novembre 30, 2021

La Dernière Veille des Dieux – Aurélie Haderlé – Mythologie Ensorcelante

Auteure : Aurélie Haderlé

Editeur : Filles de Gyptis Editions

Genre : Fantastique

Résumé :

Les Vikings connaissent des heures sombres. Ils voient les prémices du Ragnarök à travers l’hiver perpétuel qui s’abat sur la Scandinavie, gèle les terres, vide les forêts et condamne leur monde à sombrer dans une profonde dormance. L’acharnement meurtrier des Evangélistes francs renforce leur inquiétude. Dans ce monde en péril, Didrik, jeune Viking marginal, tente d’apprivoiser les dons que les Dieux ont mis entre ses mains pour sauver leur civilisation. Saura-t-il mener à bien sa mission ?

Avis :

Si vous aimez la mythologie viking et les récits nordiques, alors ce roman est fait pour vous ! Epique, dynamique, poétique, émouvant, tragique, magique, documenté… La dernière veille des dieux enchante par ses personnages attachants et son intrigue captivante, digne des mythes du nord que l’on affectionne tant. Tout s’y retrouve : dieux perfides, malins ou amicaux – destins dramatiques et touchants – trahisons, complots et guerres – magie et rêve. De merveilleux ingrédients pour une intrigue détonante !

La plume de l’auteure finit de nous émouvoir : La dernière veille des dieux constitue un coup de cœur, une lecture qui se dévore, qui fait du bien, qui apaise, et qui aide à l’évasion. De l’espoir et de l’amour nous enveloppent alors que nous parcourons ces terres froides et inhospitalières ; de la force et de la détermination nous tiennent alors que nous chevauchons aux côtés des guerriers les plus féroces et les plus malins de tous les temps.

Un roman documenté

L’auteure s’est documentée, et cela se voit ! Au-delà de la bibliographie détaillée présentée à la fin du roman, les termes nordiques pullulent dans l’ouvrage. Ils donnent à l’histoire une dimension plus réaliste, et n’alourdissent en rien l’intrigue : expliqués de manière dynamique, quand cela est nécessaire, ou explicités via le contexte, ils nous aident à mieux comprendre la hiérarchie et le système de l’époque, les classes sociales d’antan, les traditions et cultures d’autrefois.

Pour les amoureux des vikings, ils composent tout un univers à part entière, et animent leurs cœurs de joie ; leurs héros prennent vie sous leurs yeux, dans un environnement saisissant et vivace.

Des figures historiques et évènements de l’Histoire s’invitent également dans le récit. Ils s’intègrent à merveille dans une intrigue déjà bien ficelée et captivante. Un pur régal !

Un héros atypique

Pour une fois, surtout dans un tel récit, le héros, Didrik, n’a rien d’un sanguinaire ou d’un barbare violent, avide de conquêtes. Attentif à la nature et aux phénomènes qui l’entourent, il connaît la magie et tout ce qu’elle implique, comme sa mère le lui a appris. Peu combattif, aussi décrit comme trop sensible, il est mal aimé par ses pairs, qui n’y distinguent qu’une bouche de plus inutile à nourrir. Pourtant, notre héros connait nombre de métiers et aide sa communauté, à l’image de l’amour qu’il porte pour chacun des membres de son clan, même les moins dévoués à sa cause.

A cause de ses différences, il subit la haine des autres, au sein d’un clan qui se meurt et qui prend de mauvaises décisions, à l’aube d’heures sombres qui approchent, à l’aube du Ragnarök. Le lecteur s’attache à cette figure originale et souffre avec lui. Didrik touche irrémédiablement : alors qu’il découvre ses facultés, aidé par des dieux sournois, il se cherche encore lui-même ; il doit affronter une vie emplie de choix décisifs et de sacrifices douloureux.

Une intrigue bien rythmée

On ne s’ennuie jamais dans cette histoire ! Tout s’enchaîne à la perfection. Pas de temps mort, les instants émouvants entourent les passages épiques où les batailles font rage ; pas de lenteur, les dialogues savamment écrits et dosés aident le récit à avancer et Didrik à se transformer. Pas de déjà vu, l’auteure réinvente les récits mythologiques pour se les approprier ; pas de déception, les rebondissements de qualité, même si certains s’avèrent attendus, restent satisfaisants et bien construits.

Quelques personnages secondaires nous marquent, comme Olaf – un roi bienveillant qui souhaite réunir les vikings sous sa bannière, pour qu’ensemble ils incarnent le même idéal et une communauté soudée, ou la walkyrie – mystique à souhait et étonnante dans ses manières d’être et de percevoir le monde, elle fascine, ou les amis de Didrik qui l’accompagnent dans sa quête et ses combats. Tous uniques et différents, ils aident le héros et l’histoire à se fortifier, à briller, pour mieux illuminer nos iris déjà emportées par le décor ténébreux et l’atmosphère mystique de cet ouvrage passionnant.

En bref

  • Un récit mythologique ensorcelant avec des personnages attachants et atypiques.
  • Un passé vivace : des termes nordiques documentés et des pans d’Histoire passée parsèment l’ouvrage. Un must-have pour les fans des vikings et de la mythologie nordique !
  • De l’épique, de l’amour, de la magie, de la quête, de la violence, de l’amitié, de l’espoir et de la force : le tout pour une intrigue bien ficelée.
  • On ne s’ennuie pas !

Note : 20/20

La chronique vous a donné envie de lire le roman ? Cliquez ici https://bit.ly/3yfYHlx pour l’acheter et soutenir vos chroniqueurs !

Par Lildrille

Lildrille

Passionnée d’imaginaire et d’évasion depuis longtemps, écrire et lire sont mes activités favorites. Dans un monde souvent sombre, m'évader et fournir du rêve sont mes objectifs. Suivez-moi en tant qu'auteure ici : https://www.facebook.com/ChloeGarciaAuteure. Et en tant que chroniqueuse aussi là : https://simplement.pro/u/Lildrille.

Voir tous les articles de Lildrille →

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.