novembre 30, 2021

L’Ex de ma Vie

307596.jpg-r_640_600-b_1_D6D6D6-f_jpg-q_x-xxyxx

De : Dorothée Sebbagh

Avec Géraldine Nakache, Kim Rossi Stuart, Pascal Demolon, Sophie Cattani

Année : 2014

Pays : France, Italie

Genre : Comédie

Résumé :

Ariane, une jeune violoniste française, accepte la demande en mariage enflammée de Christen, un irrésistible chef d’orchestre. Seul hic : elle est encore un tout petit peu… mariée ! Séparée depuis deux ans de Nino, un instituteur italien au caractère bien trempé, elle parvient à le convaincre de la suivre à Paris pour divorcer en 8 jours chrono. Mais leur voyage à deux dans la ville de l’amour s’annonce beaucoup plus mouvementé que prévu…

Avis :

Bienvenue tout le monde dans un monde rose bonbon sucré, dans un monde romantique totalement assumé. Bienvenue dans « L’ex de ma vie« , le deuxième long métrage de Dorothée Sebbagh, un film aux couleurs de son affiche qui nous réserve un petit moment sympa de cinéma.

359569.jpg-r_640_600-b_1_D6D6D6-f_jpg-q_x-xxyxx

Ariane est une jeune femme épanouie dans la vie. Jeune violoniste de talent, elle vit une belle histoire d’amour avec Christen, un chef d’orchestre très connu dans le milieu. Alors quand celui-ci la demande en mariage ça aurait dû être le moment de bonheur parfait, mais voilà, il y a une petite ombre dans le décor. Ariane est encore mariée à son ex, Nino, un italien.

La loi italienne prévoit une durée de trois ans pour divorcer, mais Ariane refuse cette attente et grâce à l’Europe, elle peut divorcer de Nino en six jours sur Paris. Elle décide donc de le convaincre de boucler le tout à la Française. Mais Nino veut se la faire à l’Italienne et il accepte, si elle veut bien faire le voyage de noce, prévu cinq ans plus tôt à Paris, maintenant. Ariane n’a pas vraiment le choix et c’est ainsi qu’elle va faire son voyage de noce et son divorce dans la même semaine et la semaine ne va pas être de tout repos.

J’avais bien aimé le premier film de Dorothée Sebbagh « Chercher le garçon » et j’étais content de retrouve l’univers coloré de la réalisatrice pour une seconde séance.

Si son premier film suivait la jolie Sophie Cattani chercher un mec pendant tout le film, cette fois, on va suivre la toute aussi jolie Géraldine Nakache essayer de se débarrasser de son ex pendant près d’une heure et vingt minutes.

Sans en attendre la comédie romantique qui allait tout changer au genre, je dois avouer que je me suis laissé charmer par cette petite bande-annonce parisienne et ce deuxième film me donnait toute aussi envie que lorsque j’avais vu le premier de la réalisatrice et le résultat est un petit moment sympathique emmené par un joli duo de comédiens.

Sur un scénario sympathique, la réalisatrice va nous emporter dans un Paris très carte postale pour un film qui va passer vite. L’histoire est drôle et un peu cul cul, voir même beaucoup, mais c’est un point que le film assume pleinement, et malgré les quelques clichés et lourdeurs parfois, le tout est divertissant et agréable à suivre. Le scénario fait la part belle aux situations cocasses, presque irréelles parfois (Le nombre de mariages qu’il y a dans ce film, c’est impressionnant, tout le monde se marie à Paris, à toute heure), et puis les bonnes engueulades du non couple, qui sont drôles, le principe étant de faire chier au maximum possible l’autre. Bien sûr, c’est cousu de fil blanc et le suspens, ou bien faux suspens, du film sera sur leur remise ensemble. On le sait de suite qu’ils vont finir ensemble et d’ailleurs, on ne le voudrait pas autrement et la réalisatrice arrive bien à faire cracher la barrière du non ou oui, on y retourne. Pareil de ce côté-là, il y a quelques clichés, mais ce n’est pas lourd.

De plus, la réalisatrice a fait appel à un groupe que j’aime bien pour faire la BO de son métrage. Lilly Wood And The Prick qui livre une bande originale colorée qui reflète bien l’esprit du film. C’était vraiment une bonne surprise, car c’est un groupe que j’aime bien et c’était un plaisir de l’entendre au cinéma.

Et enfin, le film fonctionne bien grâce à ses comédiens drôles et surtout les personnages secondaires funs qui habillent le film. Bien sûr, le couple Géraldine Nakache et Kim Rossi Stuart fonctionne bien et ils sont drôles ensembles, ce n’est pas vraiment une surprise. Le couple avait déjà du charme dans la bande-annonce. Puis personnellement, j’aime beaucoup l’humour de Géraldine Nakache, son phrasé et son débit de paroles et encore une fois l’actrice m’a fait rire avec ses répliques.

Puis, celle qui m’a fait beaucoup rire aussi, c’est Sophie Cattani qui retrouve la réalisatrice deux ans après pour jouer une avocate complètement folle. Cette femme n’a pas toute sa raison et l’actrice déclenche les rires avec beaucoup de naturel, on va dire qu’elle en vole la vedette à Nakache et Stuart quand elle est présente à l’écran. Puis on notera la présence de Catherine Jacob dans le rôle ne journaliste un peu folle. La comédienne est très peu présente, mais on s’en souvient, et elle est, elle aussi, vraiment drôle avec cette espèce de « je m’en foutisme » et son air blasé par le métier.

363621.jpg-r_640_600-b_1_D6D6D6-f_jpg-q_x-xxyxx

Bien sûr ce n’est pas la comédie romantique de l’année, et ceux qui n’aiment pas le genre devrait l’éviter, car la réalisatrice a vraiment fait un film de filles clairement assumé. Mais ça reste un film bien fait et plaisant à suivre. Moi, j’ai rigolé et puis ça m’a changé les idées et je ne lui en demandais pas plus. Curieux de voir le troisième maintenant, après la recherche et la séparation, quel en sera le thème ?

Note : 12/20

[youtube]https://www.youtube.com/watch?v=9nQ7nJL8BgI[/youtube]

Par Cinéted

AqME

Amateur d'horreur, Métalleux dans l'âme, je succombe facilement à des images de chatons.

Voir tous les articles de AqME →

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.