juillet 15, 2024

Les Vedettes

De : Jonathan Barré

Avec Grégoire Ludig, David Marsais, Julien Pestel, Damien Gillard

Année : 2022

Pays : France

Genre : Comédie

Résumé :

Daniel, un chanteur raté, travaille dans un magasin d’électroménager. Prêt à tout pour rembourser ses dettes et se retrouver sous le feu des projecteurs, il décide d’utiliser Stéphane, un collègue naïf et prétentieux, pour participer à des jeux télévisés. Alors oui tout les oppose, non ça ne sera pas de tout repos, mais Daniel et Stéphane sont plein de ressources…

Avis :

Cinéaste français, Jonathan Barré a débuté sa carrière en réalisant des sketches pour le duo comique du Palmashow et il faut dire que ça lui a bien réussi. Réalisateur attitré du duo, Jonathan Barré a grandi avec le Palmashow, mais en parallèle de cela, il a aussi travaillé sur d’autres projets. Après s’être beaucoup essayé au support du petit écran, Jonathan Barré a passé un cap en 2016, puisqu’avec ses deux compères, David Marsais et Grégoire Ludig, il s’est aventuré sur les grands écrans de cinéma avec un certain succès. Ainsi, en 2016, on découvrait « La folle histoire de Max et Léon« , une très bonne comédie qui se déroulait en pleine Seconde Guerre mondiale.

Six ans après ce premier film, le réalisateur et son équipe reviennent avec « Les vedettes« , une nouvelle comédie décalée qui s’amuse cette fois-ci des jeux télé et de la célébrité rapide avec les vidéos internet et les émissions de téléréalité. Nouvelle réussite pour le trio, « Les vedettes » est une excellente comédie qui sait autant nous amuser avec ses délires, ses gags et ses exagérations, qu’elle sait aussi se faire touchante avec le portrait de ces deux ratés bourrés de charme malgré eux.

Daniel est un chanteur raté qui a raccroché depuis pas mal d’années maintenant. Aujourd’hui, Daniel travaille comme vendeur d’électro-ménagers chez électro-saturne. Daniel est dans la panade financièrement et très vite, il doit trouver de l’argent s’il veut garder la maison de sa mère dans laquelle il vit, et dont il vient d’hériter avec sa sœur. Un soir, alors qu’il regarde un jeu télévisé qu’il adore, il se rend compte que son collègue Stéphane aurait toutes les chances de lui faire remporter le jackpot. Ni une ni deux, Daniel s’inscrit pour participer avec Stéphane et si ce dernier n’est pas disponible, Dan va trouver une astuce, comme le faire virer de son travail…

J’adore le cinéma français, je crois même que c’est le cinéma que je préfère, mais en parallèle de cela, c’est aussi le cinéma qui a le plus tendance à me décevoir, car il faut vraiment faire le tri dans ce dernier, et notamment dans la comédie. La comédie française est à coup sûr le genre le plus prolifique que l’on puisse trouver dans notre pays, mais c’est aussi le genre qui demande de faire le plus de tri. Faire une bonne comédie n’est pas une chose facile, et parmi les nouveaux arrivants dans ce paysage-là, Jonathan Barré s’en sort très haut la main, nous offrant un humour décalé très cool et du rire, beaucoup de rire.

Après s’être attaqué à la Seconde Guerre mondiale avec « La folle histoire de Max et Léon« , le réalisateur nous plonge dans l’univers des jeux télé, et alors même que le film se passe de nos jours, il fait vibrer l’époque du « Juste Prix », « Une famille en or » et tous ces programmes français des années 80 et 90. Pour cela, il nous propose de suivre le parcours de deux ringards, deux ratés qui ne peuvent pas vraiment se voir et qui vont pourtant devenir inséparables. Très amusant, le scénario est plein de bonnes idées, et derrière les gags (bien souvent tordants), derrière les situations absurdes et concasses, « Les vedettes » est un film qui arrivera à se faire touchant, car derrière ces personnages de loosers, le film parle très bien d’amitié. Une amitié naissante, où comme ceux qu’on n’avait pas vu venir, deviennent indispensables dans une vie.

Avec leur histoire et leurs idées, le Palmashow s’amuse énormément du petit écran, nous faisant passer par tout un tas d’émissions télé qu’ils caricaturent pour en faire ressortir de tristes défauts, qui sonnent ici comme jouissifs. Franchement, entre le producteur véreux génialement incarné par Julien Pastel, ou encore les émissions de télé-réalité, telles que « Les marseillais », on a vraiment de quoi se marrer, surtout que leur humour ne dépasse jamais la limite et ça tient de bout en bout de film. Les mecs arrivent même à très bien conclure leur film.

« Les vedettes« , c’est aussi un film très amusant et riche dans sa mise en scène. Jonathan Barré s’adapte à tous les supports que demande son histoire et surtout les émissions parmi lesquelles passent ces deux personnages. L’humour est savoureusement dosé, on trouve du kitch là encore bien dosé, puis comme je le disais, le film sait aussi se faire touchant. Puis l’ensemble est très attachant, on sent que les mecs s’éclatent et qu’ils aiment ce qu’ils font.

Les mecs en question, c’est David Marsais et Grégoire Ludig qui, en ratés, nous touchent autant qu’ils nous font rire. Les deux personnages sont des caricatures géniales qui n’ont aucun filtre, ce qui donne des situations dont on se délecte. Après, derrière eux, à l’instar de « … Max et Léon« , ces « … Vedettes » pêche par un manque de vrais personnages, car hormis Marsais et Ludig, ou le producteur, le film n’offre pas vraiment d’autres personnages à suivre, même s’ils sont bien joués par sa bande de comédiens secondaires.

Drôle, décalé, touchant, sensible, et plus subtil qu’il n’en a l’air, lorsqu’on fait les calculs, ce second film pour Jonathan Barré est une bonne petite réussite, qui sait nous tenir de bout en bout de film en compagnie de deux loosers (un brin arrogant) qu’on n’a plus envie de lâcher. Avec ce deuxième film, Jonathan Barré s’inscrit vraiment parmi les auteurs de comédies intéressantes qui se posent comme la relève du genre. Désormais, on attend son troisième film, « Bonne conduite« , avec beaucoup de curiosité.

Note : 15/20

Par Cinéted

Une réflexion sur « Les Vedettes »

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.