novembre 30, 2021

What If… ? Saison 1

D’Après une Idée de : A.C. Bradley

Avec les Voix Originales de Jeffrey Wright, Samuel L. Jackson, Hayley Atwell, Chadwick Boseman

Pays : Etats-Unis

Nombre d’Episodes : 9

Genre : Animation, Super-Héros

Résumé :

Une série d’animation fascinante qui, en changeant des évènements clés des films de l’Univers cinématographique Marvel, ouvre une myriade de possibilités. « What If… ? » met en scène des personnages emblématiques du MCU, dont Peggy Carter, T’Challa, le Docteur Strange, Killmonger et Thor.

Avis :

Il commence à être bien difficile aujourd’hui de ne pas se perdre dans le MCU. Si, au départ, on pouvait se contenter des films qui passaient au cinéma, on se retrouve maintenant avec une pléthore de séries qui sont connectées aux divers films et à l’avancement de la chronologie. Ainsi donc, c’est sur Disney+ que l’on retrouve cela, et après la moyenne WandaVision et la surcôtée Loki, voici que déboule What If… ? une série d’animation qui propose une relecture des classiques de chez Marvel. Sauf que, visiblement, c’est aussi connecté au reste des films et qu’il faut donc regarder si l’on ne veut pas se perdre dans les méandres temporels d’un univers cinématographique qui commence à être un peu trop compliqué. Anthologie de neuf épisodes qui sont reliés sur la fin, que vaut vraiment cette série ? Elément essentiel ou perte de temps ?

La première chose que l’on peut dire avec What If… ? c’est que l’animation n’est pas dégueulasse. Il y a un parti pris évident dans les graphismes et cela risque de ne pas plaire à tout le monde. Un risque osé pour un univers très uniformisé sur la forme. Ici, on a une belle sensation de Cel Shading, avec de gros contours noirs, mais le tout est très fluide et certains segments sont vraiment très intéressants à découvrir avec cet aspect-là. On pense bien sûr au moment où T’Challa devient Star Lord à la place de Black Panther. Ou encore le dernier épisode qui tabasse bien et fourmille d’idées visuelles. Bref, ce choix graphique est payant et démontre, peut-être, une envie de sortir de sa zone de confort pour Marvel et Disney.

D’un point de vue plus factuel, What If… ? reste une série assez déséquilibrée, la faute à des épisodes qui ne se valent pas tous et une montée crescendo qui ne prendre vraiment que sur le dernier épisode. Concrètement, l’écriture est assez maline sur le déroulement des faits, s’amusant à changer les rôles de certains personnages. T’Challa en Star Lord parce que Yondu s’est trompé d’enfant, c’est assez cocasse et ça tient la route. Que l’agent Carter devienne Captain Britain dans un contexte où la femme n’est pas la super-héroïne d’aujourd’hui, c’est plutôt bien vu. Cependant, d’autres passages sont moins passionnants. On pense à celui sur Doctor Strange, qui vrille car il n’arrive pas à sauver l’amour de sa vie et à aller contre le destin. Ou encore lorsqu’une invasion zombie survient et accule tous les personnages, jusqu’à la déviance de l’un d’eux.

En fait, chaque épisode se constitue de la même manière. On a droit à un changement radical sur l’histoire que l’on connait dès le départ. On nous remet quelques scènes cultes de certains films pour caresser dans le sens du poil le fan primaire. Puis les scénaristes essayent alors de trouver quelques péripéties à intégrer. On pourra alors y voir une pléthore de personnages secondaires, comme Howard the Duck ou le Collectionneur. Et certains de nos super-héros vont en prendre un peu plein la tronche à l’instar de Thor, qui devient un type ridicule et fêtard (il s’agit-là d’un des épisodes les moins intéressants de la saison). Si c’est agréable au début, au bout de quelques épisodes, la lassitude prend le pas. La répétition de ce schéma narratif est trop téléphonée pour fonctionner sur neuf épisodes.

Mais encore une fois, l’intelligence de Marvel et toute sa clique, c’est de proposer une fin de saison percutante. Alors que l’on pensait que les épisodes étaient tous décrochés et avec comme point commun « The Watcher », sorte de personnage omniscient qui regardait les évènements se passer sans intervenir, les deux derniers épisodes vont nous prendre à revers. En effet, Vision pète un plomb, récupère les pierres d’infinité et l’armure d’Ultron afin de devenir le grand méchant de la série. Il va alors prendre conscience de ce gardien et il va vouloir le tuer pour accéder à toutes les réalités possibles. Ce dernier décide alors, avec le nouveau Doctor Strange surpuissant, de réunir une équipe pour combattre cet ultime vilain. Et chaque personnage des épisodes précédents va avoir un rôle à jouer. C’est malin, et surtout cela donne lieu à un combat dantesque et impressionnant.

Alors oui, l’écriture n’est pas toujours juste et on ressent un net déséquilibre entre les personnages. Le côté « girl power » va refaire surface, histoire de flatter les féministes, avec deux super-héroïnes qui vont s’entendre à merveille pour élaborer un plan de dernière minute. A côté de ça, les mecs vont se tirer la bourre en essayant de faire jouer leur habilité, notamment Star Lord qui va réussir à voler une pierre sur l’armure. Mais on va aussi se rendre compte que certains personnages ne servent pas à grand-chose, à l’image de Thor qui fait office de simple tank un peu benêt, ou encore Killmonger, qui joue les méchants de remplacement, dans un élan dramatique bovin au possible. Résolument l’un des personnages les moins intéressants du MCU…

Au final, What If… ? est une série qui tient le choc. Si le départ est plaisant mais tourne assez vite au vinaigre, les scénaristes nous rattrapent avec deux derniers épisodes fortiches et addictifs. Si le coup des univers différents est juste une excuse pour placer des personnages connus dans la peau d’autres personnages connus, il faut reconnaître que le showrunner nous mène par le bout du nez et arrive à nous faire aller jusqu’au bout pour connecter sa série au MCU, avec, en plus, une scène post-générique qui va certainement correspondre à la nouvelle phase. Bref, ils sont malins chez Marvel…

Note : 14/20

Par AqME

AqME

Amateur d'horreur, Métalleux dans l'âme, je succombe facilement à des images de chatons.

Voir tous les articles de AqME →

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.