septembre 28, 2020

Echap

ECHAP-dvdfr

De : Christophe Trent Berthemin et Dist de Kaerth

Avec Eliska Cross, Graziella Diamond, Noémie Alazard Vachet, Lavandra May, Anna Polina

Année : 2010

Pays : France

Genre : Horreur

Résumé:

Un lendemain de beuverie, cinq copines en week-end d’enterrement de vie de jeune fille se lancent dans une séance de spiritisme.
En tombant sur un ancien camarade de classe aussi décédé que collant, les jeunes femmes vont vite s’apercevoir que dans le monde du cyber-spiritisme, on ne bloque pas un esprit aussi facilement qu’un contact Msn.
Dans certains cas, la touche Echap ne sert plus à rien…

Avis:

Je fais partie des personnes qui militent pour prouver que le cinéma d’horreur, ce n’est pas la même chose que le cinéma pornographique. Si des films de mauvais gouts ont développé cette image auprès de gens puritains, en remplaçant les bites par des haches et le foutre par le sang, il existe des de vrais films d’horreur, très travaillés et franchement incroyable. Echap se classe dans la première catégorie, mais il possède tout de même une qualité, quitte à s’assumer jusqu’au bout de la médiocrité, le réalisateur a pris des actrices du cinéma porno et à tenter vainement de faire un film d’horreur avec un fantôme qui veut… baiser! Bon, faut dire aussi que le réalisateur vient de la pornographie, donc du coup, on n’est pas trop choqué. Mais les actrices pornos sont-elles des actrices de talent avec des habits? Le porno se rapproche-t-il inexorablement de l’horreur? Allons-nous voir des coups de bites fantomatiques déchirer de la donzelle peu farouche avec de grosse giclées de sang (vous pensiez à quoi bande de pervers!)?

Le scénario est, comment dire… d’une nullité actuelle et ne cherche à aucun moment de surprendre ou de faire peur. Je pense très sincèrement que l’histoire de ce film fait partie des plus mauvais scénarios que j’ai pu voir. En gros, une nana fête son enterrement de vie de jeune fille et après une soirée très arrosée, elles décident de faire quelque chose de cool. Et après être allées à la piscine et s’être badigeonnées de cochonneries sur le corps, elles décident alors de faire une séance de spiritisme avec un verre retourné et des lettres de scrabble. Bien entendu, elle va attirer l’esprit d’un esprit d’un ancien ami d’une des filles et le fantôme, il veut réaliser son rêve, la niquer. Gros cochon le fantôme! Outre l’aspect irréaliste du script, on nous rajoute une couche avec un fantôme maîtrisant facebook et youtube! Faut croire qu’il est à la page, Satan! Bref, déjà, sur le papier, ça annonce une belle daube.

Mais la déception ne s’arrête pas qu’au pitch complètement hallucinatoire. Le rythme du film est d’une lenteur apocalyptique. Le film ne dure qu’une heure et quart, mais on a l’impression de subir un métrage de trois heures. C’est bien simple, outre le plan piscine, le réalisateur nous impose un plan fixe d’au moins trente minutes sur une table avec quatre connes ayant l’index posé sur le cul du verre (ça change, puisque d’habitude, c’est dans leur cul que l’on met un doigt) et qui discute avec un esprit jouant au scrabble. C’est long et le rythme en prend un coup. On se fait chier, elles se font chier, bref, tout le monde s’emmerde éperdument. Bon, je sais que le film a été fait avec un budget de 1500 euros, mais quand même, je pense qu’il y avait moyen de faire plus dynamique et plus couillu, surtout venant du porno. Des couilles, ils doivent en avoir des bien pleines!

echap04

Je savais que je n’aurais pas dû jouer là-dedans, je le savais!!

Autre gros point faible du film, les actrices et l’acteur. Alors non, il ne se fait pas une orgie de gonzesses en chaleur, mais je pense que ce n’est pas l’envie qui lui manque. En effet, il joue comme s’il ne s’était pas dégorgé le poireau depuis des lustres et que voir toutes ces chattes le fait éjaculer dans son fut. C’est hallucinant de médiocrité. Ensuite, il y a les actrices. Bon d’habitude, elles sont plus expressives en poussant des cris langoureux (enfin, en même temps, c’est rarement leur gueule qui est filmée), mais alors là, c’est le néant abyssal. En fait, elles se font buter les unes après les autres et finalement, on pense qu’elles s’en foutent puisqu’elles sont aussi expressives que des moules… enfin, les moules de mer, parce que la leur, en général, elle est expressive! A moins d’être un gros pervers fana de Marc Dorcel et d’Anna Polina, il n’y a rien à voir. Le trou noir… (oui elle est facile).

Si les amateurs de porno et les amateurs de frissons ne sont pas satisfaits, peut être les amateurs de gore seront-ils comblés? Et bien non! Aussi incroyable que cela puisse paraître, le film est totalement dépourvu de sang et d’effets trash. Bon cela est surement dû au manque de budget, mais non de Dieu que ce film est creux, vide, débilitant. Au niveau des effets spéciaux, c’est tout pareil. Les effets de lumière et de son sont au plus bas niveau, et ce n’est pas la pauvre incrustation post production sur youtube qui va faire frissonner quelqu’un. Oui, je sais, dans l’industrie du porno, il y a rarement des effets spéciaux, même si parfois, les organes génitaux des hommes semblent plus longs et épais que la moyenne, donc, on peut pardonner cette faute de gout.

echap01

Hey, c’est pas toi sur l’écran, à quatre pattes, sur le lino? Ah ben si, c’est toi! Dis moi, tu prends cher!

Au final, Echap est un film très très très mauvais et qui ne possède aucune qualité. Ah si, une seule, il démontre par l’exemple, que faire de l’horreur, c’est hautement plus compliqué que de faire du porno. Après, si des sadomasochistes veulent regarder ce film avec une tenue en cuir, ça les regarde. Personnellement, le plan de deux minutes où la nana démonte son clavier avec un tournevis m’a suffi. Bref, tout ça pour dire que le bouton Echap de mon clavier a failli s’appuyer tout seul tant ce film était un calvaire pour moi comme pour mon ordinateur. A éviter, tout simplement. En plus, on ne voit même pas un nichon ou un cul du film, alors ça vaut pas le coup d’embaucher des actrices porno si ce n’est pas pour nous montrer leurs meilleurs atouts.

Note: 02/20

Image de prévisualisation YouTube

Par AqME

 

AqME

Amateur d'horreur, Métalleux dans l'âme, je succombe facilement à des images de chatons.

Voir tous les articles de AqME →

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.