décembre 2, 2020

Doute

19041286

Titre Original: Doubt

De : John Patrick Shanley

Avec Meryl Streep, Philip Seymour Hoffman, Amy Adams, Viola Davis

Année: 2008

Pays: Etats-Unis

Genre: Drame

Résumé:

1964, une école catholique dans le Bronx.
Le père Flynn, un prêtre de la paroisse, entraineur de basketball, est soupçonné d’avoir fait des attouchements sur un garçon noir de douze ans.
Sœur Aloysius, directrice de l’école, a des doutes sérieux sur la moralité du prêtre mais n’arrive pas à établir les preuves nécessaires à son renvoi.
Quand sœur James, une sœur naïve, vient lui raconter un événement impliquant le père Flynn et un garçon de l’école, sœur Aloysius estime que ses soupçons sont confirmés. Elle part donc en guerre contre le prêtre, bien déterminée à le démasquer. L’aumônier accusé va tenter de se disculper mais sœur Aloysius n’a pas dit son dernier mot. Le doute s’installe. Quelles en seront les conséquences ? Et si tout cela n’était qu’un malentendu ?

Avis:

Le scénariste John Patrick Shanley aura mis dix-neuf ans avant de repasser derrière la caméra pour son deuxième film, le premier étant « Joe contre le Volcan » une comédie avec Tom Hanks et Meg Ryan. Entre temps John Patrick Shanley s’est consacré à l’écriture de ses scénarios. Avec « Doute« , le réalisateur quitte la comédie et revient avec un film austère, froid et intéressant situé dans une école catholique durant les années 60.

19036107

1964, dans le Bronx. Bienvenue à l’école catholique de Saint Nicolas, dirigée d’une main de fer par Sœur Aloysius. Ici les règles sont respectées à la lettre et tout élève qui désobéi part immédiatement dans le bureau de la directrice. Sœur Aloysius se méfie du nouveau prêtre de l’école, le père Flynn qui est professeur de sport, elle demande à ses sœurs d’ouvrir l’œil, de faire attention, elle a des doutes sur cet homme sans trop savoir l’expliquer.

Cette année-là, l’école accueille pour la première fois un jeune garçon noir. Les consignes sont de le surveiller pour voir s’il s’intègre bien. Le père Flynn est aux petits soins avec ce jeune garçon.

Sœur James est une jeune sœur naïve, arrivée elle aussi il y a peu. Sur les directives de Sœur Aloysius, elle raconte une scène pour le moins étrange, qu’elle a entrevu avec le père Flynn. Pour Sœur Aloysius, il n’y a aucun doute, le prêtre est coupable de comportement indécent auprès d’un élève, mais elle n’a aucune preuve. Elle va alors se lancer dans une croisade pour faire virer ce prêtre. Mais est-elle sûr d’elle ? Est-ce un malentendu ? Le doute va-t-il subsister ?

Ce que j’aime dans ce film, en plus de l’histoire, c’est le travail qu’a fait John Patrick Shanley sur l’écriture de son film. Oui, qui peut dire avec certitude à la vue du film que le prête est coupable ? Le doute envahit nos esprits, les coïncidences sont bien là, mais est-ce que cela suffit ? Plusieurs fois, à force de détails, de questionnements, je suis passé d’un camp à un autre et le final me plait tant, car bien après le film, et ça, à chaque fois que je l’ai regardé, j’ai des doutes.

Le film de John Patrick Shanley est plutôt simple dans son déroulement, mais le réalisateur y installe une excellente ambiance pesante, il y a du mystère dans ce film emmené par cette ambiance froide, presque glauque. Le scénario est minutieux, beaucoup de détails, le film tient la route jusqu’au bout. Le rythme du film est bon et va aller crescendo jusqu’à une confrontation finale où les deux acteurs me bluffent à chaque fois par tant de rage, de colère et de force dans leurs jeux et les paroles.

Je trouve que « Doute » est un film qui a beaucoup de classe dans sa réalisation. L’ambiance des années soixante est très bien retranscrite, elle apporte beaucoup à l’histoire. Elle lui donne une profondeur, une légitimité, qu’elle n’aurait surement pas eu si le film s’était passé dans les années 2000, où la religion n’est pas aussi présente (C’est bien sûr de mon point de vue). Le film est impeccable, que ce soit dans sa photo, dans les plans et les séquences que le réalisateur nous a concocté. Et je trouve que chaque scène, chaque moment ou acte dans le film nous ramène aux doutes que l’on peut avoir et je trouve ça très bon. Car, on reste sur le qui-vive à essayer en même temps que Sœur Aloysius à prouver la culpabilité du prêtre. Et c’est pour ça aussi que je trouve le final du film bouleversant.

Le réalisateur a choisi deux immenses acteurs pour nous faire douter et nous faire rêver par la même occasion. « Doute » sera l’affrontement entre la grande Meryl Streep qu’on ne présente plus et l’excellent Philip Seymour Hoffman. Meryl Streep est encore une fois sidérante, dans un rôle inédit, celui d’une sœur, froide, méchante, mais pas tant que ça dans le fond. L’actrice ferait presque peur quand on la voie, elle impose le respect et son jeu est surprenant, surtout lors de cette confrontation, où elle m’en a donné des frissons dans le dos. Philip Seymour Hoffman est tout aussi bon, l’acteur en impose lui aussi, mais dans un autre genre. Je le trouve attachant, mais aussi très mystérieux et même s’il a beau se défendre corps et âme face au jugement de la sœur, l’acteur arrive à semer un doute dans nos esprits, on est pas sûr de lui, comme on n’est pas sûr de Meryl Streep. C’est vraiment passionnant. On notera la présence pleine de fraîcheur et de talent d’Amy Adams. La jeune actrice y joue une sœur sympathique et naïve qui nous fait sortir un peu de toute cette austérité et c’est bien.

20090207PHOWWW00010

Que ce soit dans la comédie avec son premier film ou bien dans le drame, John Patrick Shanley se révèle être un très bon réalisateur. C’est dommage qu’il ait mis si longtemps à refaire un film et apparemment il n’a toujours pas de projets de prévu. J’espère ne pas attendre aussi longtemps pour un troisième. En tout cas, « Doute » est un excellent film que je conseille. C’est un film passionnant, au final saisissant et qui hante après l’avoir vu.

Note : 17/20

Image de prévisualisation YouTube

Par Cinéted

AqME

Amateur d'horreur, Métalleux dans l'âme, je succombe facilement à des images de chatons.

Voir tous les articles de AqME →

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.