décembre 2, 2020

The Black Mirror 3

10567389_806329946066564_367085758_n

Résumé :

De sa blessure, Darren a fait couler quelques gouttes de sang sur le grimoire, il est maintenant maudit et Mordred prend peu à peu le contrôle sur lui. Un compte à rebours est lancé, Darren doit à tout prix trouver un moyen d’arrêter cette malédiction avant que Mordred ne l’assouvisse complètement. Seul petit problème Darren est arrêté parce qu’il est le premier coupable de l’incendie du Manoir de Black Mirror. L’heure tourne, Darren va-t-il vaincre Mordred ?

Avis :

Nous voilà avec le dernier chapitre de la série Black Mirror, une saga de jeu PC de type Point and Click. Black Mirror IIIreprend exactement les mêmes principes et les mêmes modèles graphiques que Black Mirror II. Il en est d’ailleurs une suite directe, c’est-à-dire que le début de Black Mirror III se situe quelques minutes après la fin deBlack Mirror II. Cela nous permet de rentrer directement dans l’ambiance du jeu sans avoir à refaire un chapitre d’introduction long et inutile !

Comme dit juste au-dessus, nous rentrons dans le vif de l’histoire très rapidement. Un réel plaisir car cela veut dire que la totalité du jeu sera consacrée à la trame principale sans que nous ayons à passer par un prélude. Ici le jeu commencera dans le commissariat : Darren n’est pas un mec chanceux ça c’est clair ! Nous serons (heureusement pour nous) vite libre, ce qui est drôle c’est qu’en plus d’avoir un visage beaucoup plus sévère à cause de la malédiction qui nous torture, les gens ont peur de nous car ils croient que nous sommes le coupable de l’incendie ainsi que des meurtres de Willow Creek. Ce qui donne des scènes assez humoristiques comme la caissière de l’épicerie qui nous offre tout sans nous faire payer quoi que ce soit afin de se débarrasser de nous, ou une vieille qui court en nous voyant, etc.

10585670_806330852733140_445846221_o

Il a une sale gueule notre manoir après ce petit incendie…

Malgré les circonstances, Darren gardera la même personnalité, son cynisme sera le bienvenu pour détendre l’atmosphère angoissante de ce dernier opus. En plus de son humour noir, plusieurs fois au cours du jeu Darren succombera à Mordred, cet effet est provoqué à la vue des armes ou quand Darren est énervé. A ce moment-là, notre possédé va changer de voix, il deviendra agressif, vulgaire et sera à deux doigts de liquider les personnes en face de lui. Plus nous avancerons dans le jeu, plus Mordred sera présent dans notre esprit, il est un peu comme un repère par rapport au temps qu’il nous reste.

Niveau ambiance sombre Black Mirror III est largement supérieur au Black Mirror II, et arrive même au niveau de The Black Mirror. Les crises de folie de Darren, ses rêves étranges, que de choses rassurantes ! A cela nous ajouterons une personne mystérieuse qui paye la caution de Darren, Victoria notre mère qui est la seule survivante de l’incendie nous croit coupable de tout, des présages de mort à chaque fois que nous appelons Madame Fortuna et un village entier qui nous craint ! Darren doit largement regretter sa vie dans le Maine !

Un petit point négatif de cet épisode final sera la quantité d’énigmes, elles seront moins nombreuses. Et à l’inverse des deux premiers épisodes celles-ci seront surtout placées dans le dernier chapitre. Ceci est un point qui peut plaire à certains tout de même, car cela propose une avancée fluide tout au long du jeu et c’est à la fin que nous allons être fortement ralenti alors que nous sommes impatients de connaître le dénouement de l’histoire. Ceci dit, je reste sur l’idée que des énigmes auraient dû être placées en cours de jeu en plus de celles du chapitre final. Heureusement les casse-têtes sont originaux et assez corsés et c’est tout de même un plaisir non caché que d’être ralenti au dernier chapitre !

Un point que j’ai adoré est la possibilité de jouer deux personnages. Au cours du chapitre final nous devrons alterner notre jeu. Car si un des personnages ne veut pas agir sur un objet, l’autre le pourra sans doute, il faudra aussi les faire dialoguer, voyager, etc. Le dernier chapitre rassemble toutes les difficultés possibles, vous risquez de passer autant de temps dessus que sur le restant du jeu.

10590989_806330346066524_1636529773_o

Bon mec j’y vais moi, alors tu serais cool de me rendre mon journal !

Pour ce qui est des chapitres, je parle beaucoup du dernier car il représente le dénouement de la trilogie. Cependant avant d’arriver à la fin, nous devrons effectuer quelques tâches comme : prouver notre innocence à propos de l’incendie et des meurtres, faire en sorte que Victoria ait de nouveau confiance en nous afin de nous révéler ce qu’elle sait de la malédiction. Et tout cela sans compter le fait que nous allons être enlevés ! On ne va pas chômer !

Même en reprenant les mêmes principes que Black Mirror II, cet épisode est un peu plus corsé. En dehors des énigmes, vous risquez d’être bloqués car vous ne savez pas à qui parler ou encore quel objet utiliser à tel endroit. Il faudra donc se creuser un peu plus les méninges !

Dans The Black Mirror, nous avions beaucoup de questions, dans sa suite nous voulions des réponses et ces dernières ne sont pas apparues. Alors Black Mirror III satisfera-t-il notre soif de savoir ? Eh bien oui ! Nous allons enfin savoir ce qu’il se passe dans ce Manoir depuis des années, comment Mordred en est arrivé à être aussi corrompu, pourquoi Darren résiste-t-il plus que son père Samuel à cette malédiction. Toutes ces questions auront leurs réponses et cloront le jeu en toute beauté !

Black Mirror III est donc une suite et un final excellent de par son personnage charismatique, son ambiance encore plus sombre et angoissante, un scénario très bien mené, un dernier chapitre super grâce à sa difficulté et au fait de pouvoir jouer deux personnages.

Ce dernier épisode clôt une trilogie de jeu PC méconnue et pourtant extraordinaire !

Note : 17/20

Image de prévisualisation YouTube

Par Herschell

AqME

Amateur d'horreur, Métalleux dans l'âme, je succombe facilement à des images de chatons.

Voir tous les articles de AqME →

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.