janvier 24, 2022

Chrysalide T.02 – La Passerelle des Trois Mondes – George Lerouge

Auteur : George Lerouge

Editeur : Les Editions Malysa

Genre : Fantasy

Résumé :

L’Entre-Monde : une passerelle vers Meturne, Rougaïs, et la Terre.
Après avoir échappé de justesse au roi Grigori ; Lily, Sophia, Pierre et Victor se réfugient dans cet endroit déconcertant. Les quatre Elémentins espèrent y trouver le repos. Ils explorent la stupéfiante académie aux Mirages et réveillent le passé qui y dormait. Un piège se referme alors sur eux.
Ailleurs, la Noirceur continue de gangréner les Mondes : Meturne se meurt, empoisonnée par ses habitants ; Rougaïs est ravagé par d’incessantes guerres ; tandis que la Terre entame son ère la plus sombre. Amaryllis et Charles devront apprendre à survivre entre alliances et complots.
Les Dieux et les Anges veillent toujours sur le Juge. Cependant, tous ne sont pas prêts à le voir triompher.

Avis :

Le second tome de Chrysalide choisit d’autre partis pris que l’opus précédent, ainsi que de nouveaux messages. L’univers se complexifie et à la fantaisie s’ajoute même des passages de science-fiction plutôt intéressants. Une suite plaisante, qui a encore beaucoup à nous faire découvrir, malgré des passages moins prenants que d’autres, et des chapitres qui s’allongent. On vous explique tout !

Une première partie telle une préquelle

Le second tome de Chrysalide nous renvoie d’abord dans le passé. La passerelle des trois Mondes débute avec les naissances difficiles des quatre enfants que nous avions suivis plus tôt, dans le premier tome. Et les morts des parents.

Bien que le lecteur connût ce qui allait se dérouler, les scènes de batailles restent savoureuses, ainsi que les développements sur les facultés des Elémentins : de nouveaux termes viennent s’ajouter au lexique déjà conséquent. Malgré la brièveté de ces passages, le lecteur est touché par les fins tragiques des protagonistes, et l’amour palpable que les parents transmettent et à leur progéniture en danger et à leurs âme-sœurs qui bataillent à leurs côtés.

La fin de cette première partie nous renvoie au début du précédent volume, pour mieux enchaîner sur sa suite directe !

De la science-fiction s’invite à l’histoire

Des chapitres s’intéressent à la Terre du futur, alors que ce qui subsiste de l’humanité est emprisonné dans des bulles restrictives, aux lois et règles tout aussi rigoureuses, suite à des catastrophes sans précédent. Les explications avancées pour décrypter de tels phénomènes satisferont les plus curieux et les habitués au genre de l’anticipation. Malheureusement, l’atmosphère rendue perd de sa saveur quand une part fantastique s’immisce dans le quotidien de ceux que nous accompagnons. L’anticipation laisse de nouveau place à de la magie, ce qui dénature le tableau technologique peint plus tôt.

Les liens entre ce futur et l’histoire des Elémentins nous échappent tout du long ; une sous-intrigue d’importance prend place, au même titre que des messages subtils sur la fonction de l’imaginaire.

Le pouvoir de l’imaginaire

Imaginer et créer, des verbes qui paraissent bien éloignés, mais pourtant si proches. Un esprit qui s’échappe de la réalité ne signifie pas qu’il l’oublie pour autant. Bien qu’il s’évade pour mieux se retrouver dans son quotidien, le rêveur s’invente d’autres moyens d’aimer sa vie ou de l’améliorer. Le pouvoir de l’imaginaire n’a pas encore fini de nous surprendre. Combien d’inventions, encore utilisées à ce jour, nous ont été soufflées par des écrivains ?

Dans le roman, l’un des héros s’immerge dans des livres ; il y plonge pour vivre des aventures folles aux côtés des héros littéraires de ces histoires. Il entend, voit et peut agir ! Ces livres existent d’ailleurs véritablement : l’auteur a obtenu l’approbation de ses auteurs pour éparpiller des extraits de ces derniers, et pouvoir modifier certaines de leurs scènes. Cette mécanique nous permet ainsi de découvrir de nouveaux auteurs dans le feu de l’action, et d’autres univers. Une idée qui mérite le détour !

Le protagoniste voyage dans les livres, des ressources que les gouvernements futuristes considèrent comme dangereuses. Pour établir un parallèle entre le pouvoir de l’imaginaire et le développement spirituel ou celui de notre esprit critique, il n’y a qu’un pas. Ces passages s’allongent toutefois, et finissent par lasser. L’intrigue principale n’avance pas, ni les secondaires, ce qui est plutôt frustrant. De plus, le nouveau héros présenté ne nous touche pas encore autant que les quatre Elémentins que nous avons appris à connaître, et qui prennent une part bien moins importante dans ce volume deux.

Les aventures des Elémentins

Leurs péripéties semblent réduites, par rapport à l’opus précédent, et nous intéressent moins, jusqu’à leur fin où des émotions fortes s’invitent à la partie. Ils se cherchent encore et n’évoluent pas vraiment tout du long de la lecture. On aime cependant les observer communiquer avec leurs doubles magiques, ou s’entraider mutuellement, tout comme contempler leurs manifestations de pouvoirs grandioses.

Ils restent au même endroit, et combattent les mêmes démons. Leur quête ne progresse pas autant que ce qui nous avait été promis, même si des révélations de dernière minute aident à mieux supporter ces passages.

De la politique assez attendue et une guerre qui manque de dynamisme

Des femmes fortes, dont une nouvelle, mènent des politiques et des guerres de front dans cet ouvrage. Les scènes de bataille n’impressionnent pas assez pour vraiment nous happer, au contraire de cérémonies de mariage bien construites, et qui développent un univers féerique de qualité, avec de nouveaux codes et des créations originales géniales. D’autres passages plus durs, où la torture fait rage, émeuvent, surtout lorsque les commanditaires nous livrent leurs pensées et doutes. Ces digressions restent néanmoins des éléments déjà vus dans d’autres sagas du genre.

Les intrigues tactiques et stratégiques ne nous convainquent pas complètement, même si certains « méchants » de l’histoire dévoilent des facettes inattendues qui approfondissent leurs objectifs, en les rendant ainsi plus réalistes. Du bon d’un côté, du moins bon de l’autre.

En conclusion

Ce second tome apporte de nouveaux éléments tout en mettant de côté certains des anciens, une balance qui questionne pour la suite de l’aventure. Heureusement, l’univers reste assez accrocheur pour continuer de nous prendre au piège, bien que les batailles d’importance nous laissent de marbre.

Note : 14/20

Par Lildrille

Lildrille

Passionnée d’imaginaire et d’évasion depuis longtemps, écrire et lire sont mes activités favorites. Dans un monde souvent sombre, m'évader et fournir du rêve sont mes objectifs. Suivez-moi en tant qu'auteure ici : https://www.facebook.com/ChloeGarciaAuteure. Et en tant que chroniqueuse aussi là : https://simplement.pro/u/Lildrille.

Voir tous les articles de Lildrille →

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.