mai 25, 2022

Lucy

324245.jpg-r_640_600-b_1_D6D6D6-f_jpg-q_x-xxyxx

De : Luc Besson

Avec Scarlett Johansson, Morgan Freeman, Min-Sik Choi, Analeigh Tipton

Année : 2014

Pays : France

Genre : Action

Résumé :

A la suite de circonstances indépendantes de sa volonté, une jeune étudiante voit ses capacités intellectuelles se développer à l’infini. Elle « colonise » son cerveau, et acquiert des pouvoirs illimités.

Avis :

Depuis quelques années, le cinéma de Luc Besson n’est plus ce qu’il était. Beaucoup trouvant que le réalisateur français s’est relâché et nous livre aujourd’hui que des films infâmes. Moi, je ne suis pas de cet avis, certes, on est loin de « Léon« , « Nikita » ou « Le grand Bleu » mais de là à crier à la bouse, je trouve ça un peu injuste. Je trouve que les films qu’il réalise aujourd’hui sont d’agréables divertissements que je prends avec plus ou moins de plaisir.

Un an après le critiqué, détesté même, « Malavita« , Luc Besson est de retour dans le cinéma d’action avec une héroïne comme il les aime, elle est forte, elle a tout de l’héroïne Bessonienne. Mais alors que vaut son « Lucy« , porté par la belle et prolifique Scarlett Johansson ? Et bien ce n’est ni l’infâme bouse comme beaucoup le disent sans l’avoir vu, mais ce n’est pas non plus le film de l’année. Non, « Lucy » s’avère être un bon divertissement qui ne vise rien d’autre. Luc Besson nous donne ce qu’il nous vend dans sa bande-annonce et son film est un moment sympathique, on en prend plein les mirettes, ça dépote et le final est bien loin de ce que j’aurais pu m’imaginer.

306627.jpg-r_640_600-b_1_D6D6D6-f_jpg-q_x-xxyxx

Lucy est une jeune femme comme une autre. Un matin, elle se retrouve forcée de rendre un service à un ami. Ce service, qui devait être soit disant sans risque, va lui coûter cher, très cher. La voici maintenant embarquée dans un travail dont elle se serait bien passée. Kidnappée, quand elle se réveille, elle trouve des bandages autour de son ventre, très vite la jeune femme apprend qu’elle va servir de mule du Japon à l’Europe et en son ventre, il y a un kilo d’une nouvelle drogue que les Européens devraient s’arracher. Mais voilà, pendant le trajet, elle est victime de maltraitance et cette nouvelle drogue se libère dans son organisme. Mais au lieu de faire une overdose, Lucy commence à développer des capacités hors du commun, son cerveau commence à ouvrir des cases et des recoins que nul homme n’a encore utilisé. Très vite, elle comprend que ce n’est que le début et bientôt, elle pourra faire ce qu’elle veut, mais y aura-t-il un prix, que se passera-t-il quand elle pourra faire fonctionner la totalité de son cerveau ? En attendant de découvrir ce qu’elle est capable de faire, Lucy décide alors de retrouver les autres mules et d’essayer de stopper ce trafic.

« Lucy « , c’est le seizième film pour notre réalisateur Luc Besson. Sa filmographie est peuplée de hauts et de bas, en trente et un an de carrière, le réalisateur a su nous faire rêver, nous amuser, même nous éclater comme devant « le cinquième élément« , comme il en a déçu beaucoup. À cinquante-cinq ans, il n’a plus rien à prouver et a décidé de se faire plaisir avec des films, certes moins profonds, mais pourtant bien funs. Avec « Lucy » il est de retour pour un film d’action calibré, qui a le mérite d’être simple, court, mais diablement efficace, amusant, et même avec un côté surprenant au début, puisque à bien des moments, on jurerait voir un documentaire animalier.

« Lucy » est un film qui m’a emballé, de par son concept, que je trouve neuf, avec tout son côté cérébral que j’ai trouvé intéressant. Je n’ai jamais vu de film qui aborde ce sujet, et en prime, le réalisateur nous laisse avec des hypothèses sur son final et ce qui arrive quand on est enfin à 100 % de ses capacités, chacun pourra en avoir une interprétation différente. Mais il m’a emballé aussi de par sa forme, je ne me suis pas ennuyé une seconde, entre action, suspens et humour, il y avait de quoi faire et enfin son support, puisque je dois dire que j’ai trouvé que le film avait de la gueule. Besson s’est lâché et nous offre un thriller moderne qui en jette. Course poursuite dans Paris en heure de pointe, effets spéciaux bétons, (très beaux et au service du film, sans tomber dans la surenchère), particulièrement dans la deuxième partie du film et puis cette bande originale signé l’ami Eric Serra qui en envoie dès le premier plan du film. « Lucy » m’a ravi, plus que ce que je l’aurais cru. C’est fun, c’est drôle, j’en ressors le sourire aux lèvres, comme un môme auquel on vient d’offrir un cadeau. Après, c’est vrai que le scénario a des failles, que l’histoire est un peu grosse, mais je trouve que Besson nous donne envie de croire à son intrigue et son héroïne.

La nouvelle héroïne made in Luc Besson, c’est la ravissante Scarlett Johansson, qui est décidément partout en ce moment. Et l’actrice en bad girl s’en sort plutôt bien. Très humain au début du film, le personnage de Lucy s’efface peu à peu pour la laisser aller vers cette fin, que l’on pourrait qualifier de gros trip sous LSD. Le seul petit bémol que je pourrais lui reprocher, c’est qu’elle n’est pas touchante et le film manque parfois d’un peu d’émotion dans sa première partie. Par contre dans la seconde, Scarlett Johansson est pile-poil comme il faut et assure jusqu’au bout. Morgan Freeman, est bien, mais très sous exploité, le comédien que j’aime beaucoup aurait mérité plus de présence. Par contre rien à dire au sujet que Min-sik Choi, (« Old Boy« , « Lady vengeance » ou encore « J’ai rencontré le diable« ) le gros méchant de l’histoire qui comme d’habitude en impose.

311627.jpg-r_640_600-b_1_D6D6D6-f_jpg-q_x-xxyxx

Voilà ce nouveau Besson n’est donc pas la bouse annoncée et se révèle être une belle petite surprise. C’est un film qui, malgré ses faiblesses, m’a fait passer un bon moment de cinéma, avec un film qui n’a pas la prétention de vendre autre chose que ce qu’il nous vend et c’est ce que j’aime chez Luc Besson. Donc ceux qui attendent le nouveau « Léon » ou « Nikita » vous pouvez passer votre chemin, pour les autres, sans que ce soit le film de l’année, « Lucy » vaut quand même son petit coup d’œil.

Note : 14/20

[youtube]https://www.youtube.com/watch?v=7gPrNpHaFX8[/youtube]

Par Cinéted

AqME

Amateur d'horreur, Métalleux dans l'âme, je succombe facilement à des images de chatons.

Voir tous les articles de AqME →

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.