juin 24, 2024

Wake Up – Rendormez-Vous!

De : RKSS

Avec Benny Opoku-Arthur, Jacqueline Moré, Charlotte Stoiber, Kyle Scudder

Année : 2024

Pays : Canada, France

Genre : Horreur, Thriller

Résumé :

Un groupe d’activistes s’introduit de nuit dans un grand magasin d’ameublement dans le but de dénoncer les pratiques écocides de l’entreprise. Mais l’agent de sécurité chargé de la surveillance de nuit est un déséquilibré, obnubilé par la chasse « primitive ». La situation dégénère et une véritable chasse à l’homme commence.

Avis :

Aujourd’hui, c’est sur un drôle de nom que je m’arrête, RKSS… Mais qu’est-ce que c’est que ça ? Ou plutôt, qui se cache derrière ce nom ? Et bien RKSS, c’est un trio de metteurs en scène et de scénaristes. Un trio composé des canadiens Anouk Whissell et Yoann-Karl Whissell et du franco-canadien François Simard. Se connaissant depuis les années 2000, le trio réalise alors une bonne quinzaine de courts-métrages et certains se font remarquer. Puis vient l’année 2015, où le trio réalise son premier long-métrage. Un film qui a fini par devenir culte, « Turbo Kids« . Depuis, RKSS continue sur sa lancée et cette année 2024 voit carrément arriver dans nos salles pas moins de deux films du trio et ça, à quelques mois seulement d’écart.

Premier film sur les deux que RKSS va sortir en salle, voici « Wake Up« , un film d’horreur qui s’amuse avec l’image du Home Invasion. « Wake Up« , c’est l’histoire de jeunes activistes écologiques qui ont décidé une nuit de faire passer un message dans un magasin d’ameublement style IKEA, mais c’était sans compter sur un vigile complétement détraqué, qui va les traquer et leur faire la peau. Il y avait quelque chose de réjouissant à la lecture du synopsis de « Wake Up« , avec cette idée de l’arroseur arrosé, mais voilà, malheureusement, le film de RKSS se pose comme une belle déception. Une déception qui propose une bonne idée de départ, mais qui finalement ne fait pas grand-chose avec, si ce n’est de dégommer de l’activiste en culotte courte. Dommage.

«  »Wake Up » est un film qui a plein d’idées dans sa mise en scène. »

Une bande d’activistes écologiques investissent un magasin de meubles qui fait du greenwashing. Le plan est préparé depuis des mois, et une fois celui-ci mené au bout, il est certain que l’on va parler d’eux, et que le monde saura que ce magasin en question ne vise pas autre chose que le profit. Or, ce soir-là, rien ne va se passer comme prévu, et les six jeunes gens vont avoir à faire à un gardien de nuit taré qui va se mettre en chasse…

Me voilà bien embêté à la sortie du nouveau film de RKSS, car « Wake Up » est un film qui a plein d’idées dans sa mise en scène. Des idées qui sont cools et au-delà de ça, des idées qui sont originales pour raconter, ou plutôt pour montrer, cette chasse dans un grand magasin, où il est bien difficile de s’en enfuir. D’ailleurs, du côté de sa mise en scène, le film de RKSS est plutôt efficace, dans le sens où il dégomme de l’activiste en installant sa petite ambiance, tout en faisant monter sa petite pression. Puis, quoi qu’on en pense, qu’on l’aime ou pas, en termes de cinéma et de mise en scène, RKSS a une vraie démarche, et du côté de l’horreur, le film sait exactement ce qu’il est. Le film joue sur la peur de la traque, de la chasse, et ceux qui se faisaient gros durs en début de film, se retrouve pourchassés et éliminés par plus terrible qu’eux.

«  »Wake Up » ne parle de rien, ne véhicule rien. »

Mais voilà, malgré cela, malheureusement, « Wake Up » est un film qui m’a laissé froid et en dehors, la faute à des personnages débiles et assez agaçants, ce qui fait que finalement, je me fiche bien de ce qui peut leur arriver. On ajoutera à cela que les personnages en question ne sont franchement pas aidés par un scénario qui, finalement, n’a que son idée de départ qui est bonne. Prenant un départ politique avec des activistes qui vont faire parler d’eux pour défendre une cause, et prenant aussi dès le début, le fait de montrer qui est le vigil taré qui va leur faire la peau, « Wake Up » avait bien des arguments pour faire de lui un film d’horreur intéressant.

Mais malheureusement, cette idée ne restera que fantasme face à un film vide, où le seul et unique but est de dégommer de l’activiste, du jeune activiste dans un « centre commercial ». « Wake Up » ne parle de rien, ne véhicule rien, et finalement, comme ses personnages sont assez agaçants, on se retrouve à se ficher complétement de ce qui peut leur arriver, et ça, c’est terrible comme sentiment. Et encore plus terrible face à une mise en scène qui a de l’originalité dans ce qu’elle propose.

Alors, lorsque je fais le calcul de tout cela, je me suis retrouvé bien embêté à la sortie de la salle de cinéma, car « Wake Up » est un film qui a des idées, et elles sont très bonnes, mais devant sa mise en scène, on se retrouve aussi avec des personnages agaçants et débiles et plus loin encore, « Wake Up » ne va rien faire d’autre que de dégommer de l’activiste, et ça, ça manque de fond, autant que de quelque chose qui fait que, personnellement, je m’attache à ces personnages, je suis touché et je crains pour eux. Dommage, franchement dommage.

Note : 08/20

Par Cinéted

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.