décembre 9, 2021

Tempête de Boulettes Géantes 2 l’Ile des Miam-Nimaux

524174.jpg-r_640_600-b_1_D6D6D6-f_jpg-q_x-xxyxx

Titre Original : Cloudy with a Chance of Meatballs 2

De : Cody Cameron et Kris Pearn

Avec les voix de Bill Hader, Anna Faris, James Caan, Will Forte

Année : 2013

Pays : Etats-Unis

Genre : Animation

Résumé :

Après le succès du premier film, L’île des miam-nimaux : Tempête de boulettes géantes 2 nous entraîne dans les nouvelles aventures de Flint Lockwood. Inventeur d’une machine capable de transformer l’eau en nourriture, Flint avait été obligé de la détruire parce que son invention avait déchaîné des pluies torrentielles de cheeseburgers et des tempêtes de spaghettis, menaçant toute la planète…
Pourtant, la machine n’a pas disparu, et elle crée maintenant des croisements entre animaux et aliments, les « miam-nimaux » ! Flint et ses amis s’embarquent dans une périlleuse mission pour affronter des tacodiles affamés, des Cheddaraignées, des Serpent à galettes, des Hippopatates…

Avis :

J’ai adoré le premier que j’ai découvert récemment. A l’époque de sa sortie en salle, le film ne me disait vraiment rien. Puis le temps a passé, le film a bien marché, si bien qu’il a eu droit à une suite, « L’île des miam-nimaux » et c’est en regardant la bande-annonce de cette dernière, que j’ai eu envie de voir le premier et ce fut une excellente surprise. Alors, après avoir découvert le premier, je suis allé voir sa suite, puisque c’est la bande-annonce de celle-ci qui m’a donné envie de le voir et je dois dire que je suis un peu déçu par ce film. J’ai passé un bon moment devant, mais je trouve que le premier est bien mieux, car je l’ai trouvé moins commercial.

21042968_20130923122853855.jpg-r_640_600-b_1_D6D6D6-f_jpg-q_x-xxyxx

Flint Lockwood est un inventeur de génie, mais qui jouit de malchance. Alors qu’il venait d’inventer une machine capable de transformer l’eau en nourriture, cette dernière s’est retournée contre lui et a bien failli détruire le monde sous une montagne de nourriture. Flint, aidé de plusieurs amis a réussi à arrêter la machine. Mais maintenant, son île est dévastée et il va y avoir du boulot avant de pouvoir tout remettre en ordre. C’est là qu’intervient le professeur Chester V qui propose de reloger toute la population de l’île à San Francisco le temps de réparer tous les dégâts.

Mais peu de temps après, un drame survient sur l’île et le contact avec les équipes de nettoyage est rompu. La machine de Flint marche toujours et elle a créé tout un écosystème sur l’île. Le professeur Chester V, convainc alors Flint de se rendre sur place pour retrouver la machine et la détruire avant que des araignées-burger n’envahissent la Terre. Voici donc notre scientifique préféré, aidé de son équipe, prêt à sauver le monde encore une fois.

Voilà donc une suite sympathique du premier « Tempête de boulettes géantes« . Cette suite nous réserve de bien folles aventures et beaucoup de surprises. Le scénario est très chouette, il rappelle beaucoup « Le monde perdu » du grand Steven Spielberg et quand on regarde le film, nous les grands, on ne peut que penser à ça. L’histoire est drôle et fun, beaucoup d’aventures sont à prévoir sur île et je trouve que la bande-annonce ne reflète pas du tout le film, qui nous réserve bien plus, il y a vraiment de quoi s’amuser devant ce petit film. Le film reste à peu près dans la lignée du premier, mais par contre les réalisateurs y ont rajouté un côté très commercial sur plusieurs scènes et je trouve ça dommage. Alors que la magie fonctionne bien à l’écran, qu’on découvre ce monde merveilleux, avec ses dangers, ses mystères et ses personnages, que tout est magique, on ressort du film parce que parfois l’humour devient pesant, alors on nous place une chanson à la mode qui gâche un peu la magie d’une scène et se révèle n’être pas si drôle que ça. C’est franchement dommage, parce que le premier évitait avec succès tout ça et c’est ce qui faisait sa force, son humour et son charme. Ici, même si on passe un excellent moment pendant les trois quarts du film, il a ce petit quelque chose qui fait que c’est moins bon.

Au niveau de la réalisation c’est toujours aussi beau. Les images sont parfaites, les décors trouvés sont encore plus impressionnants que dans le premier. Je parle principalement de l’île, de sa faune et de sa flore, parce que la première partie dans l’entreprise du professeur Chester V c’est assez commun. Le film ne manque pas d’énergie, chaque scène est aussi plaisante à regarder, qu’elle est amusante. Le film est très riche, ça fourmille d’idées, de trouvailles, de Miam-nimaux improbables et merveilleux. Les dialogues pour la plupart sont géniaux et puis il y a cette petite morale universelle qui est bien placée et pas pompante.

21042969_2013092312285412.jpg-r_640_600-b_1_D6D6D6-f_jpg-q_x-xxyxx

C’est avec plaisir qu’on retrouve tous les personnages du premier film. Flint est toujours aussi déjanté, Sam Sparks est toujours aussi touchante. Le père de Flint est moins coincé et plus drôle. « Baby » Brent est comme dans le premier, hilarant, avec Steve le singe, ce sont les deux personnages qui me font le plus rigoler. La petite fraise est géniale !!!

Par contre, j’ai trouvé le personnage de Chester V, un peu gonflant par moment. Il est lourd et quelque peu cliché.

C’est donc une suite très sympa, malgré ce côté commercial. J’ai rigolé, j’ai passé un excellent moment. J’aurais bien aimé qu’il soit aussi bon que le premier film, mais c’était difficile à faire. Petits et grands devraient y trouver leur compte et je ne serais pas contre un troisième film si le scénario s’y prête.

Note : 13/20

[youtube]https://www.youtube.com/watch?v=27OJ8W8h1NE[/youtube]

Par Cinéted

AqME

Amateur d'horreur, Métalleux dans l'âme, je succombe facilement à des images de chatons.

Voir tous les articles de AqME →

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.