mai 28, 2024

Le Livre des Solutions – Manuel de la Débrouille Selon Gondry

De : Michel Gondry

Avec Pierre Niney, Blanche Gardin, Françoise Lebrun, Vincent Elbaz

Année : 2023

Pays : France

Genre : Comédie, Drame

Résumé :


Marc s’enfuit avec toute son équipe dans un petit village des Cévennes pour finir son film chez sa tante Denise. Sur place, sa créativité se manifeste par un million d’idées qui le plongent dans un drôle de chaos. Marc se lance alors dans l’écriture du Livre des Solutions, un guide de conseils pratiques qui pourrait bien être la solution à tous ses problèmes…

Avis :

Parmi nos cinéastes français, Michel Gondry est l’un de ceux qui a un univers les plus fous de notre époque. Après une immense carrière dans le clip (carrière qu’il n’a toujours pas arrêté), c’est en 2001 que Michel Gondry passe à la réalisation de long-métrage avec « Nature Humaine« . Avec son deuxième film, « Eternal Sunshine of The Spotless Mind« , Gondry s’assure un chef-d’œuvre qui le lance pour longtemps. Prolifique, Michel Gondry va passer une belle dizaine d’années en enchaînant les films. Puis 2015, après huit films très rapprochés, le réalisateur regarde ailleurs, et c’est à la télévision qu’on le retrouve puisqu’il va réaliser les deux saisons de la série « Kidding« . Série où il retrouve Jim Carrey quatorze ans après « Eternal Sunshine … ».

Ainsi, on n’a pas revu le nom de Michel Gondry sur le grand écran d’une salle de cinéma depuis 2015 et après huit ans d’absence, Michel Gondry est de retour avec « Le livre des solutions« , une chouette comédie autour d’un cinéaste qui essaie de finir un film auquel personne ne croit.

« Ce retour de Michel Gondry est un joli plaisir qui fait du bien ! »

Joli, drôle, amusant, intéressant dans ce qu’il raconte, ingénieux, plein d’idées, puis intime, car on imagine très bien que ce cinéaste, campé par un Pierre Niney génial, se pose comme un reflet de Michel Gondry… Bref, ce retour de Michel Gondry est un joli plaisir qui fait du bien !

Marc est un réalisateur dont le dernier film, qui n’est pas encore fini, est totalement incompris par ses producteurs. D’ailleurs, ces derniers sont bien décidés à prendre la main sur son film. Mais Marc, voyant venir le coup, vole son propre film et part avec une petite partie de son équipe dans les Cévennes, chez sa tante, pour finir seul. Là, loin de tout, Marc déborde littéralement d’idées. Parfois, Marc va trop loin, mais en même temps, il ne sait pas comment s’arrêter et ne pas s’éparpiller. Puis un jour, pour essayer de canaliser tout cela, en parallèle de son film, Marc se met à écrire le livre des solutions, un livre qui est censé répondre et résoudre tous les problèmes.

Film très intime, film libre, comédie vraiment drôle et en même temps, pas tant que cela, car derrière, il y a un joli fond touchant avec le personnage de ce réalisateur névrosé qui se laisse totalement débordé par lui-même, « Le livre des solutions« , comme je le disais, marque un joli retour pour Michel Gondry.

«  »Le livre des solutions » est un film qui parle énormément de cinéma et de création. »

Après une pause de plusieurs années, on sent que le réalisateur français nous revient avec autant d’envie de cinéma que le personnage principal de son film. Revenant avec une idée intéressante, un cinéaste bien décidé à terminer son film sans que les studios qui lui ont fait confiance n’interviennent, « Le livre des solutions » est un film qui parle d’abord d’un homme plein de névroses qui s’épuise avec lui-même et qui n’arrive pas à voir ce qu’il provoque chez les autres. Si le personnage est drôle, voire même tordant parfois, Michel Gondry a eu l’idée aussi de le rendre assez souvent agaçant et antipathique, ce qui fait que le personnage est loin d’être lisse. Ainsi, avec ces conjugaisons de facettes, Michel Gondry offre un beau portrait, qui arrive à nous envoûter et nous faire passer d’une émotion à l’autre sans mal.

Puis derrière ça, « Le livre des solutions » est un film qui parle énormément de cinéma et de création. Ici, le manque de budget pousse ce cinéaste au bord de la folie a toujours trouvé des solutions pour arriver à extirper ce qu’il a dans la tête à moindre coût et Michel Gondry offre des idées et des moments de cinéma qui sont assez géniaux, avec comme point d’orgue un enregistrement de BO où tout l’amour, la folie, les idées, et l’imprévisibilité de Michel Gondry sont réunis en une scène.

Après, un peu à l’image de son personnage, parfois « Le livre des solutions » s’égare ou tourne en rond. Même si ça reste joli, les scènes autour du personnage, et son actrice jouée Camille Rutherford, ou encore celles avec le maire de la ville, ne sont pas forcément très utiles. On ne boude pas notre plaisir, car il y a toujours des éléments qui en ressortent qui sont intéressants, mais c’est vrai aussi que si elles n’étaient pas là, le film serait le même.

«  »Le livre des solutions« , c’est un Pierre Niney étonnant, en réalisateur névrosé, perturbé, mégalo. »

Un Michel Gondry, c’est un film qu’on va voir aussi car on sait qu’on va avoir le droit à beaucoup de surprises et tout un tas d’idées dans la façon que le réalisateur a de nous raconter son histoire et ses personnages, et « Le livre des solutions » offre bien ce que l’on est venu chercher. Michel Gondry construit, teste, fait du bric-à-brac, il nous tient avec rythme et dynamisme, il a pris le temps de beaucoup travailler ses dialogues et presque tout le temps, ces derniers sont hilarants. Bref, avec ce film, Michel Gondry s’amuse énormément et développe encore un peu plus son univers.

Enfin, « Le livre des solutions« , c’est un Pierre Niney étonnant, en réalisateur névrosé, perturbé, mégalo, se sachant talentueux, en abusant pour venir à chaque fois s’excuser d’une drôle de manière. Le personnage est aussi touchant qu’agaçant, parfois tendre, d’autres fois faux cul, parfois prétentieux, puis d’autres fois fragile… Bref, c’est un très beau personnage qu’on aime suivre autant qu’on peut le détester de manière hilarante, et Pierre Niney, pour jouer toute cette folie, était l’acteur idéal.

À ses côtés, on trouvera tout un tas d’acteurs et surtout d’actrices qui sont plaisantes. Si Françoise Lebrun est superbe en tante ayant toujours le bon mot. Si Blanche Gardin amuse avec son côté déconnecté et impliqué en même temps. Je dois dire que parmi toute cette bande d’actrices, dans le rôle de l’assistante dévaluée, à la limite du harcèlement tant le personnage joué par Pierre Niney lui en demande, Frankie Wallach est une belle révélation, et m’a autant touchée que fait rire dans son désabusement.

On n’avait donc plus revu Michel Gondry au cinéma depuis le sympathique « Microbe et Gasoil« , et ce « … livre des solutions » marque un retour en très jolie forme pour son metteur en scène, qui nous avait cruellement manqué. Amusant, intéressant, déclarant son amour au cinéma, à la liberté de création et la débrouille, tenu par un Pierre Niney génial, et toute une troupe d’acteurs et d’actrices impliqués, si tout n’est pas incroyable non plus, « Le livre des solutions » fait plaisir, et l’on se plaît à suivre les mésaventures de ce réalisateur terrifié, et totalement débordé par lui-même. En espérant désormais que Michel Gondry ne mette pas autant de temps à revenir sur nos écrans.

Note : 15/20

Par Cinéted

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.