octobre 21, 2021

Shrek

De : Andrew Adamson et Vicky Jenson

Avec les Voix Originales Mike Myers, Eddie Murphy, Cameron Diaz, John Lithgow

Année : 2001

Pays : Etats-Unis

Genre : Animation

Résumé :

Shrek, un ogre verdâtre, cynique et malicieux, a élu domicile dans un marécage qu’il croit être un havre de paix. Un matin, alors qu’il sort faire sa toilette, il découvre de petites créatures agaçantes qui errent dans son marais.
Shrek se rend alors au château du seigneur Lord Farquaad, qui aurait soit-disant expulsé ces êtres de son royaume. Ce dernier souhaite épouser la princesse Fiona, mais celle-ci est retenue prisonnière par un abominable dragon.
Il lui faut un chevalier assez brave pour secourir la belle. Shrek accepte d’accomplir cette mission. En échange, le seigneur devra débarrasser son marécage de ces créatures envahissantes.
Or, la princesse Fiona cache un secret terrifiant qui va entraîner Shrek et son compagnon l’âne dans une palpitante et périlleuse aventure.

Avis :

Andrew Adamson et Vicky Jenson sont deux réalisateurs qui ont un joli parcours dans le domaine de l’animation. Lui, néo-zélandais, travaille dans les années 80 dans une petite société avant d’intégrer les studios Dreamworks au début des années 90. Elle, de son côté, a déjà une belle carrière, travaillant avant d’entrer chez Dreamworks sur les animations de la série « Les Schtroumpfs« , sur la série « Pac-Man » ou encore l’excellent film « Les Aventures de Zak et Crysta« . Les deux se rencontrent alors dans l’enceinte du studio Dreamworks.

Après avoir bossé tous deux sur des projets au sein de Dreamworks, Adamson et Jenson voient enfin, vers la fin des années 90 et le début des années 2000, l’occasion de réaliser leur premier film, ce sera d’ailleurs le seul film qu’ils réaliseront ensemble.

Dessin animé qui fut un véritable phénomène au moment de sa sortie. Film au succès terrible qui plaça les studios Dreamworks en rivaux des studios Pixar, sélectionné au festival de Cannes en compétition officielle et enfin film qui a même reçu l’Oscar du meilleur film d’animation, « Shrek » est un petit mastodonte devant lequel, à l’époque, j’étais passé complètement à côté. Après une vingtaine d’années sans m’y être arrêté, je me suis replongé dans cette parodie signée Adamson et Jenson et je dois dire que si l’ensemble a terriblement vieilli, « Shrek » demeure un petit divertissement sympathique et rafraîchissant.

Shrek est un ogre qui habite dans les marais d’un royaume enchanté. Shrek est cynique et n’aime personne, car personne ne l’aime. Habitant seul, et ça lui va très bien, après une rencontre fortuite, il va devoir faire équipe avec un âne parlant et vraiment malgré lui, se lancer dans une aventure qui va le changer à jamais…

Film pour enfants, parodie bourrée de clins d’œil aux contes et à la pop culture, « Shrek » est un chouette petit film d’animation. Un film qui n’est peut-être pas aussi exceptionnel qu’on me l’avait vendu, aussi bien à l’époque qu’aujourd’hui encore, ce qui n’empêchera pas le film d’être amusant, intéressant, drôle, fun et au-delà de ça, c’est avec un petit plaisir qu’on se laisse emporter jusqu’au bout.

Ce qui est cool avec « Shrek« , c’est l’idée de parodier tous ces contes qu’on connaît par cœur. D’ailleurs, l’histoire même de « Shrek » est dans un sens une parodie. Avec « Shrek« , il est amusant de voir comment les deux réalisateurs se sont amusés à détourner et jouer avec les codes du conte de fée. Certes, dans son ensemble, l’histoire, même sous le ton de la parodie, est déjà vue et revue, tout comme la jolie morale que le film prône, voir au-delà des apparences, ne pas juger sans connaître ou encore accepter les différences. Bref, c’est très facile et l’on ne peut pas dire que ce soit très inventif, mais après, il faut aussi rester dans l’optique que « Shrek » est au départ un film pour les enfants, et dans ce sens, le film fonctionne très bien et mieux encore, il a la décence de ne pas en faire trop, de rester plutôt mesuré, ce qui n’est pas si mal que ça finalement.

Du côté du scénario, là encore, l’intrigue est très facile, voire même très (trop) simple. Si l’idée de détourner tous les contes et autres personnages tirés de la pop culture est excellente, on aurait apprécié que les deux réalisateurs usent d’autant d’ingéniosité envers leur histoire, qui finalement, ne va pas chercher très loin et reste, malgré l’humour, malgré le côté rafraîchissant, très convenue au final.

Du côté de l’animation et de la mise en scène de Adamson et Jenson, là encore, l’ensemble est très simple. Alors bien entendu, il faut remettre « Shrek » dans son époque, le début des années 2000. Évidemment que l’animation a pris un sacré coup de vieux, mais face à cela, il faut quand même laisser à « Shrek » le fait d’être rythmé, d’avoir un bon humour, et surtout d’avoir tout un tas d’idées visuelles, pour conjuguer le conte de fée avec un récit moderne parsemé de clins d’œil ici et là et de scènes très amusantes. Puis même si l’ensemble a pris un coup de vieux, il reste quelques scènes et autres moments très bien fichus, comme par exemple tout ce qui se passe au moment où Shrek et l’âne vont délivrer Fiona.

Enfin, on ne peut passer à côté de ça, si « Shrek » est un film qui fonctionne bien, c’est aussi grâce à son casting vocal qui s’en donne à cœur joie pour composer des personnages drôles et attachants. Un casting cinq étoiles où l’on trouve un Mike Myers excellent dans le rôle de l’ogre vert, un Eddie Murphy déchaîné en Âne ou encore une Cameron Diaz très drôle et touchante en Princesse Fiona, sans oublier John Lithgow génialement vicieux dans le rôle de Lord Farquaad.

« Shrek » est donc un bon petit film d’animation. Ce n’est pas le meilleur des films d’animation, son intrigue est très simple, et ne pousse pas assez dans l’originalité hormis son idée de parodier les contes de fée, puis au-delà de ça, dans son ensemble, « Shrek » a pris un coup de vieux, sa vingtaine lui fait mal, mais malgré ça, le film de Andrew Adamson et Vicky Jenson reste chouette, agréable, drôle, divertissant et finalement amusant. Bref, ce n’est pas génial, mais ça reste sympathique pour une soirée.

Note : 13/20

Par Cinéted

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.