Le Mytho – Just Go With It

Titre Original : Just Go With It

De: Dennis Dugan

Avec Adam Sandler, Jennifer Aniston, Brooklyn Decker, Nick Swardson

Année: 2011

Pays: Etats-Unis

Genre: Comédie

Résumé:

Pour rester libre et éviter toute forme d’engagement, Danny a toujours prétendu être marié. Mais voilà qu’il tombe amoureux… Désirant se libérer de ce mensonge devenu trop encombrant, il demande à sa fidèle assistante, Katherine, de se faire passer pour son ex-femme. Le problème, c’est qu’à force d’empiler les bobards, Danny ne va pas pouvoir se contenter d’en rester là, et ce sont bientôt les enfants de son assistante qui se retrouvent à faire semblant d’être les siens…
L’engrenage infernal est lancé et la situation va vite devenir intenable, d’autant que tout ce petit monde se retrouve pour un week-end mouvementé à Hawaï…

Avis:

Dennis Dugan n’est pas un grand réalisateur, mais ça ne veut pas dire non plus qu’il est un mauvais réalisateur. Non, Dennis Dugan est de ces réalisateurs américains qui mènent leur petite barque sans vraiment d’histoire, et même si de temps à autres, il arrive à surprendre, offrant un film pile au-dessus de ce qu’il offre habituellement, il demeure un cinéaste qui amuse et divertit et franchement, c’est déjà pas mal, on va dire.

Dennis Dugan et Adam Sandler, c’est une grande histoire d’amour qui dure maintenant depuis près de vingt-cinq ans, le réalisateur ayant fait tourner l’acteur pour la première fois en 1996 pour « Terminagolf« . Septième film ensemble, cette fois le duo est accompagné de pas moins de Jennifer Aniston, Brooklyn Decker, et même Nicole Kidman. Tenant un pitch sympathique, « Le mytho … » avait l’air d’une petite comédie devant laquelle on pouvait passer un très bon moment. Malheureusement, le moment si sympathique soit-il, ne restera pas dans les mémoires, la cause à un scénario faiblard, qui n’est que prévisibilité et une mise en scène plate au possible. On en ressort donc avec quelques sourires, quelques personnages attachants, et surtout avec un sentiment de déception. Bref, dans les grandes lignes, ça se regarde et ça s’oublie aussi vite.

À vingt ans, le jour de son mariage, Danny a eu le cœur brisé. Lui qui devait être cardiologue se reconvertit dans la chirurgie esthétique et décide alors pour éviter de s’engager, de garder l’alliance qui aurait dû sceller son union avec la femme qu’il aimait. La quarantaine aujourd’hui, Danny, un soir, fait une rencontre magique, peut-être bien que c’est celle qu’il n’attendait pas. Malheureusement pour lui, celle qu’il convoite découvre dans la poche de son pantalon son alliance. Pensant qu’il est marié, elle ne veut poursuivre leur relation. Danny, amoureux, va alors monter un mensonge terrible, lui faisant croire à un divorce avec sa femme. Ce que Danny n’avait pas prévu, c’est que la jeune femme en question, pour être sûre de ne pas se faire avoir, demande à rencontrer la future ex-femme de Danny…

« Le mytho – Just go with it« , c’est le genre de comédie classique qu’on connaît par cœur. C’est le film qu’on a déjà vu cent fois, et même de la part de Dennis Dugan qui a fait en plus de ça, bien mieux. « Le mytho … » est donc une comédie facile et sans aucune surprise. C’est un film qui remplit avec plus ou moins de conviction son cahier des charges et finalement, s’il arrive à divertir sur l’instant, le film vaut son coup d’œil parce qu’il tient des seconds rôles amusants, assumés et décomplexés.

Plus que ce scénario plat, qui tient quelques gags sympas (il faut lui laisser cela) au milieu de vannes et situations assez grotesques (non mais la scène du mouton …), même si elles sont parfaitement assumées, plus que la mise en scène qui n’a aucun relief au final, voguant de scène en scène de manière très industrielle (Ici, tout se passe comme ça doit se passer), le premier élément qui vient en tête et qui amuse avec ce film, ce sont les acteurs et les personnages que l’on retrouve au second plan. Ainsi, les enfants castés sont adorables, drôles et démontrent un joli talent de comédien, notamment la petite Bailee Madison, géniale en petite peste un peu folle sur les bords. Griffin Gluck nous fera rire aussi en petit con qui mène habilement le chantage. On notera aussi la présence très drôle d’auto dérision de Nicole Kidman qui en vieille amie de Jennifer Aniston s’en donne à cœur joie pour être garce à souhait.

Pour les autres, même si dans un sens, ils restent assez bons, malgré qu’on ait connu Sandler et Aniston plus investis, les rôles, quand ils ne sont pas clichés, demeurent très convenus et peu palpitants.

« Le mytho – Just go with it » n’est pas un mauvais film, on ne passe pas un mauvais moment devant, mais on ne peut pas dire non plus que l’instant soit incroyable et magique de drôlerie. Cliché et plat, ce Dennis Dugan offre quelques sourires et une fois vu, il s’oublie aussi vite. Après, il peut toujours combler une après-midi pluvieuse, ou un soir, vous faire éviter un épisode de « Joséphine ange gardien » …

Note : 10/20

Par Cinéted

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Facebook : Lavisqteam.fr – Contact: lavisqteam@laposte.net