Milf

De : Axelle Laffont

Avec Axelle Laffont, Virginie Ledoyen, Marie-Josée Croze, Waël Sersoub

Année : 2018

Pays : France

Genre : Comédie

Résumé :

Trois amies d’enfance partent dans le Sud vider la maison de l’une d’entre elles, afin de la vendre. Pendant ces quelques jours, elles vont devenir les cibles privilégiées de trois jeunes garçons, pour qui ces femmes seules, approchant la quarantaine, sont bien plus séduisantes que les filles de leur âge… Cécile, Sonia et Elise découvrent avec bonheur qu’elles sont des MILF !

Avis :

Milf est un film sympathique, qui nous fait passer un bon moment mais qui manque cruellement de quelque chose pour nous le faire réellement apprécier et pour qu’on s’en souvienne. Tous les jeux d’acteurs ne sont pas égaux et cela se voit un peu trop par moment. Virginie Ledoyen est certainement celle qui marque le plus, sans doute parce que son rôle est le moins fou de tous et parce que jouer la douceur et la maturité lui va très bien.

Le film parle d’un sujet d’actualité et met en scène une génération qui se refuse à vieillir. Le fait que des hommes sortent avec des femmes plus jeunes est accepté de nos jours alors que le contraire ne l’est pas. La réalisatrice se tente ainsi à un sujet fort en polémique mais son traitement n’apporte aucune réflexion particulière et ne permet pas de s’attacher ni de prendre les trois héroïnes au sérieux.

La mise en scène est peu originale comme le scénario qui n’étonne pas beaucoup. On est en bord de mer, et trois belles femmes se retrouvent dans une belle maison qu’elles vont devoir vider pour la vendre. Heureux hasard, elles rencontrent un autre trio masculin, rapidement attiré par elles. Il faut avouer que les actrices sont attirantes et que les personnages font tout pour l’être. Un peu fofolles, délurées et libres, on les sent prêtes à tout pour en profiter et ne pas se laisser abattre par les clichés. Le ton est rapidement donné. Les échanges ne volent pas très haut et se jouent souvent en dessous de la ceinture, ce qui n’est pas forcément déplacé pour ce genre de film même si cela manque cruellement de subtilité. Il aurait été plus agréable d’avoir davantage de finesse dans les propos.

On a l’impression d’être dans une suite de petits sketchs et le rythme n’est pas toujours soutenu. On ne rigole parfois pas du tout. A d’autres moments le sourire est toujours présent et certains passages très drôles ne font cependant pas rire à gorge déployée. Certaines scènes vont un peu trop loin quand d’autres n’y vont pas assez. L’histoire est lassante au bout d’un moment car il ne se passe finalement pas grand-chose de très intéressant alors que le sujet pourrait amener des messages et idées captivants. Axelle Laffont a choisi le parti pris de ne pas s’appesantir là-dessus et de nous montrer des jeunes femmes qui veulent s’amuser et qui sont à la recherche du plaisir. Notamment pour surtout deux d’entre elles.

Le trio fonctionne plutôt très bien : les trois jeunes femmes ont des caractères bien distincts, ce qui amène des situations bien variées autour du thème principal. On ne les sent pas très matures, à part Cécile, pour qui la vie n’a pas été très drôle ces derniers temps. La maturité se retrouve d’ailleurs davantage chez l’autre trio masculin, appuyant sur le fait que l’âge et l’expérience ne font pas tout. Les couples qui se forment petit à petit sont attachants dans leur essence et apportent des images différentes de ces femmes à la recherche d’hommes plus jeunes. Entre celle qui ne veut pas s’engager ni s’attacher et l’autre qui désire une vie calme et rangée, on retrouve également la peureuse qui a trop peur des on-dit et qui ne s’afficherait pour rien au monde avec quelqu’un de plus jeune qu’elle. Le titre du film perd alors un peu de son sens et cette idée n’est pas développée pour nous éclaircir davantage. Par ailleurs, Milf dénonce également la jalousie des hommes plus mûrs qui détesteraient ces jeunes dont les femmes de leur âge seraient folles. Cela semble un peu trop cliché et pas forcément vrai. Ces passages manquent d’habileté et déplaisent pour la plupart.

Le langage est cru, même vulgaire et cela enlève parfois de son charme à certaines scènes. Les protagonistes y perdent en crédibilité et le sujet du film en devient moins profond et moins intéressant. Les dernières minutes du film sont plus soutenues et moins olé-olé : certains personnages souffrent et réfléchissent à leur situation d’une manière sérieuse. On se sent aussi plus proches d’eux. Les images du film s’attardent moins sur les physiques des uns et des autres et nous montrent des situations d’amitié et d’amour prenantes et vraies.

Il est dommage que le film se concentre davantage sur le sexe et les pulsions que sur l’amour au sens général et la cause de ces femmes qui ne sont pas toujours respectées et dont les relations sont souvent mises à mal. Milf aurait mérité un autre titre, plus léger, à l’image d’un film sans prétention et qui reste sympathique à suivre.

Note : 11,5/20

Image de prévisualisation YouTube

Par Lildrille

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Facebook : Lavisqteam.fr – Contact: lavisqteam@laposte.net