février 7, 2023

Goodbye – Des Amis et des Drones

Titre Original : Goodbye, DonGlees !

De : Atsuko Ishizuka

Avec les Voix Originales de Natsuki Hanae, Ayumu Murase, Yûki Kaji, Rino Sashihara

Année : 2023

Pays : Japon

Genre : Animation

Résumé :

Roma est un jeune garçon qui vit à la campagne. Avec son ami d’enfance Toto ils se font appeler les « Donglees » et ils organisent un petit spectacle de feu d’artifice tous les étés. A l’issue de sa première année de lycée, Toto revient de Tokyo où il étudie. Un nouveau venu, Drop, se joint aux DonGlees pour filmer avec son drone le spectacle vu du ciel. Mais cette fois-ci, rien ne va, les feux d’artifices ne fonctionnent pas et le drone est emporté par le vent. Au même moment, un feu de forêt se déclenche pour une cause indéterminée. La toile s’affole et blâme les DonGlees. Doma, Toto et Drop partent à la recherche du drone pour prouver leur innocence.

Avis :

Il est l’un des cinémas d’animation les plus riches, il est de celui qui déçoit rarement, et au-delà de ça, qui propose toujours de nouvelles histoires et de nouveaux noms. Aujourd’hui, on va s’arrêter sur le cinéma de Atsuko Ishizuka, réalisatrice qui a débuté sa carrière à l’aurore des années 2000, en tant que storybordeuse. Douée et ambitieuse, très vite la jeune femme grimpe les échelons, devenant assistante réalisatrice avant de commencer à réaliser elle-même en 2009. Dès lors, Atsuko Ishizuka va passer huit années à réaliser différents épisodes de séries animées. C’est en 2017 qu’elle réalisera son premier long-métrage, « Nôgêmu nôraifu : Zero« , film qui demeure toujours inédit chez nous.

Forte de son succès, Atsuko Ishizuka revient après cinq ans d’absence, et cette fois-ci, la jeune femme va nous entraîner dans une histoire d’amitié. Étonnant, et même très surprenant dans ce qu’il raconte, petit bouleversement émotionnel, « Goodbye » est un véritable coup de cœur qu’on n’a pas vu arriver. Drôle et dramatique à la fois, touchant, bouleversant, et donnant l’envie de vivre, de profiter, de partir à l’aventure et d’être positif, malgré les blessures que la vie peut nous infliger, « Goodbye » sera tout ça à la fois et bien plus encore. Bref, cela fait très longtemps qu’un film d’animation japonais ne nous avait pas autant conquis.

« Le scénario qu’a écrit Atsuko Ishizuka est une petite bombe. »

Roma est un jeune garçon qui vit à la campagne. Depuis toujours, avec son ami Toto, il forme une bande. Ils ont même un nom, les Dongless. Aujourd’hui grands adolescents, Toto est parti étudier à Tokyo, tandis que Roma est resté chez lui. Tous les ans, les deux garçons ont pris l’habitude de faire en été un spectacle de feux d’artifice. Cette bande s’agrandit cette année avec l’arrivée d’un autre garçon, Drop, et ce dernier, qui sait faire piloter un drone, est bien décidé à filmer le spectacle de feux d’artifice. Or, rien ce soir-là ne va se passer comme prévu et bientôt, voilà les trois amis lancés dans une sorte de chasse au trésor pour retrouver le drone qui s’est laissé emporter par le vent.

Ça commence comme un film d’été, avec des retrouvailles entre deux copains et des traditions qui s’enchaînent. D’emblée, on se dit que le film de Atsuko Ishizuka sera une petite comédie campagnarde des plus sympathiques. Oui, alors ça, c’est ce que va être « Goodbye » au départ, car le spectacle et les émotions qui vont nous être offert par la suite, on ne les avait vraiment pas vu venir.

Intelligent, et oscillant parfaitement encore deux sentiments partagés, et à l’opposé l’un de l’autre, le scénario qu’a écrit Atsuko Ishizuka est une petite bombe. Très vite, avec l’arrivée d’un élément perturbateur et un jugement sans appel sur les réseaux sociaux, la réalisatrice nous entraîne dans une étonnante chasse au trésor, avec à la clef, un important trésor qui n’est pas forcément celui qu’on croit. Tenu d’une très belle main, Atsuko Ishizuka, au travers de cette histoire et de ces trois personnages, nous entraîne dans un parcours initiatique au travers duquel ces personnages ne vont cesser de mûrir.

« Le film est tout simplement sublime à regarder et entendre. »

« Goodbye » abordera de très beaux thèmes, qui là encore apportent de la surprise, car on n’imaginait pas vivre ce genre d’histoire au départ. Conjuguant drame, comédie, tragédie, et un soupçon de fantastique et de mystère, on se laisse totalement embarquer au plus près de ces trois gamins. Mieux encore, on aurait tendance à dire qu’on fait la route avec eux. On rit avec eux et l’on pleure avec eux. De plus, au travers de cette histoire, la réalisatrice parle de la vie de manière générale et surtout, elle nous dit d’en profiter, d’oser faire des choses, d’oser découvrir d’autres horizons et aussi de prendre le temps de s’arrêter, juste pour regarder le monde qui nous entoure et la beauté qu’il nous réserve. Bref, « Goodbye » convoque beaucoup d’émotions et ça fait du bien.

Un bien-être encore plus accentué avec ces trois personnages on ne peut plus adorables. Trois personnages touchants, qui se vannent, qui s’engueulent, qui s’écoutent, qui s’entraident et qui sont tous utiles. D’ailleurs, on aurait envie de les suivre n’importe où du moment qu’ils restent ensemble.

Puis enfin, encore une source de bien-être, car il faut bien dire que le film est tout simplement sublime à regarder et entendre. Les couleurs sont belles et parfaitement adaptées, l’animation est fluide et sur l’ensemble, elle apporte un très joli caractère à l’ensemble. Atsuko Ishizuka sait très bien gérer, aussi bien les scènes d’action que les scènes émouvantes, ou encore la poésie qu’est capable de dégager son film.

Bref, ce film nous aura totalement conquis et mieux encore, plus il s’est dévoilé et révélé, et plus il s’est fait beau, touchant, percutant, prenant et émotionnellement parlant bouleversant. On ne l’a pas vu arriver, on ne l’attendait pas, et à la sortie de la séance, on a deux envies. La première, c’est de s’y replonger au plus vite et la seconde, c’est de découvrir ce qu’a fait Atsuko Ishizuka avec son premier film, et ce qu’elle fera par la suite.

Note : 18/20

Par Cinéted

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.