novembre 30, 2021

Free Guy – Ready Player No One

De : Shawn Levy

Avec Ryan Reynolds, Jodie Comer, Lil Rel Howery, Joe Keery

Année : 2021

Pays : Etats-Unis

Genre : Comédie, Action

Résumé :

Un employé de banque, découvrant un jour qu’il n’est en fait qu’un personnage d’arrière-plan dans un jeu vidéo en ligne, décide de devenir le héros de sa propre histoire, quitte à la réécrire. Evoluant désormais dans un monde qui ne connaît pas de limites, il va tout mettre en œuvre pour le sauver à sa manière, avant qu’il ne soit trop tard…

Avis :

Réalisateur canadien qui a parfaitement su se faire sa place dans le paysage d’Hollywood, Shawn Levy est un cinéaste qui nous a offert depuis plus d’une vingtaine d’années de bons divertissements. Au programme de sa filmographie, on retrouve des films comme la trilogie « La nuit au musée« , le tordant « Crazy Night » ou encore « Treize à la douzaine« .

Après avoir conclu sa trilogie « La nuit au musée« , Shawn Levy est revenu de manière discrète avec « C’est ici qu’on se quitte« , une petite comédie directement sortie en VOD. Par la suite, Levy est parti sur le petit écran l’espace de quelques années. Ainsi, on aura pu voir son nom sur des séries comme « Stranger Things » ou « Imaginary Mary« .

Six ans après son dernier film donc, Shawn Levy est de retour sur les écrans des salles obscures pour un sacré moment de cool. Prévu pour l’été 2020, avant d’être repoussé à décembre, puis encore une fois repoussé à cet été, ça y est, la petite « Fantasy » de Levy et Reynolds est enfin arrivée et le moins que l’on puisse dire, c’est que ce film se pose comme la sucrerie de cet été. Cool, tordant, délirant, original, décomplexé et plus sérieux qu’il n’en a l’air dans sa réflexion sur le libre-arbitre ou encore sur la critique que le film peut faire d’Hollywood, « Free Guy » n’est que du plaisir !

Guy est un employé de banque comme un autre. Guy habite à Free City, une ville pour le moins mouvementée. Braquage, passage à tabac, explosions ou encore discussion avec son meilleur ami font partie de son quotidien. Mais un jour, ce quotidien est bouleversé lorsque Guy découvre que cette ville est un jeu. Et encore, il n’a pas idée d’à quel point cette ville est vraiment un jeu…

Shawn Levy est un auteur que j’affectionne, car le réalisateur n’a jamais prétendu faire autre chose que de divertir le public, et même s’il tient quelques très jolis ratés dans les règles de l’art (coucou « La Panthère Rose« ), pour la plupart du temps, le cinéaste canadien atteint sa cible.

Après des années loin des salles de cinéma, voici donc que Shawn Levy revient avec un projet qui pour le coup se faisait très alléchant. Sorte de croisement entre « Last Action Hero » et « Ready Player One« , « Free Guy » est le film cool par excellence. Le film offre tout ce qu’on est venu chercher, et même un peu plus encore, car derrière le délire et le show de son acteur principal, « Free Guy » est un film qui a plus de sérieux qu’il n’en a l’air à première vue. « Free Guy« , c’est un film qui tient un scénario qui s’amuse d’Hollywood et surtout de l’époque dans laquelle on se trouve. Une époque qui préfère jouer sur une franchise et répéter ses histoires et ses personnages, plutôt que d’offrir de l’originalité. Plusieurs répliques dans le film, même si elles manqueront de subtilité, seront assez tordantes. Idem pour des personnages, comme celui génialement tenu par Taika Waititi, qui est une énorme caricature qui ne cesse de nous faire rire à chacune de ses apparitions. Toujours dans cette optique-là, le film est tordant dans ses références et autres clins d’œil qui poussent un peu plus loin l’idée d’un show décomplexé. Une apparition est dans ce genre un petit summum de cool et de clin d’œil piquant.

Puis derrière l’idée d’un personnage de jeu vidéo qui se réveillerait et trouverait une conscience, « Free Guy » pose des réflexions intéressantes sur le libre-arbitre de chacun, sur l’idée qu’on puisse être programmé, ou encore le fait de finalement prendre son destin en main et vivre sa vie comme l’on en a envie. En un sens, avec ce fond-là, « Free Guy » est un Feel Good Movie qu’on n’avait pas vu venir.

Puis enfin, toujours du côté de son scénario, sur son ensemble, « Free Guy » est un cocktail détonnant, parfaitement orchestré. Aventure, action, drame, comédie, comédie romantique, aller/retour encore le monde réel et le monde fictif. Bref, ça n’arrête pas une minute, et même si parfois, c’est un peu facile et d’autres fois, ça a tendance à se répéter, sur son ensemble, Shawn Levy livre le film cool par excellence.

Après, on ne va pas se le cacher non plus, si le film est si cool, c’est aussi grâce à son acteur principal qui nous offre là un show aussi tordu que tordant. Ryan Reynolds s’éclate dans le rôle de Guy et il a une telle énergie communicative qu’on adore ce personnage dès les premières minutes et l’on serait prêt à le suivre n’importe où, dans n’importe quels délires et autres aventures. Derrière lui, on trouvera aussi tout un tas de personnages, certes un peu basiques, mais qui là encore restent cool, notamment Jodie Comer qui serait presque badass à souhait dans la peau de cette aventurière revancharde. Une Mention cool aussi à Channing Tatum !

Enfin, si jusque-là Shawn Levy nous avait offert de petites comédies ou de petits films qui avaient leur petit spectacle (« Real Steel« ), avec « Free Guy« , le réalisateur s’aventure autre part et livre là son film le plus impressionnant visuellement parlant. Bourré d’idées, tenu par des effets spéciaux assez fou, tenu par un rythme qui ne faiblit jamais, Shawn Levy étonne en permanence, assurant aussi bien ses scènes d’action que ses scènes plus « dramatiques », ou encore ses scènes de clin d’œil et de critique. Bref, comme je le disais plus haut, « Free Guy« , c’est un sacré bon cocktail.

Ce jour sans fin pour notre ami Guy se pose donc comme le film cool de cet été 2021. Drôle et touchant en même temps, visuellement fou, nous en mettant plein la vue, ce retour de Shawn Levy en mode blockbuster est l’une des meilleures idées de la carrière du cinéaste !

Note : 15/20

Par Cinéted

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.