juin 21, 2024

Les Amants du Texas

Titre Original : Ain’t Them Bodies Saints

De : David Lowery

Avec Casey Affleck, Rooney Mara, Ben Foster, Keith Carradine

Année: 2013

Pays: Etats-Unis

Genre: Drame, Policier

Résumé :

Bob et Ruth s’aiment, envers et contre tout. Et surtout contre la loi. Un jour, un braquage tourne mal et les deux amants sont pris dans une fusillade. Quand Bob est emmené par la police, Ruth a tout juste le temps de lui annoncer qu’elle est enceinte. Dès lors, Bob n’aura qu’une obsession : s’échapper de prison pour rejoindre sa femme et son enfant.

Mais quand il y parvient, quatre ans plus tard, le rêve correspond mal à la réalité. En fuite, poursuivi par la police et par les membres d’un gang, Bob peine à rétablir le lien avec sa famille. Ruth est devenue mère et elle ne veut pas d’une vie de cavale : courtisée par un policier attentionné, la jeune femme devra choisir entre le passé et l’avenir.

Avis :

David Lowery est le réalisateur de « Peter et Elliott le Dragon« , qui fut l’une des plus belles surprises de l’année dernière. Si l’on enlève la douzaine de courts-métrages que le réalisateur a faits, il ne reste plus que ses deux premiers longs métrages.

Et c’est sur « Les amants du Texas« , son deuxième film, que je m’arrête. Film qui réunit par ailleurs Rooney Mara et Casey Affleck, le casting de « Ghost Story« , son prochain film.

« Les amants du Texas« , avec sa bande-annonce lumineuse et son intrigue qui rappellerait « La balade sauvage » de Terrence Malick, s’annonçait sous les plus beaux auspices. Mais malheureusement, le film fut loin d’être une belle surprise et si tout est bien filmé et bien interprété, « Les amants du Texas » n’est pas arrivé à charmer et à impliquer le spectateur dans son histoire. Trop longuet, sans vraiment d’ambiance, le second film de David Lowery laisse une sensation de film de posture, où tout est beau, tout est bien fait, mais qui manque de vie et de surprise.

Bob et Ruth s’aiment et vont avoir un enfant. Bob et Ruth sont des marginaux et un braquage va mal se passer. Avant que Bob et Ruth ne soit arrêtés, Bob jure à Ruth de ne pas l’impliquer et lui promet qu’il la rejoindra, qu’importe le prix. Quatre années vont s’écouler et après avoir maintes et maintes fois essayé de s’évader, Bob réussit. Son objectif, tenir sa promesse à Ruth, mais au bout de toutes ces années, est-ce que Ruth a vraiment envie de fuir avec Bob ?

Avis très partagé devant ce deuxième cru de David Lowery. Si l’on y jette un coup d’œil rapide, il est vrai que son film est très beau. La photographie est soignée, l’envie d’un beau cinéma qui rappelle quelque peu celui de Terrence Malick dans certain de ses plans et de ses idées est bien là et il se trouve délicieux (quand on y jette qu’un rapide coup d’œil).

David Lowery nous offre un joli couple de cinéma, qui va très bien ensemble, pour une histoire qui a tout pour être intéressante. De plus, on ne peut que remarquer le charisme de ses acteurs. Casey Affleck est énigmatique et brillant. Rooney Mara crève l’écran. Et l’on remarque les seconds rôles, qui finalement auront chacun d’entre eux une belle présence.

Mais voilà, malgré tout ça, une fois qu’on attarde son œil, cette impossible histoire d’amour peine à nous accrocher.

Le problème ici, c’est que tout à l’air surfait et donne un aspect de posture. Le rythme lent, les beaux dialogues, la mélancolie des images, avaient tout pour amener sur un film empreint de caractère et une histoire aussi prenante qu’elle se devait d’être bouleversante et au final, on suit ses personnages et cette histoire avec détachement et ennui.

Les personnages peinent à trouver de l’existence et du fond, malgré le charisme de leurs acteurs. On n’arrive pas vraiment à s’attacher à eux et finalement, on se rend compte que le film ne reste qu’en surface avec ses personnages, quand il ne tombe pas dans la facilité. L’intrigue avec le policier est si facile et manque tellement de subtilité.

Idem quand on s’attaque à l’intrigue. Si elle tient la route, on la suit avec peu d’intérêt et c’est bien dommage. Le manque d’intérêt vient aussi du fait que le réalisateur n’arrive pas à nous surprendre. D’emblée, on comprend comment le film va se dérouler, et même pourquoi il va se dérouler ainsi.

C’est donc un petit semi raté (oui parce qu’il y a de belles choses toutefois) pour David Lowery et ses  » … amants du Texas« . Si le réalisateur nous offre un film au demeurant beau et soigné, il n’en reste pas moins un film qui peine à captiver notre intérêt. Convenu et surfait, aucune émotion ne se fait ressentir. Bref, c’est vraiment dommage, surtout que le réalisateur tient des acteurs qui débordent de charisme. Mais bon, un film n’est pas que le charisme de ses acteurs.

Note : 08/20

[youtube]https://www.youtube.com/watch?v=V4mTngMGD1o[/youtube]

Par Cinéted

AqME

Amateur d'horreur, Métalleux dans l'âme, je succombe facilement à des images de chatons.

Voir tous les articles de AqME →

Une réflexion sur « Les Amants du Texas »

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.