mars 3, 2024

Le Club des Miracles – Vingt Ans de Retard

Titre Original : The Miracle Club

De : Thaddeus O’Sullivan

Avec Maggie Smith, Laura Linney, Kathy Bates, Agnes O’Casey

Année : 2024

Pays : Irlande, Angleterre

Genre : Comédie

Résumé :

Les femmes de la petite ville de Ballyfermot, en Irlande, espèrent toutes être les heureuses élues qui pourront effectuer un pèlerinage dans la ville sacrée de Lourdes, en France. Au cours d’une soirée de tombola pour le moins mouvementée, Lily, Eileen, Dolly et Chrissie remportent le prix tant convoité. Au fil de ce voyage d’une vie, le quatuor découvre le véritable sens de l’amitié et du pardon, en plus de vivre tour à tour un « miracle » personnel.

Avis :

Thaddeus O’Sullivan est un cinéaste irlandais qui ne fait pas beaucoup de bruit. Metteur en scène depuis une quarantaine d’années, Thaddeus O’Sullivan est de ceux qu’on appelle des artisans du cinéma, ces cinéastes qui ne cherchent pas forcément à faire d’énormes carrières, mais qui nous offrent de petits moments de cinéma somme toute sympathique. Oscillant entre les grands écrans et la télévision britannique ou irlandaise, on peut citer du réalisateur « Ordinary Decent Criminal« , « December Bride » ou encore « The Heart of Me« .

Pour son nouveau film, « Le club des miracles« , cela faisait plus d’une vingtaine d’années que le film devait se faire, mais il y a toujours eu quelque chose qui a fait que le projet a pris du retard. Petite comédie anglaise sans prétention, « Le club des miracles » est de ces films qui peuplent une année, qui nous font passer petit et joli moment de cinéma, mais malheureusement pour eux, comme pour nous, ils font aussi partie de ces films qui vont très vite se faire oublier, n’ayant rien pour eux de vraiment marquant.

«  »Le club des miracles » va surtout se laisser regarder grâce à son trio d’actrices. »

1967, dans la petite ville de Ballyfermot, près de Dublin, Chrissie revient chez elle, au décès de sa mère. Cela fait près de trente ans que Chrissie n’est plus revenue chez elle, et qu’elle a cessé tout contact avec les gens de son passé. Alors qu’elle était de retour pour l’enterrement, Chrissie se voit embarquée dans un voyage à Lourdes, en France. Chrissie va alors voyager avec de vieilles amies, et ce voyage peuplé de rancunes va bientôt se transformer, et surtout, au bout du compte, il va se transformer en un chemin de rédemption.

Et bien me voilà bien embêté face à ce « … Club des miracles« , car le nouveau film de Thaddeus O’Sullivan est très loin d’être mauvais en soi. Non, c’est même un petit moment de cinéma assez sympathique, même si beaucoup de ce qui s’y passe est convenue d’avance.

Partant sur les sentiers de la petite comédie dramatique aux allures de Feel Good, le tout parsemé d’un secret, « Le club des miracles » va surtout se laisser regarder grâce à son trio d’actrices qui sont excellentes dans la peau de leur personnage. Il faut dire que réunir Dame Maggie Smith, Kathy Bates et Laura Linney sur le même écran, d’emblée, on sait que le moment ne sera pas mauvais.

«  »Le club des miracles » arrive à se faire drôle et attachant. »

Mais voilà, malgré elles toutes, le souci avec ce « … club des miracles« , c’est qu’il est très flemmard dans ce qu’il raconte. Très basique, voire même fainéant dans son scénario, on suit cette petite histoire sans grande surprise. Alors certes, il y a bien le secret du pourquoi le départ du personnage de Laura Linney il y a trente de cela, mais très vite, on comprend les contours de ce départ, ou du moins on les devine, et le film va être là encore sans surprise, comme si c’était évident, et qu’il ne pouvait en être autrement. Comme si le film, pour justifier ce retour et départ dans le passé, ne pouvait pas raconter autre chose.

Alors après, le film aborde bien le thème du pardon, des rancœurs, et des façons de penser dans le passé, ou encore la religion, et parfois son commerce, mais là encore, c’est finalement assez attendu et convenu.

Après, malgré ce que j’en dis, au-dessus, le film reste sympathique à suivre, et parfois même, pour deux ou trois scènes, et même quelques punchlines, « Le club des miracles » arrive à se faire drôle et attachant. Mais là encore, c’est plus pour le talent de ces comédiennes que pour son histoire. L’ensemble passe toutefois relativement vite, car même si le film manque de nous imprégner, comme je le disais, il n’est pas désagréable, et il se laisse gentiment regarder, et il nous fait passer un petit mais bon moment.

Ainsi donc, je ressors partagé avec ce « … club des miracles« . Il est vrai que le film est sympathique, mais dans ce qu’il nous raconte et comment il nous le raconte, il est quelque dépassé et il arrive bien trop tard. En fait, en y réfléchissant bien, le projet a plus de vingt ans, et finalement, il reflète un peu l’époque et le cinéma dans lequel il aurait dû naître. Bref, ce n’est pas désagréable, mais on ne peut pas dire qu’on va l’avoir retenu en fin d’année. Après, il sera toujours possible de le redécouvrir, car comme je le disais, ça ne fait de mal à personne, et il y a ces actrices.

Note : 10,5/20

Par Cinéted

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.