septembre 27, 2022

Les Oubliés de l’Amas – Floriane Soulas – Favelas Spatiales

Auteure : Floriane Soulas

Editeur : Scrineo

Genre : Science-Fiction

Résumé :

L’humanité a colonisé tout le système solaire et veut étendre son exploration au reste de la galaxie. Cependant, une planète reste inatteignable : Jupiter, l’étoile ratée. Au cours des siècles, les vaisseaux ayant échoué à percer ses défenses ont fini par créer un gigantesque nuage de débris. Sur cette ceinture de déchet entourant Jupiter s’est construit au fil des années l’Amas, un bidonville flottant. Fraîchement débarquée sur l’amas, Kat a très vite intégré une équipe de recycleurs. Mais, sérieuse et solitaire, Kat détone au milieu de ceux qui sont venus se faire oublier de la justice galactique et qui ont fini par oublier comment repartir de cet enfer flottant. Elle poursuit un but précis : intégrer le circuit des courses de vaisseaux illégales pour retrouver un frère disparu…

Avis :

Une aventure épique géniale, qui souffre de quelques longueurs et d’une tension qui s’effrite : malgré cela, la lecture en vaut largement le détour !

Plusieurs ambiances savoureuses

Ce roman de science-fiction étonne par son environnement à la fois sombre et enchanteur, par tous les paysages que l’auteure nous décrit et surtout par ses différentes ambiances, qui rappellent plusieurs sous-genres et partis pris, aussi intéressants les uns que les autres : de la course spatiale endiablée, du puzzle à énigmes, du jeu d’argent dangereux et addictif, de la recherche scientifique de haut vol, de l’horreur et du suspense, de l’enquête acharnée et du huis clos dans un vaisseau spatial. Plusieurs facettes pour un récit palpitant, bien que la fin marque une franche séparation et un rythme plus lent, beaucoup moins tendu qu’à ses débuts. La conclusion déçoit plutôt, au contraire d’une enquête et d’une épopée vraiment réussies.

Certaines facilités scénaristiques, et incohérences dans le déroulé des actions s’oublient au profit d’une intrigue captivante, aux informations qui tombent au compte-goutte et aux mystères qui se dévoilent ligne après ligne. Le lecteur souhaite à tout prix savoir et comprendre : l’auteure sait nous happer.

Une plume fluide et délicate enveloppe le tout ; certains passages amènent malgré tout des longueurs, notamment dans certaines descriptions des pensées de l’héroïne qui semblent se répéter.

Une héroïne marquante

On s’attache assez rapidement à cette dernière ; sa volonté et détermination, comme son courage et son abnégation font d’elle une femme puissante et prête à tout pour sauver son frère jumeau. On l’admire pour ses capacités intellectuelles, mais également pour ses aptitudes à encaisser aussi bien les douleurs physiques que les coups de massue mentaux.

Quand elle risque sa vie pour dénicher les meilleures pièces, alors en combinaison à l’extérieur dans le vide spatial, ou quand elle se cramponne à la vie dans un vaisseau à la dérive, le lecteur reste subjugué par tout ce qu’elle dégage : une force de la nature !

Malmenée par un passé douloureux, et obligée de travailler comme recycleuse sur l’amas (une décharge et une prison), Kat apparaît à la fois proche et loin de nous : sa condition fragile nous émeut, tout comme son objectif, qui ne quitte jamais ses pensées. Une héroïne complexe et marquante !

Un futur pas comme les autres et bien construit

Les oubliés de l’amas nous plonge au sein d’un avenir ensorcelant où l’humanité s’est expatriée sur presque toutes les planètes de notre système solaire. Seule la géante gazeuse Jupiter reste inaccessible. Les Vénusiens, Neptuniens, Uraniens ou Mercuriens que nous croisons dans cet ouvrage, aux couleurs de peaux ou aux traditions fantasques, fascinent par leurs apparences atypiques. L’auteure ne s’étend pas sur ces humanoïdes variés, même s’ils restent toujours dans le paysage. Aux mêmes titres que des expressions bien trouvées, qui rappellent cette expansion phénoménale : « Par le Vide ! », « Tu n’es qu’un tas de débris ! », « Aussi clair qu’une étoile ! », … Rien n’est laissé au hasard.

Petit bémol : des explications supplémentaires auraient été bienvenue pour encore mieux appréhender ce futur spatial, les nouvelles croyances religieuses, complètement mises de côté, ou les politiques interplanétaires, à peine évoquées. Néanmoins, le roman nous offre des tableaux à couper le souffle et des personnages secondaires attachants.

Les autres personnages

Aux côtés de l’héroïne, les personnages secondaires mènent la vie dure. Le lecteur s’attache à plusieurs d’entre eux, comme à une mécanicienne de renom, à la langue bien pendue et au talent dingue, ou à une pilote redoutable au sang chaud, ou encore à un prisonnier politique qui adore utiliser le nous de majesté. Les personnalités extravagantes que nous croisons apportent de la diversité et des visions diverses d’un univers que nous appréhendons à peine.

Un rythme lent mais plaisant et des messages sur notre société

Le récit s’étend sur plus de six cents pages, et l’intrigue sur à peine plusieurs jours, pourtant, la lecture se veut très plaisante : on ne s’ennuie pas ! Les nombreux détails, les dialogues riches et vivaces, les pensées des personnages ainsi que les descriptions des paysages nous envoûtent. On se plaît à suivre pas à pas les avancées de nos héros, aussi bien dans leur tête que sur l’amas, une décharge près de Jupiter, où s’entasse tout ce que le système solaire souhaite détruire. Un rappel de nos propres abus, qui détruisent notre planète et qui mettent à mal, ici, l’espace même.

La géante gazeuse

Jupiter constitue certainement le second héros de cette histoire : tout le monde souhaite se rendre en son sein pour découvrir ce qu’elle cache et enfin y installer une colonie ! Nombre de vaisseaux s’y sont essayés, mais les tempêtes gigantesques et dangereuses qui assaillent les couches atmosphériques de la planète empêchent tout passage. Le lecteur s’imagine très bien l’environnement hostile, les éclairs puissants, les vents tourbillonnants et les rafales infernales.

La mythologie et l’admiration qui entourent les vaisseaux partis à l’aventure de Jupiter se perçoivent à chaque chapitre ; la planète attire tous les regards et toutes les ambitions. Sa vision nous enveloppe à son tour, et l’on se sent bien petit devant elle. L’héroïne Kat fera tout pour s’y rendre, quitte à y laisser la vie. Et nous la suivons, coûte que coûte, dans cette épopée, aussi épris qu’elle !

Des explications scientifiques trop poussées

En tant que scientifique réputée et de génie, Kat connaît nombre des rouages qui animent l’atmosphère des planètes, dont celle de Jupiter. Pour s’y rendre et contrecarrer ses effets néfastes, elle doit étudier, analyser et imaginer des scénarios dingues. Bien que les détails poussés aident le lecteur à mieux appréhender les difficultés et les sciences mises en jeu, elles restent néanmoins peu abordables pour des néophytes. De plus, aucun autre personnage ne vient contrebalancer ces réflexions, de sorte que même les questions des protagonistes ne nous aident pas toujours à y voir plus clair.

Les équations avancées, comme les théories proposées restent ainsi floues et c’est bien dommage. Des explications plus approfondies auraient aidé à mieux comprendre. Le roman se lit et s’apprécie, même si les envolées scientifiques ne se comprennent pas à chaque fois. Cependant, ne pas les assimiler dans leur entièreté frustre et donne à penser que le récit a été écrit pour une élite bien déterminée, sans doute l’un des soucis majeurs des romans de science-fiction : à trop vouloir se rapprocher de la réalité, beaucoup d’auteurs en oublient de vulgariser et d’élargir leur public.

En bref

  • Une héroïne forte et marquante que l’on aime suivre.
  • Un futur bien construit et riche, qui donne envie d’en savoir plus.
  • Une aventure bien ficelée, à la fin malgré tout plutôt décevante, moins percutante que le reste.
  • Une enquête géniale, qui prend aux tripes.
  • Des théories scientifiques trop poussées et peu vulgarisées.
  • Une plume très agréable et un rythme lent très plaisant.
  • Un roman qui se dévore sans retenue avec des paysages dingues, des personnages hauts en couleur et une intrigue prenante.

Note : 18/20

Par Lildrille

Lildrille

Passionnée d’imaginaire et d’évasion depuis longtemps, écrire et lire sont mes activités favorites. Dans un monde souvent sombre, m'évader et fournir du rêve sont mes objectifs. Suivez-moi en tant qu'auteure ici : https://www.2passions1dream.com/. Et en tant que chroniqueuse aussi là : https://simplement.pro/u/Lildrille.

Voir tous les articles de Lildrille →

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.