décembre 4, 2021

Eternel-22 – Yvan Barbedette

Auteur : Yvan Barbedette

Editeur : Mille Saisons – Le Grimoire

Genre : Science-Fiction

Résumé :

Les portes de l’infini s’ouvrent à l’humanité lors d’un premier contact avec un dodécaèdre dont l’origine, liée aux perceptions de notre espace-temps, se mêle à celle de nos récits bibliques.
La présence, à son bord, d’un savoir cryptique transcende le visage de notre civilisation qui bascule vers une singularité technologique.
Roy et Rachel, mille ans plus tard, entrent dans l’âge de l’harpocrate, la promesse d’éternité guidée par Pandore-T, la divinité engendrée par le nouvel arbre de la connaissance.
Et si l’interdit devenait la règle, et l’utopie… la subversion ?
Les fils de la déesse tisseront-ils les voiles de l’au-delà à venir ?
Allons enfants ! Ainsi atteint-on les étoiles !

Avis :

Eternel-22, plus qu’un coup de cœur, constitue un véritable choc, aussi bien auditif, à cause d’une superbe bande-son créée pour la lecture, que visuel, avec les quelques dessins qui accompagnent le texte, et littéraire. Le résumé, ainsi que la préface, apportent une vision un peu faussée du roman, à cause de termes alambiqués, de réflexions philosophiques poussées, qui laissent croire à de la science-fiction élitiste. Pourtant, il n’en est rien. Dès les premiers mots, les premières pages, la magie fait admirablement bien son travail. L’univers dépeint est incroyable, les personnages présentés sont rapidement attachants et l’intrigue qui se dessine captive d’emblée le lecteur.

L’univers créé par l’auteur fascine. On le découvre petit à petit, grâce à des flash-backs intrigants, et des informations qui tombent au compte-goutte. Le lecteur ne ressent aucune frustration. Le roman fournit les réponses à ses questions au bon moment. Malgré un monde riche et complexe, les explications données restent simples, efficaces, de sorte que l’on est rapidement et irrémédiablement immergés dans cette atmosphère électrisante. Mélange subtile de récits dystopiques et d’anticipation, Eternel-22 nous embarque dans une aventure dynamique, emplie de mystères, aussi bien scientifiques qu’ésotériques, et de réflexions sur l’humanité. Dans Eternel-22, la science-fiction s’allie à une forme de fantaisie géniale, qui donne au roman une dimension étonnante, une puissance inattendue.

On ne s’ennuie pas une seconde. Une fois lancé dans cette épopée, le lecteur veut comprendre, et ne désire qu’une seule chose : arriver au bout pour enfin obtenir le fin mot de l’histoire. Le suspense est parfaitement bien géré. Quand un mystère se voit résolu, un autre apparaît, nous poussant sans cesse dans nos retranchements et nous donnant envie de continuer, inlassablement. Le lecteur est malmené, le roman fourmille d’émotions et d’instants poignants, mais aussi de questionnements profonds et intéressants. On se prend au jeu, pris au piège par ce tourbillon énigmatique et fabuleux, qui nous renvoie à nos propres doutes sur une possible évolution effrayante de l’humanité. Eternel-22 contient quelques raisonnements cyberpunks, notamment de par ses critiques percutantes, adoucies par le récit et des personnages qui se remettent en question.

L’alternance présent-passé, qui s’étend sur une bonne partie du roman, permet de comprendre la création du monde dans lequel évoluent nos personnages principaux. Le lecteur est bousculé entre deux visions : celle de la Terre dans un futur lointain, qui ne ressemble plus du tout à l’environnement que nous connaissons, et celle de sa planète dans un espace-temps plus rapproché, plus compréhensible sans qu’il n’y ait besoin d’explications poussées. Ces deux visions captivent, notamment de par les avancées technologiques poussées des humains inventées par l’auteur, la présence de personnages attachants et intelligents, qui nous ressemblent, et de par la multitude de voyages spatiaux, associés parfois à des excursions plus intérieures, initiatiques.

Dans ce futur lointain et évolué, Pandore-T, une intelligence artificielle comme on en a jamais vue, aide les humains à vivre heureux. La violence, les crimes, le malheur, les douleurs, les doutes, les questionnements… seuls subsistent les sentiments positifs. Pandore-T contrôle l’environnement de nos héros, peut leur parler dans leur tête, répond à toutes leurs interrogations, leur permet de tout connaître et les prépare à l’immortalité. L’auteur nous permet de réfléchir à cette vision de manière plutôt poussée. Reste-t-on des humains si nous ne connaissons que les bons côtés de la vie ? Est-ce mieux de vivre dans le déni que dans la réalité ? Comment gérer notre immortalité et notre bonheur éternel ? Se soumettre au bon vouloir d’une intelligence artificielle, est-ce véritablement une bonne idée ? Comment une intelligence artificielle peut-elle comprendre l’humanité et ses désirs ?

Une des caractéristiques intrinsèques au système créé par Pandore-T est le fait de ne pas pouvoir laisser libre court à ses sentiments amoureux. En effet, tout est contrôlé pour que la Terre ne soit pas surpeuplée. Logique. Ainsi, le roman embraye sur des thèmes ensorcelants tels que la passion sentimentale, les instincts humains, cette impulsivité, cette violence intérieure, et cette imperfection. Les héros que l’on suit se posent des questions que l’on pourrait se poser, se questionne sur son avenir, sur ses désirs, sur sa vie et ses besoins. Peu importe l’époque, l’humanité semble rester la même.

L’intrigue principale, comme les sous-intrigues, suivent un cheminement la fois clair et sinueux. Tous les rebondissements ne surprennent pas forcément, mais nous enchantent quoi qu’il arrive. L’auteur donne suffisamment d’indices, suffisamment de pistes pour qu’un lecteur habitué comprenne les tenants et aboutissants des points majeurs de l’histoire. Cependant, quelques éléments restent bien mystérieux, et ce, jusqu’au bout du récit. Ils marquent la fin du roman de jolie manière, et explosent en une multitude de saveurs trans-dimensionnelles, au goût de l’originalité, de la surprise et de la satisfaction d’une histoire rondement menée, sans accroc, avec cohérence et amour.

Eternel-22 offre un univers exceptionnellement complexe et riche, dans lequel le lecteur évolue avec facilité, sans s’ennuyer et en restant captivé jusqu’à la toute fin. Un roman de science-fiction qui nous donne à voyager sur de nombreuses planètes, mais aussi en nous-même.

Note : 20/20

Par Lildrille

Lildrille

Passionnée d’imaginaire et d’évasion depuis longtemps, écrire et lire sont mes activités favorites. Dans un monde souvent sombre, m'évader et fournir du rêve sont mes objectifs. Suivez-moi en tant qu'auteure ici : https://www.facebook.com/ChloeGarciaAuteure. Et en tant que chroniqueuse aussi là : https://simplement.pro/u/Lildrille.

Voir tous les articles de Lildrille →

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.