Wes Anderson, dès qu’on entend le nom du petit génie américain, une certaine évocation du cinéma nous vient d’emblée en tête. En un peu plus de vingt ans, le réalisateur a su non seulement se bâtir une belle filmographie, mais aussi une des filmographies les plus reconnaissables de ces dernières années. Sa patte, son style, son esthétisme, Wes Anderson, c’est du cinéma autrement et bien souvent ça fait plaisir à voir et vivre.

Oui, je dis bien souvent, car même si Wes Anderson prend le temps de mûrir ses projets et tourne finalement peu, même s’il est régulier, le réalisateur ne peut pas convaincre à tous les coups et je dois avouer que « La vie aquatique » est une petite déception. Si le film reste chouette à découvrir, notamment pour cette patte Wes Anderson qui est bien imprégnée, il demeure aussi moins passionnant et moins surprenant que d’autres films et c’est quelque peu dommage, car parfois, on s’ennuie. Comme quoi, la recette Anderson ne fonctionne pas à plein régime à tous les coups.

Steve Zissou est océanographe. Avec son équipe de chercheurs, il parcourt les océans du globe en faisant des films, afin de présenter au monde ses découvertes, sa passion, l’océan, et toutes les merveilles que la vie aquatique peut cacher. Sa dernière mission s’est mal passée, puisque son bras droit et meilleur ami s’est fait dévorer par un requin jaguar. Steve s’est alors mis en tête de retrouver le squale et peut-être de venger son ami. Ayant des problèmes de trésorerie, Steve va être aidé par Ned, un jeune homme de trente ans, qui se trouve être son fils « caché »…

« La vie aquatique » est l’un des derniers films qu’il me restait à découvrir du très bon Wes Anderson. Pour son quatrième film, Wes Anderson a sorti tout ce qu’il pouvait avoir en stock. « La vie aquatique » est un film haut en couleurs, c’est un film décalé comme toujours, c’est un film intéressant sur plus d’un point et surtout dans sa technique. « La vie aquatique« , c’est un film qui a du cachet, c’est un film dans lequel on trouve un travail génial aussi bien dans les décors que les costumes ou encore les dialogues. Wes Anderson nous en met plein les yeux et plein les oreilles, car oui, en plus d’être truffé de répliques très bien trouvées, « La vie aquatique » tient aussi une superbe BO. Mark Mothersbaugh offre des notes sublimes, quelque part entre le classique et le jazz, quand on ne trouve pas des reprises de David Bowie à la guitare sèche.

Pour nous faire saliver encore plus, Wes Anderson nous offre un des plus beaux castings des années 2000. Imaginez un peu dans le même film Bill Murray, Cate Blanchett Willem Dafoe, Jeff Goldblum, Owen Wilson, Anjelica Huston, Michael Gambon, Noah Taylor… Bref, ça a de la gueule, et certains d’entre eux tiennent de bons rôles (Willem Dafoe). Tout comme le film s’amuse avec certaines relations entre les personnages, la petite guéguerre entre Bill Murray et Jeff Goldblum est géniale.

Mais voilà, si dans un sens « La vie aquatique« , visuellement et esthétiquement, nous offre tout ce que l’on est venu chercher dans un film de Wes Anderson, il demeure aussi un film qui m’a déçu dans ce qu’il raconte, ou plutôt comment il le raconte. Dans le fond, ce scénario est amusant et l’idée est bonne, mais dans la forme, « La vie aquatique » se fait longuet. Oscillant entre l’amusant et l’ennuyant, « La vie aquatique » méritait un rythme plus prenant. Si l’on peut s’amuser des situations des personnages, Wes Anderson manque de vraiment nous entraîner totalement avec ses personnages et ce qui les anime parfois, ce qui est dommage.

Sur l’ensemble, « La vie aquatique » se laisse donc regarder entre amusement et une pointe de temps qui passe. Sympa à découvrir, parce que le film respire la patte et le cinéma de Wes Anderson, cette « … vie aquatique » méritait toutefois une intrigue plus prenante, et plus d’émotion. Bref, on attend mieux de Wes Anderson et heureusement, le réalisateur a fait bien mieux depuis.

Note : 13/20

Par Cinéted

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Facebook : Lavisqteam.fr – Contact: lavisqteam@laposte.net