mai 29, 2024

Ma Vie pour la Tienne

Titre Original : My Sister’s Keeper

De : Nick Cassavetes

Avec Abigail Breslin, Safia Vassilieva, Cameron Diaz, Jason Patric

Année : 2009

Pays : Etats-Unis

Genre : Drame

Résumé :

Une ancienne avocate reprend du service pour plaider sa cause et celle de son mari lorsque sa fille de 11 ans les attaque en justice pour demander son émancipation. La jeune fille leur reproche d’avoir été conçue dans le seul but de disposer d’un individu compatible génétiquement avec sa sœur rongée par le cancer, dans l’espoir qu’elle puisse prolonger la vie de celle-ci.

Avis :

Fils de l’immense réalisateur John Cassavetes, Nick Cassavetes a d’abord fait ses débuts dans le cinéma en tant que comédien, avant de passer derrière la caméra au cours des années 90. Oscillant entre comédie romantique et drame plus sérieux, le jeune réalisateur s’est bâti une jolie réputation. Il faut dire que des films comme « She’s so lovely« , « John Q » ou encore « N’oublie jamais » sont de bons et beaux moments de cinéma.

Après l’amour fou de ce dernier, Nick Cassavetes s’était enfoncé dans les méandres de Los Angeles pour un film plus sombre, « Alpha Dog« , film qui peint le portrait d’une génération déconnectée et perdue. Deux ans après « Alpha Dog« , Nick Cassavetes revenait pour conclure sa décennie 2000. Délaissant les trafics dans la cité des anges, le metteur en scène se lançait dans un drame complexe. Un drame tout en émotion, peut-être même un peu trop. Sixième film de Nick Cassavetes, « Ma vie pour la tienne » est le genre de film pas si évident que ça à faire, car si l’histoire sur le papier est belle, le film peut très facilement tomber dans le larmoyant et le pathos et force est de constater que Nick Cassavetes est à la frontière de ce sentiment. Prenant d’un côté, abordant des sujets graves, et tenu par des acteurs remarquables, il est vrai aussi que « Ma vie pour la tienne » aurait mérité plus de subtilité et de retenue.

Anna a onze ans et elle a été conçue que pour venir en aide à sa sœur malade, atteinte d’une leucémie. À onze ans, Anna a déjà subi huit opérations pour aider sa sœur. Aujourd’hui, Anna doit donner un rein à sa sœur, et pour la petite fille, c’est l’opération de trop. Anna n’en peut plus, et elle refuse de faire ce don et c’est pourquoi la jeune fille va prendre un avocat et attaquer ses parents en justice afin d’avoir son indépendance médicale, pour pouvoir prendre ses propres décisions et démontrer aussi qu’elle compte.

La maladie, le sujet a déjà été traité maintes et maintes fois et ça, sur tous les supports possibles. Pour son dernier film des années 2000, Nick Cassavetes a décidé de s’arrêter à son tour sur cette case-là (case qu’il avait déjà abordée avec son « John Q« ), avec un film aussi beau et touchant qu’il va manquer toutefois de nuances. « Ma vie pour la tienne » est une histoire typiquement américaine, avec son lot de drames et d’enfants qui attaquent en justice ses parents.

Avec « Ma vie pour la tienne« , Nick Cassavetes tient une intrigue assez originale, s’éloignant de ce que l’on peut avoir l’habitude de voir avec ce genre d’histoire et l’on se laisse très facilement entraîner dans les tourments de cette famille soudée, mais fragile. Ce qui est très beau et très intéressant avec ce scénario de Cassavetes, c’est cette idée de passer d’un point de vue à l’autre sur cette histoire. « Ma vie pour la tienne » passe d’un personnage à l’autre pour nous raconter cette maladie, et ce qu’ils ressentent face à ce combat. Avec ce portrait familial, il est très difficile de ne pas être touché, tant les pensées sont profondes, les blessures présentes et surtout les sentiments sont confus, mais tous ont un point commun, l’amour d’une sœur malade.

Très riche, « Ma vie pour la tienne » va alors aborder beaucoup de sujets qui sont assez lourds. Ainsi, à travers le personnage de la benjamine de la famille, le film questionnera le don de soi et ses limites, cette petite fille, bébé éprouvette étant née dans le but d’aider et peut-être sauver sa sœur. De l’autre côté, quand le film s’aventure sur le portrait de la mère de famille, « Ma vie pour la tienne » explore la façon dont une mère peut entièrement consacrer sa vie à un enfant malade quitte à en délaisser les autres. Nick Cassavetes a d’ailleurs confié ce rôle à Cameron Diaz, et l’actrice qui sort des comédies, va être étonnante et très touchante. Bien sûr, « Ma vie pour la tienne » n’oubliera pas de parler de la principale intéressée, cette jeune adolescente malade, ses envies, ses espoirs, ses désillusions, ou encore ses résolutions. Bref, « Ma vie pour la tienne » est un film qui tient une intrigue difficile, et des sujets qui le sont tout autant, et de manière générale, le film de Nick Cassavetes est touchant et prenant.

Malgré tout, il faut noter que « Ma vie pour la tienne » demeure un film trop appuyé. Nick Cassavetes veut tellement faire dans l’émotion qu’il va alors en oublier la subtilité, ce qui par moment donnera un film qui pousse à l’émotion presque obligatoire et le tire larmes. Cette pleine mesure est alors dommage, car elle a tendance à produire l’effet inverse, et si l’ensemble est touchant, « Ma vie pour la tienne » ne sera pas aussi bouleversant qu’on l’aurait aimé. Un peu plus de retenue dans les émotions aurait été le bienvenu, et aurait à coup sûr renforcé les émotions.

Si l’intrigue est parfois trop poussive, on lui laissera des acteurs extraordinaires pour incarner cette famille. Comme je le disais, Cameron Diaz est bluffante, mais il faut aussi compter sur la jeune Abigail Breslin qui est merveilleuse dans la peau de cette petite fille qui demande à ce que l’on prenne son avis en compte. On mentionnera aussi Sofia Vassilieva excellente dans la peau de la sœur malade. Puis s’ajoute à cela de bons petits rôles pour Alec Baldwin, Jason Patric ou Thomas Dekker.

Si Nick Cassavetes en aura oublié la subtilité avec ce film, le poussant à la frontière du trop larmoyant, il n’en reste pas moins que face à l’originalité de son intrigue, sa mise en scène qui alterne d’un personnage à l’autre et ses acteurs vraiment convaincants et prenants, « Ma vie pour la tienne » demeure un bon et beau film. Un film qui n’est pas aussi bouleversant qu’on l’aurait aimé, mais au final, les émotions et l’attachement étaient là et l’on a passé un bon moment.

Note : 13/20

Par Cinéted

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.