Warning: include_once(/homepages/46/d456916985/htdocs/wp-content/plugins/ubh/ubh.php): failed to open stream: Permission denied in /homepages/46/d456916985/htdocs/wp-settings.php on line 391

Warning: include_once(): Failed opening '/homepages/46/d456916985/htdocs/wp-content/plugins/ubh/ubh.php' for inclusion (include_path='.:/usr/lib/php7.3') in /homepages/46/d456916985/htdocs/wp-settings.php on line 391
Bandits Bandits - Lavisqteam.fr
août 4, 2021

Bandits Bandits

Titre Original : Time Bandits

De : Terry Gilliam

Avec Sean Connery, Craig Warnock, John Cleese, David Warner

Année : 1982

Pays : Angleterre

Genre : Fantastique, Comédie

Résumé :

Pendant la nuit, Kevin, un petit garçon anglais, est visité par six nains qui ont dérobé à l’Être suprême la carte du Temps. L’enfant s’engage alors dans un voyage à travers l’Histoire : il fait la rencontre de Napoléon à la bataille de Castiglione ainsi que de Robin des Bois dans la forêt de Sherwood. Il croisera également sur son chemin le majestueux paquebot « Titanic ».

Avis :

Terry Gilliam, c’est le seul américain dans la troupe plus que culte des Monty Python. Alors qu’il trouve un très beau succès avec ses copains, en parallèle, Terry Gilliam commence à travailler sur d’autres projets. Après avoir travaillé sur quelques génériques de films et de séries télés, c’est au carrefour des années 70 qu’il réalise son premier film solo, « Jabberwocky« , basé sur un poème de Lewis Carroll.

Après avoir de nouveau fait un tour avec ses potes, pour le film « Monty Python, sacré Graal« , Terry Gilliam aborde les années 80 avec une seconde réalisation en solo. Co-écrit avec Michael Palin, Terry Gilliam nous entraîne dans un délire spatio-temporel en compagnie d’une bande de nains et un gamin de onze ans. Bourré d’imagination, sentant tellement bon les années 80, « Bandits, bandits » est une chouette aventure, et même s’il faut le dire, le film a pris un coup de vieux, il demeure une œuvre attachante et amusante. Une œuvre devant laquelle on passe un bon petit moment, entre délire, absurde, fun et un soupçon de réflexion sur le monde, l’imaginaire et la fuite. Bref, un bon et joli cru qui confirmait à l’époque tout le talent de réalisation de Terry Gilliam.

Une nuit, Kevin, un petit garçon de onze ans, voit sortir de son armoire une bande de six nains. Bandits de grands chemins, ces derniers ont dérobé à l’être suprême une carte magique qui indique où se trouve tous les trous spatio-temporels. Cette nuit-là, malgré lui, le petit garçon est alors entraîné dans une aventure qui défie l’imagination des rêves les plus fous.

Envie d’une comédie d’aventure déjantée ? Alors ne cherchez plus, et laissez-vous tenter par cette petite et chouette folie imaginée et mise en scène par Terry Gilliam, le papa de « Fisher King« , « Las Vegas Parano » et autre « … armée des douze singes« .

Bon enfant, sympathique, fun, avec une tendance à partir dans tous les sens, « Bandits, Bandits » n’est certes pas le meilleur film de son réalisateur, et le temps ne l’aura pas épargné, mais pourtant, à l’heure où je le découvre, cette aventure qui part d’une chambre d’enfant pour aller sur les champs de batailles des guerres Napoléoniennes, au moyen-âge, ou dans l Grèce antique et plus loin encore dans le temps, a su me ravir pendant près de deux heures.

Ecrit par Terry Gilliam et Michael Palin, l’un de ses compères des Monty Python, « Bandits, Bandits« , c’est un scénario comme on ne peut qu’en trouver dans les années 80. Savoureux mélange entre absurde, fun, n’importe quoi, parodie, comédie d’aventure et réflexion sur la société et la folie de cette dernière (le coup des parents !), le film de Terry Gilliam est un ovni qui s’inscrit à la perfection dans sa filmographie. « Bandits, Bandits« , c’est une intrigue qui ne cesse de se renouveler, passant d’une époque à une autre avec surprise. Imprévisible de bout en bout, revisiter l’histoire en compagnie de cette joyeuse troupe fait du bien, surtout qu’on se plaît à imaginer quelle époque et quelle figure tout ce petit monde va bien pouvoir rencontrer à l’étape suivante. Puis cette aventure est amenée avec beaucoup d’humour. Si certains passages auront pris un coup de vieux, sur l’ensemble du film, « Bandits, Bandits » tient bien le coup et se trouve être efficace.

Cet imaginaire fou est aussi joyeusement mis en scène. Tenant un côté très enfantin et espiègle, « Bandits, Bandits » est une belle expérience visuelle. Alors oui, c’est vrai que le film a vieilli et pas toujours en bien, mais le bricolage, les petits trucages, ou les grands, et toutes les idées folles, déjantées et pleines de merveilles que Terry Gilliam offre, font que malgré le temps qui a passé, son film est un petit bijou qui arrive encore à émerveiller. « Bandits, Bandits » sent bon les années 80, il respire un cinéma qui n’existe plus, et le découvrir aujourd’hui fait du bien. Le film de Terry Gilliam est aussi un film qui étonne de par une certaine démesure, car avec un petit budget, le metteur en scène arrive à offrir un sacré spectacle, qui parfois n’est pas sans rappeler ce que les productions Amblin feront dans les années à venir.

Enfin, si « Bandits, Bandits » est aussi attachant, c’est aussi grâce à ses acteurs qui dégagent une énergie folle. C’est vrai que parfois, certains en font un peu trop, mais l’ambiance bon enfant qui se dégage de l’ensemble et cette sensation que tout le monde s’amuse est franchement communicative. Puis derrière ça, c’est aussi un plaisir de voir de grands noms. Une partie de l’équipe des Monty Python est évidemment là et à eux s’ajoutent Sean Connery, David Warner, Shelley Duvall, Ian Holm, Peter Vaughan, Jim Broadbent, et tous les nains. Bref, ces acteurs sont cools, classes et généreux.

« Bandits, Bandits » n’entre pas dans les meilleurs films de Terry Gilliam. C’est même en un sens un petit cru, face à d’autres poids lourds de la filmographie du réalisateur américain, mais malgré ça, et les petits défauts qui l’accompagnent, « Bandits, Bandits » est un bon petit film devant lequel on passe un chouette moment. On s’amuse, on sourit, on rit même, puis on se laisse emporter dans cette aventure à travers le temps. Bref, « Bandits, Bandits » est une jolie découverte.

Note : 13/20

Par Cinéted

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.