avril 17, 2024

Kung Fu Panda 4 – Po Po Po Po

De : Mike Mitchell et Stephanie Stine

Avec les Voix Originales de Jack Black, Awkwafina, Viola Davis, Dustin Hoffman

Année : 2024

Pays : Etats-Unis

Genre : Animation

Résumé :

Après trois aventures dans lesquelles le guerrier dragon Po a combattu les maîtres du mal les plus redoutables grâce à un courage et des compétences en arts martiaux inégalés, le destin va de nouveau frapper à sa porte pour … l’inviter à enfin se reposer. Plus précisément, pour être nommé chef spirituel de la vallée de la Paix. Cela pose quelques problèmes évidents. Premièrement, Po maîtrise aussi bien le leadership spirituel que les régimes, et deuxièmement, il doit rapidement trouver et entraîner un nouveau guerrier dragon avant de pouvoir profiter des avantages de sa prestigieuse promotion. Pire encore, il est question de l’apparition récente d’une sorcière aussi mal intentionnée que puissante, Caméléone, une lézarde minuscule qui peut se métamorphoser en n’importe quelle créature, et ce sans distinction de taille. Or Caméléone lorgne de ses petits yeux avides et perçants sur le bâton de sagesse de Po, à l’aide duquel elle espère bien pouvoir réinvoquer du royaume des esprits tous les maîtres maléfiques que notre guerrier dragon a vaincu. Po va devoir trouver de l’aide. Il va en trouver (ou pas ?) auprès de Zhen, une renarde corsac, voleuse aussi rusée que vive d’esprit, qui a le don d’irriter Po mais dont les compétences vont s’avérer précieuses. Afin de réussir à protéger la Vallée de la Paix des griffes reptiliennes de Caméléone, ce drôle de duo va devoir trouver un terrain d’entente. Ce sera l’occasion pour Po de découvrir que les héros ne sont pas toujours là où on les attend.

Avis :

Après Mark Osborne, John Stevenson, Jennifer Yuh Nelson et Alessandro Carloni qui se sont occupés des trois premiers volets de « Kung fu Panda« , c’est autour de Mike Mitchell et Stephanie Stine de prendre le relai. Si pour la deuxième, Stephanie Stine, cette quatrième aventure pour Po est sa première réalisation sur un long-métrage, puisque la cinéaste, avant cela, était storyboarder, pour le premier, Mike Mitchell, on est déjà plus dans un nom qui nous parle, puisque l’on doit au cinéaste quelques films d’animation sympathiques comme « Shrek 4 : Il était une fin« , le premier « Les Trolls« , ou encore « La grande aventure Lego 2« .

On croyait entre guillemets en avoir fini avec les aventures de Po, le Panda le plus à l’aise lorsque l’on parle de kung-fu, mais pour notre plus grand plaisir, après huit ans d’absence, le voici de retour pour de nouvelles aventures hautes en couleurs, et surtout, derrière ça, il va devoir affronter une méchante comme il n’en avait encore jamais affronté, la Caméléone. Accompagné par Zhen, une jeune renarde, Po va aller plus loin qu’il ne l’a jamais été, et s’aventurer dans la grande ville…

« Plein d’aventures, spectaculaire, original dans ce qu’il raconte… »

Cela fait des années maintenant que Maître Oogway a choisi Po comme Guerrier Dragon, et aujourd’hui, pour le Panda, il est temps de laisser sa place. Ainsi, Maître Shifu lui impose de choisir son remplaçant, mais Po a bien du mal à se faire à l’idée. Mais en même temps que Po doit prendre cette décision, l’arrivée d’une terrible sorcière vient compliquer l’affaire, et bientôt, Po prend la route de la grande ville, afin d’aller affronter celle qu’on appelle La Caméléone.

Jennifer Yuh Nelson et Alessandro Carloni avaient mis la barre très haute avec le troisième « Kung fu Panda« , et c’est sûrement pour cela que « Kung fu Panda » s’est fait absent de nos écrans si longtemps. Et ce qui est très bien, c’est que l’équipe a vraiment pris son temps pour faire ce quatrième film, car sans aller au niveau du troisième, ce quatrième volet est quand même très chouette. Plein d’aventures, spectaculaire, original dans ce qu’il raconte, faisant évoluer ses personnages, abordant des thèmes qui sont intéressants, notamment la peur du changement et le fait de ne pas oser aller plus loin, se satisfaisant de sa situation, voire même « s’empoter » en faisant du sur place.

Faisant une heure et demie, « Kung fu Panda 4 » tient une histoire qui ne s’arrête jamais. Tenant un bon rythme, le film ne faiblit pas, et mieux encore, il ne cesse de tirer des ficelles scénaristiques qui sont intéressantes. Partant sur les routes en compagnie de nouveaux personnages, les scénaristes nous ont concoctés une histoire intrigante, originale et pleine de surprises, notamment dans son final. Si le film a bien quelques facilités et des éléments qu’on voit arriver en avance, cela ne l’empêche pas de nous tenir jusqu’au bout, avec ce délicieux mélange d’aventures, d’humour, d’action, et le tout est enveloppé avec une bonne petite morale. Ou plutôt, le film nous pousse à aller toujours plus loin, il nous dit qu’il faut savoir avancer dans la vie, qu’il faut oser, quitte à tomber.

« Du côté de la réalisation, c’est bien simple, tout est beau. »

C’est vrai qu’on a déjà entendu et vu ce genre de valeurs, ce n’est pas neuf, mais quand ça fonctionne comme ici, ça nous entraîne. De plus, lorsque l’on s’intéresse aux personnages, notamment la méchante, elle comporte un background intéressant, qui est moins lisse que le simple fait d’être une méchante pour être une méchante. Idem pour le personnage de Zhen qu’on accueille à cœur ouvert dans la franchise.

Du côté de la réalisation, c’est bien simple, tout est beau. Le film est spectaculaire de bout en bout. Coloré, tout en sachant se faire aussi sombre quand l’histoire le demande. Offrant des scènes de bastons incroyables, notamment le final avec la Caméléone qui ne cesse de se réinventer au rythme des changements de la méchante, qui emprunte beaucoup d’apparences diverses. Très bien tenu, Mike Mitchell et Stephanie Stine savent très bien osciller entre l’action, l’aventure et la comédie, pour nous offrir un film aussi grand spectacle, qu’intéressant et touchant.

Franchement, ce retour de « Kung fu Panda » sur grand écran est le bienvenu. Après huit ans d’absence, on retrouve ces personnages comme si l’on les avait quittés hier. Amusant de bout en bout, plein de surprises et d’éléments inattendus, présentant de nouveaux personnages qu’on adore découvrir, tout en prenant soin des anciens, ce quatrième film est une belle idée et il s’est posé comme un vrai plaisir, qui devrait ravir les plus petits comme les plus grands. Puis enfin, c’est toujours aussi drôle de suivre un Panda faire du Kung fu… On veut bien attendre aussi longtemps si c’est pour avoir un film de cette qualité-là.

Note : 16,5/20

Par Cinéted

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.