juin 25, 2024

Journal Intime d’une Call-Girl Saison 1

22604782_3822530

D’après une idée de Lucy Prebble

Avec Billie Piper, Iddo Goldberg, Cherie Lunghi, Jamie Sives

Pays : Angleterre

Genre : Drame

Nombre d’épisodes : 8

Résumé :

La belle Hannah mène une double vie. Aux yeux de sa famille, elle est une jeune femme bien sous tous rapports. Mais la nuit venue, Hannah se transforme en Belle et, prenant les apparats d’une mystérieuse call girl, offre ses charmes au plus offrant…

Avis :

« Journal intime d’une call-girl« , rien qu’au titre de cette sympathique série anglaise on a tout compris. Cette série sera donc drôle et sexy avec l’humour que seuls nos amis britanniques savent le faire. On prendra plaisir à suivre les premières aventures ou non de cette call-girl qui aime ce qu’elle fait et qui ne compte pas raccrocher tout de suite.

19691947.jpg-b_1_D6D6D6-f_jpg-q_x-xxyxx

La belle Hannah mène une double vie. Si tout le monde dans son entourage croit qu’elle bosse comme secrétaire de nuit dans une importante boite, elle est en réalité une prostituée. Mais attention, elle ne fait pas partie des gens qu’on force, elle aime ça et elle l’assume.

Pour cette première saison composée de huit épisodes, elle va nous faire rentrer dans son intimité, dans sa vie avec les clients, mais aussi en dehors avec le poids du mensonge. Elle va nous expliquer pourquoi et comment faire ce métier qu’elle aime.

Voici une série découverte par hasard un soir à la télé. Une série que j’avais pris en cours de route et à la fin de l’épisode je n’avais qu’une envie, c’était de connaitre la suite. Je me suis donc pris la première saison et je n’ai pas été déçu du tout.

J’aime les séries anglaises, sur plusieurs points je les trouve plus culottées et moins clichées que les séries américaines.

« Journal intime d’une call-girl » est tout à fait le genre de série que j’aime. C’est une série qui est drôle et fun tout en restant sérieuse. Elle est intime en nous montrant beaucoup. Elle est sexy au possible, un peu trash, mais juste un peu, elle ne tombe jamais dans le vulgaire et pourtant la frontière avec ce genre de sujet n’est vraiment pas loin. C’est une série qui nous parle à la première personne sur un ton assumé et décalé de la prostitution et je me suis vraiment laissé prendre dedans et les huit épisodes de vingt-deux minutes chacun passent beaucoup trop vite.

La série nous présente Hannah dans la vie et Belle la nuit. Sur la base d’un scénario très bien écrit, cette première saison nous réserve pas mal de bonnes surprises. C’est dans une ambiance de bonne humeur qu’on va suivre les péripéties de cette call-girl qui n’a pas froid aux yeux. Le programme de cette saison va être riche en rebondissements et l’on va assister à de sacrés bons moments.

Romance avec des clients, initiation au sadomasochisme, partouze, compétition entre les filles, soirées privées hots, confessions sur l’oreiller, relation avec son agent tout y passe et c’est tout le temps abordé de façon directe et sans langue de bois. C’est ce qui donne à la série un ton assumé, simple, elle va droit au but, ne ment sur la marchandise mais je le répète, « Journal intime d’une call-girl » est très loin de toutes vulgarités. J’ai aussi beaucoup aimé quand on sort de sa vie la nuit pour la retrouver en plein jour avec ses amis et la relation qu’elle entretient avec son meilleur ami. J’aime beaucoup cette façon qu’ont les anglais de traiter de sujets sérieux en mélangeant l’humour. Ici, c’est toujours fun et sympa et d’un coup on sort, l’instant de quelques scènes d’humour pour arriver dans l’émotion et la sensibilité. C’est bien fait et ils n’en font pas trop. N’oublions pas que ce n’est pas dramatique et que le personnage principal aime beaucoup ce qu’elle fait et ne se voit pas faire autre chose, c’est sur le poids de ce secret et la réaction de son entourage s’il l’apprenait qui constitue le sujet « dramatique » de la série.

C’est Billie Piper qui tient le rôle principal de cette série et l’actrice est tout simplement merveilleuse dans la peau de Hannah ou Belle. Je trouve qu’elle crève l’écran et elle est si bien dans ce personnage qu’on ne peut voir personne d’autre. Elle a ce côté provocant, un peu kitsch ou vulgaire qui correspond très bien à ce personnage et en même temps elle est très fragile, touchante et attachante. Elle arrive très bien à marier ces deux côtés-là et nous offre un portrait très juste d’une call girl et de sa profession. Son meilleur ami est joué par Iddo Goldberg qui lui aussi se révèle être un très bon choix, car l’acteur, plutôt beau gosse, a un jeu très nuancé. Il a quelque chose de triste en lui et il y a une jolie alchimie qui se dégage de leurs conversations, même quand ils ne sont pas d’accord. La maquerelle est tenue avec classe et distinction par l’actrice Cherie Lunghi qui s’en sort haut la main, et elle ferait presque flipper. A noter aussi dans les rôles des différents clients pas mal d’acteurs anglais comme Jamie Sives, Tom Mison, Ahsen Bhatti, Matt Smith (Pour les fans du « Doctor Who« ), Colin Salmon ou Jonathan Phillips.

journal-intime-dune-call-girl-saison-4-scenes-L-1

Voilà ce que l’on peut retenir de cette première saison. « Journal intime d’une call-girl » est donc un bon moment de fraîcheur emmené par une actrice au top. Une première saison excellente où l’on sourit autant que l’on devrait être touché par cette femme hors du commun et la façon qu’elle a de nous parler de son métier. J’ai très hâte de voir les trois autres saisons.

Note : 17/20

[youtube]http://www.youtube.com/watch?v=POJcha33Pb8[/youtube]

Par Cinéted

AqME

Amateur d'horreur, Métalleux dans l'âme, je succombe facilement à des images de chatons.

Voir tous les articles de AqME →

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.