octobre 28, 2020

Irvine Welsh’s Ecstasy

affiche-Irvine-Welsh-s-Ecstasy-2011-1

De : Rob Heydon

Avec Adam Sinclair, Kristin Kreuk, Billy Boyd, Carlo Rota

Année: 2011

Pays: Canada, Angleterre

Genre: Drame

Résumé:

Heather Thompson est frustrée par son mariage et sa vie trop tranquille. C’est alors qu’elle tombe amoureuse de Lloyd, un toxicomane rencontré en boite. Ils passent beaucoup de temps ensemble à se droguer et faire la fête. La question de savoir si leur amour est lié à leurs prises de drogues commence à émerger. Parallèlement, Lloyd doit beaucoup d’argent à quelqu’un de peu fréquentable…

Avis:

L’affiche du film fait penser au génial « Trainspotting » de Danny Boyle, d’ailleurs le film évolue dans la même lignée. Le scénario lui-même est de l’auteur du film de Boyle, alors je me suis lancé avec envie et intrigue dans ce film. Il s’annonçait bien et pile poli dans ce que j’aime dans ce genre d’histoire, mais voilà n’est pas Danny Boyle qui veut et le film s’avère être plutôt ennuyant.

20149506.jpg-r_640_600-b_1_D6D6D6-f_jpg-q_x-xxyxx

Lloyd est un jeune de vingt-huit ans qui profite de la vie. Il en profite même trop, le weekend c’est signe de boîte, de danse et de défonce aux ecstasys, une petite pilule qu’il aime particulièrement malgré les ennuis qu’elle apporte.

Oui car, Lloyd est criblé de dette et fait la mule entre Amsterdam et l’Ecosse. Alors qu’il se rend dans la ville de toutes les tentations pour le compte de son dealer nommé Solo, son contact sur place lui fait un cadeau sans prévenir Solo. Dans la livraison pour le même prix, le contact y donne des pilules en plus pour le même prix. Lloyd y voit alors l’occasion de rembourser Solo en gardant pour lui le surplus et en le revendant.

Il organise donc une soirée avec des amis où il est sûr de pouvoir tout vendre et c’est là qu’il rencontre Heather, belle, magnifique, intelligente, le contact passe immédiatement, mais alors que la soirée bat son plein, un drame se produit et Lloyd n’arrivera pas à vendre toutes ses pilules et bientôt Solo va apprendre la trahison de Lloyd.

Quelle déception que fut ce film. Moi qui pensais trouver un excellent film, bien sûr pas aussi fun et culte que l’est le film de Boyle, c’est difficile de l’égaler. Mais je pensais passer un bon moment tout de même et bien non.

Alors qu’il commençait très bien, que je retrouvais l’ambiance que je voulais en me lançant dans ce film, j’ai vite été déçu par l’histoire qui se révèle être en fait qu’une simple romance avec comme toile de fond un revendeur d’ecsta. C’est dommage, car l’histoire avec son dealer est bien, mais le film est très fade et il est alourdi par cette romance qui est loin de faire avancer l’histoire ou de donner une profondeur au tout.

J’ai trouvé que le film était du coup hyper cliché, trop mou et surtout prévisible à souhait, de là on se doute de tout et c’est bien dommage, surtout avec un film qui a un tel sujet. Le film aurait mérité d’être plus fun, plus noir, plus grave aussi, plus déconstruit, qu’on trépigne devant. Je n’ai pas été pris dans l’histoire, je ne me suis pas amusé du tout devant et plus le film avançait et moins j’étais pris dedans et je me fichais de ce qui pouvait arriver aux personnages. A noter que le twist final était très mal vu et j’ai eu l’impression d’être pris pour un con le temps d’une scène. Par contre, la BO est géniale, avec une bande son qui nous en met plein les oreilles. Les amateurs d’House musique devraient être conquis.

Le casting non plus n’est pas forcément réussi. Au fur et à mesure que le film avançait j’ai trouvé que le personnage de Lloyd était agaçant et l’acteur qui le joue, Adam Sinclair, est insupportable. Il fait trop le beau gosse, il ne dégage pas grand-chose et ses réactions aussi bien dans l’histoire, ses évènements ou alors dans sa façon de jouer ne m’ont pas plu. Puis il y a Kristin Kreuk sortie de « Smallville« , l’actrice est bien, mais son personnage est aussi lourd que son histoire. Le grand méchant joué par Carlo Rota est trop cliché, il a tout du gros dealer chiant qui ne fait que gueuler, mais il n’est pas crédible et sa fin arrive sans qu’on y comprenne grand-chose.

20149509.jpg-r_640_600-b_1_D6D6D6-f_jpg-q_x-xxyxx

Ce qui m’a le plus plu dans ce film par contre, ce sont les seconds rôles, Billy Boyd par exemple est excellent et donne un coup de fouet dans le tableau. Idem son meilleur ami joué par Keram Malicki-Sanchez est très sympa et l’on prend plaisir à les voir dans chaque scène où ils apparaissent.

C’est bien dommage, le film ne dégage rien et m’a perdu au bout des vingt premières minutes. Je me suis ennuyé et j’étais bien content qu’il se termine.

Et oui, ce film nous prouve que n’est pas Danny Boyle qui veut … Un film à oublier donc.

Note : 07/20

Image de prévisualisation YouTube

Par Cinéted

AqME

Amateur d'horreur, Métalleux dans l'âme, je succombe facilement à des images de chatons.

Voir tous les articles de AqME →

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.