février 9, 2023

Goliath – Plus Dure est la Lutte

De : Frédéric Tellier

Avec Gilles Lellouche, Pierre Niney, Emmanuelle Bercot, Laurent Stocker

Année : 2022

Pays : France

Genre : Thriller

Résumé :

France, professeure de sport le jour, ouvrière la nuit, milite activement contre l’usage des pesticides. Patrick, obscur et solitaire avocat parisien, est spécialiste en droit environnemental. Mathias, lobbyiste brillant et homme pressé, défend les intérêts d’un géant de l’agrochimie. Suite à l’acte radical d’une anonyme, ces trois destins, qui n’auraient jamais dû se croiser, vont se bousculer, s’entrechoquer et s’embraser.

Avis :

Frédéric Tellier est un cinéaste français qui a réussi à faire son petit nid au sein du cinéma français. Commençant en tant qu’assistant-réalisateur, pour ses réalisations, il s’est très vite dirigé vers le drame et le policier. Commençant à la télévision durant les années 2000, il finit par se diriger vers le grand écran en 2013 avec un premier film très remarqué, « L’affaire SK1« . Fort de ce premier succès critique et spectateur, Frédéric Tellier enchaîne en 2018 avec « Sauver ou périr« , film qui l’installera fortement.

Bien avant « Sauver ou périr« , Frédéric Tellier avait un autre film en tête. Un film qui demandait une grande recherche, pour ne pas dire une grande enquête pour écrire son scénario. Ce film, c’est « Goliath« , et Tellier a mis presque dix ans pour l’écrire, le faire produire et le tourner. Thriller environnemental, métrage engagé, « Goliath » est un film qui offre plusieurs points de vue sur l’agro-production. Très documenté, donnant du relief à tous les partis et tous les personnages, qu’il ne juge jamais par ailleurs, « Goliath » se pose comme un film efficace et prenant.

Patrick est un avocat spécialiste en droit environnemental. Depuis quelques années maintenant, il défend Margot, dont la compagne est décédée des suites d’un cancer, qui est lié directement aux pesticides que la jeune agricultrice se servait. France est professeur de sport et elle milite depuis des années contre les entreprises d’agrochimie qui vendent leurs pesticides aux agriculteurs. Matthias est un jeune homme brillant, qui travaille dans la communication et se pose comme lobbyiste de la société qui est attaquée par Patrick et France. Ces trois destins n’auraient jamais dû se croiser et pourtant…

Pour son troisième film, Frédéric Tellier continue son travail inspiré de faits réels et cette fois-ci le réalisateur s’arrête donc sur l’industrie agrochimique. Le sujet est complexe, riche, d’actualité et rude, car il y a beaucoup à raconter dessus et surtout, beaucoup d’axes qui pourraient donner des sujets intéressants. Afin de mieux raconter les batailles, les mensonges, la défense et les attaques, Frédéric Tellier a choisi de nous faire suivre plusieurs personnages, qui vont offrir, à travers leurs engagements, différents regards sur cette industrie.

Ce qui est très bon avec le scénario de Frédéric Tellier, c’est la diversité de ces regards. Le réalisateur, à travers ses personnages, attaque sur tous les fonds son sujet. D’un côté, « Goliath » aborde l’engagement, au travers d’anonymes qui se battent contre un géant. D’un autre côté, le film offre un regard judiciaire et juridique, avec cette bataille engagée pour faire éclater la vérité. Puis enfin, Frédéric Tellier offre le regard d’un lobbyiste, qui est prêt à tout pour défendre les intérêts de ses clients. Ce scénario, à force de détails, de conversations qui sonnent juste, à force de conviction, de rapports de force, de « troll », est passionnant, et même si parfois, le film est terriblement technique, Tellier et son scénariste Simon Moutaïrou ne nous perdent jamais.

De plus, le réalisateur joue avec les genres, faisant de son « Goliath » un drame, un thriller, un film politique, un film d’amour, un film choral qui passe brillamment d’un personnage à l’autre. Bref, c’est très bien fichu, et même si on y trouvera des défauts, notamment du côté des militants, dont les actions ou les manifestations peuvent sonner comme caricaturales, sur l’ensemble, cette bataille du pot de terre contre le pot de fer est diablement efficace.

Une efficacité qui est aussi dû à la mise en scène de Frédéric Tellier, qui livre là aussi un film très riche, qui ne cesse d’évoluer au gré de son intrigue. Ainsi, le réalisateur assure dans chacune des parties de son film, arrivant à poser aussi bien un thriller prenant qu’un drame crédible. On pourra regretter parfois certains choix de réalisation, comme une petite course-poursuite à pied, filmée caméra à l’épaule, dont on ne voit pas grand-chose, tant la caméra tremble.

On pourra aussi regretter de petites longueurs, notamment dans sa première partie, ce qui fait que « Goliath » est un petit long à se mettre sur ses pieds. Et enfin, on pourra aussi regretter une BO un peu trop présente, ce qui fait qu’elle écrase parfois ses scènes, mais sur son ensemble, « Goliath » se pose comme un très bon thriller, qui arrive à nous happer et nous tenir jusqu’à son très bon et très beau final.

Enfin, comme pour ses films précédents, le metteur en scène s’est très bien entouré d’acteurs qui portent très bien leur personnage, et ça, que ce soit pour les trois principaux, que pour les personnages plus secondaires. On citera volontiers, Yannick Renier, Marie Gillain, Jacques Perrin, Laurent Stocker, Chloé Stefani, ou encore tous ceux qui interprètent ministres, députés, sénateurs et écologistes. Puis devant, il y a ces trois comédiens passionnants, et en particulier Gilles Lellouche qui trouve là l’un de ses meilleurs rôles, dans la peau de cet avocat désabusé et incorruptible. Puis face à lui, il y a Pierre Niney qui est brillant en lobbyiste pourri, prêt à tous les mensonges pour défendre ses clients.

Prenant, intelligent, offrant tout un panel de points de vue sur la même affaire, ce troisième film pour Frédéric Tellier le pose encore un peu plus comme un grand cinéaste sur lequel on peut compter. Écologiste, engagé, important dans ce qu’il dénonce sans jamais nous faire la morale, « Goliath« , si complexe et précis soit-il dans les milieux qu’il décrit, se pose comme un excellent thriller facile à suivre et surtout efficace.

Note : 15/20

Par Cinéted

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.