novembre 30, 2021

Old – C’est la Mort à la Plage

De : M. Night Shyamalan

Avec Gael Garcia Bernal, Vicky Krieps, Rufus Sewell, Alex Wolff

Année : 2021

Pays : Etats-Unis

Genre : Thriller, Fantastique

Résumé :

En vacances dans les tropiques, une famille s’arrête pour quelques heures sur un atoll isolé où ils découvrent avec effroi que leur vieillissement y est drastiquement accéléré et que leur vie entière va se retrouver réduite à cette ultime journée.

Avis :

M. Night Shyamalan est un réalisateur qui a connu un succès monstre dans les années 2000, avec des films comme « Incassable« , « Sixième sens » ou encore « Le Village« . Ses films étaient de petits budgets et fonctionnaient tous ou presque avec des intrigues étranges et singulières. Puis petit à petit, Shyamalan a lassé, et ses derniers films dans cette période-là ont tous ou presque été des déceptions, voire plus encore. Du coup, le réalisateur s’est tourné vers d’autres chemins et il a emprunté celui du blockbuster. Là, ce fut pire encore, livrant des films lambda et sans âme. Puis au milieu des années 2010, après une traversée désertique, Shyamalan a surpris tout le monde avec un tout petit film que beaucoup ont vu comme une renaissance pour son metteur en scène. Ce film, c’est l’efficace « The Visit« . Dès lors, Shyamalan était de retour, et s’en est suivi deux chapitres pour conclure une trilogie ouverte en 2001.

Maintenant que la « Trilogie Incassable » est finie, M. Night Shyamalan peut passer à autre chose et c’est un peu plus de deux ans après « Glass » que le réalisateur est de retour avec un nouveau concept. Intriguant dès son idée de départ, ce qui se pose désormais comme le quatorzième film de son metteur en scène est un métrage inégal. Un métrage qui a ses défauts, ses incohérences, mais qui sur son ensemble reste intéressant et divertissant pour nous tenir en intrigue jusqu’à son générique.

Une famille vient passer quelques jours de vacances sur une île paradisiaque. À l’hôtel, comme ils sont sympathiques aux yeux du directeur, ce dernier leur dévoile l’existence d’une magnifique plage cachée des touristes. Pour cette famille, c’est l’occasion de se faire de beaux souvenirs, sauf qu’une fois sur cette plage, très vite, ils vont s’apercevoir que quelque chose ne va pas. Ici, le temps a l’air de passer bien plus vite et ça agît radicalement sur le corps.

« Old » est donc le nouveau film de M. Night Shyamalan, et c’est un film que j’attendais avec une certaine curiosité, car j’avais envie de voir où le metteur en scène indien allait pouvoir partir après « Glass« . Vers quelle histoire tordue allait-il bien pouvoir nous emmener ? Et pour le coup, « Old » est bien une histoire tordue. Une histoire qui nous réserve son lot de mystères, son lot d’intrigues et de révélations qu’on n’avait pas vu venir. Il y a quelque chose dans ce « Old » qui penche du côté d’un épisode de « La Quatrième Dimension« , et même si, dans le fond, tout n’est pas réussi, et même si le film a des trous, des facilités et ou encore des incohérences, et même des instants qui sonnent faux, sur son ensemble, ce nouveau Shyamalan fonctionne plutôt bien et tient son idée.

« Old » est une adaptation d’un roman graphique de Pierre Oscar Levy et Frederik Peeters. Bon, personnellement, avant de voir le film, je n’en connaissais pas l’existence, je ne pourrais donc m’aventurer à dire si son adaptation est bonne ou mauvaise, mais ce qui est sûr, c’est que le film de Shyamalan donne envie de s’attarder sur le roman des deux auteurs, histoire de voir si l’on peut avoir plus d’explications.

Sur le film en lui-même, on peut dire qu’on y trouve de tout dans ce nouveau Shyamalan. Il y a du bon comme du mauvais. Il y a des moments incroyables et géniaux, et d’autres qui sonnent faux et faciles. Si l’intrigue est dans une certaine mesure plutôt bien tenue, si le réalisateur arrive à piquer en permanence notre intérêt autour du mystère et du drame qui sont en train de se jouer, « Old » demeure un film qui a de gros trous dans son scénario. Ici, Shyamalan nous demande de le croire sur parole et de ne pas chercher plus loin que ce qu’il nous présente et c’est là que ça me gêne le plus, car si l’on gratte un peu (chose qu’il ne faut pas faire), alors « Old » présente des incohérences. Très vite, le film pose des questions dont les réponses données sont très limitées finalement. Si l’idée est très bonne, surtout une fois la révélation finale faite, cette même idée posera beaucoup de questions sur le côté fantastique du film, et malheureusement, de ce côté-là, c’est le néant du point de vue des réponses, qui vont se limiter pour caricaturer à du « c’est comme ça » ou du « Parce que »… Difficile alors malgré le plaisir de suivre ce mystère, d’être entièrement convaincu.

Du côté des personnages, même si le réalisateur convoque un casting aussi royal qu’il est international, il est vrai qu’on aurait aimé avoir des personnages plus détaillés, plus profonds et plus fournis, même si d’un autre côté, le film offrira aussi de très bons et très beaux moments en leur compagnie. Les dernières scènes de Gaël Garcia Bernal et Vicky Krieps sont d’une jolie poésie. À noter toutefois, comme je le disais plus haut, que certains passages, aussi bien dans le jeu de ses acteurs que dans ce qu’ils vont faire, sonnent faux.

Du côté de sa réalisation, même si l’on est loin des fulgurances qui nous ont marquées comme « Le village » ou « Incassable« , ou dernièrement « Split« , « Old » arrive bien à nous tenir jusqu’au bout. C’est bien filmé, il y règne une ambiance mystérieuse et une atmosphère tendue jusqu’au bout. Shyamalan arrive à livrer de la poésie, du drame, et même quelques scènes fortes qui jouent très bien avec son idée de temps qui passe plus vite.

Ce nouveau M. Night Shyamalan reste donc un film sympathique, qui tient une idée, qui entre qualités et défauts fonctionne et arrive à nous intéresser jusqu’au bout. Son twist final est bien trouvé, transformant la vue d’ensemble sur ce qui nous a été raconté. Reste cependant que parmi les défauts de « Old« , il y a celui qui nous demande d’accepter le côté fantastique du film et ça, sans poser de questions, et personnellement, c’est là que ça coince quelque peu, car en grattant un peu, plus de questions arrivent en tête. Quoi qu’il en soit, entre défauts et qualités, on passe plutôt un moment plaisant devant ce nouveau et petit Shyamalan.

Note : 13,5/20

Par Cinéted

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.