Man on High Heels

13874811_1381040825242656_1310105908_n

Titre Original : Hai-Hil

De : Jin Jang

Avec Cha Seung-Won, Oh Jung-Se, Esom, Song Young-Chang

Année: 2016

Pays: Corée du Sud

Genre: Policier

Résumé:

Ji-wook est un policier endurci bardé de cicatrices prêt à tout pour arrêter les criminels qu’il pourchasse, en particulier Heo-gon, un mafieux notoire et cruel. Sa jeune collègue, traque, elle, un violeur en série et tombe peu à peu amoureuse de Ji-wook. Mais elle ignore que celui-ci ne nourrit qu’un seul désir : devenir une femme…

Avis:

On le sait tous, le cinéma Coréen déçoit rarement. On peut même dire qu’il a tendance à révolutionner le cinéma ces dernières années et s’impose bel et bien comme l’un des meilleurs qu’on a envie de suivre avec passion. Chacun des films que le pays présente est une très belle claque qu’on prend avec énormément de plaisir.

Certains films font plus de bruit que d’autres et c’est entre les sorties de « The Stangers » de Na Hong-jin et de « Dernier train pour Busan » de Sang-Ho Yeon qui sortira milieu Août qu’est venu se glisser « Man On High Heels« , une véritable petite bombe. « Man On High Heels« , c’est l’inattendu de cette fin Juillet. C’est un film aussi prenant que beau, poétique et d’une violence inouïe. Jin Jang, réalisateur peu connu, réalise là l’un des films immanquables de l’année. Un film injuste qui surprend et prend aux tripes.

Décidément, le cinéma asiatique est en pleine forme !

13884368_1381040998575972_1977925647_n

Yoon Ji-wook est surement l’homme qui vaut trois milliards. Policier investi, il a toujours arrêté ceux sur qui il enquêtait. Réputé pour ses méthodes particulièrement musclées, son corps couvert de cicatrices en témoigne, Yoon est un flic aimé, respecté, craint, et même admiré par ceux qu’il peut arrêter. Mais derrière cette carrière exemplaire, derrière ces arrestations violentes, derrière le flic viril et craint, Yoon n’a qu’un seul désir, devenir une femme. Et c’est pourquoi il a remis sa lettre de démission. Mais avant de le laisser partir, ce qui est incompréhensible pour son chef, Yoon se voit confier une dernière mission.

Incroyable ! C’est ce mot qui vient en tête quand on quitte la salle de cinéma. « Man On High Heels » est bien plus qu’une simple surprise. Totalement inattendu et d’une tragédie magnifique, Jin Jang nous livre là un grand film qui s’aventure bien plus loin que ce que l’on aurait pu imaginer.

Doté d’un scénario minutieux, Jin Jang réalise un film d’une profonde violence qui réussit le pari incroyable de naviguer dans une foule de genre et de tenir absolument tous ses paris. Très bon polar, excellent film de mafieux, et enfin immense film sur le regard des autres et sur celui qu’on se porte à nous-même, « Man On High Heels » est totalement surprenant.

Film ayant plusieurs films en lui, c’est avec un suspens palpable qu’on va suivre toutes les différentes intrigues qui parcourent ce métrage. Comme je le disais, le film de Jin Jang est un bon polar, doté d’une bonne enquête. Une enquête où chaque rebondissement amène fatalement à ce conflit final. Le scénario est très bien écrit et cette enquête nous réserve son lot d’indices, de trahisons, de drames et surtout d’arrestations musclées. Des arrestations aux chorographies de combat géniales et percutantes. Le spectacle est au rendez-vous et franchement, il est très violent, en plus d’être réaliste. Jin Jang nous réserve aussi un bon film sur la mafia avec ses codes, ses intérêts, ses meurtres gratuits et ses trahisons et autres vengeances. Et malgré le nombre incalculable que le cinéma peut recenser de films se déroulant dans l’univers de la mafia, Jin Jang arrive à éviter les clichés et surtout il va offrir du neuf, ce qui est bien vu.

Mais derrière ces genres, ces styles, « Man On High Heels » c’est surtout un film incroyable sur le regard des autres qui est d’une violence inouïe. Derrière l’enquête et le film sur la mafia, Jin Jang fait le pari de nous raconter une histoire d’amour jamais vécue et surtout d’aborder de plein front la transsexualité, un sujet ô combien sensible. C’est totalement inédit dans ce genre de film et le pari est plus que réussi, car c’est avec énormément de pudeur, de respect, de pertinence, le tout en développant une poésie sublime, que le réalisateur va surprendre autant qu’il va toucher, et même révolter son public avec ce final, si lourd de vérité. Vous l’aurez compris, ici, on sort totalement des sentiers battus et l’on suit la voie que Jin Jang nous trace, les yeux fermés et la boule au ventre.

Magnifique dans son scénario, « Man On High Heels » l’est aussi dans sa réalisation qui réussit tout ce qu’elle entreprend. Jin Jang réussit son film d’action, offrant des scènes époustouflantes, de sacrés fights novateurs qui marquent. Jin Jang réussit aussi son polar, offrant une ambiance de flic comme on les aime. Des scènes qui auront même une pointe d’humour qui fait tant de bien. Puis enfin, le réalisateur réussit son drame, en offrant des scènes si « en dehors » du film d’action qu’on pensait trouver, des scènes d’une grande beauté, parfaitement filmées et tenues. On notera les sublimes scènes de flashbacks qui apportent une grande profondeur au film et qui s’avèrent totalement nécessaires. On ne pourra s’empêcher de remarquer que le film est superbement mis en lumière. Lee Sung-je, le chef op, s’adapte à n’importe quelle situation que le film explore et rend le meilleur. On fera le même constat sur la musique du film qui apporte une ambiance tour à tour jazzy, sensuelle ou dépaysante.

Puis enfin, et surtout même,  « Man On High Heels » est un superbe portait, tendre, bouleversé et bouleversant qui est incroyablement interprété par Cha Seung-Won. L’acteur est une véritable révélation passionnante. Le rôle est si complexe, si dur, tellement puissant en dehors et si ravagé à l’intérieur. Le comédien arrive à nous faire totalement ressentir cette sensibilité infinie qu’il retient en lui. Rarement on aura vu cette année un personnage autant aux antipodes de ce qu’il montre et ce qu’il cache. C’est bien l’un des personnages les plus bouleversants de l’année. D’ailleurs, il est si beau ce personnage que même si les acteurs qui gravitent autour de lui sont excellents, à la sortie, on a que Yoon et son acteur en tête.

13942352_1381041025242636_1639234695_n

« Man On High Heels » est donc un très grand coup de cœur. C’est le film qu’on n’attendait pas, qui est très mal distribué comme d’habitude et qui pourtant mérite bien plus que notre attention. Jin Jang nous a offert un film totalement réussi sur tous ses points, assurant autant le spectacle dans ses scènes de combat parfaitement mises en scène que l’inattendu de son sujet (lourd et courageux en même temps) et de son émotion, en nous offrant un personnage si unique, si torturé, si beau, si vrai…

Note : 19/20

Image de prévisualisation YouTube

Par Cinéted

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Facebook : Lavisqteam.fr – Contact: lavisqteam@laposte.net