mai 25, 2022

Amour

De : Michael Haneke

Avec Jean-Louis Trintignant, Emmanuelle Riva, Isabelle Huppert, Alexandre Tharaud

Année : 2012

Pays : France, Allemagne, Autriche

Genre : Drame

Résumé :

Georges et Anne sont octogénaires, ce sont des gens cultivés, professeurs de musique à la retraite. Leur fille, également musicienne, vit à l’étranger avec sa famille. Un jour, Anne est victime d’une petite attaque cérébrale. Lorsqu’elle sort de l’hôpital et revient chez elle, elle est paralysée d’un côté. L’amour qui unit ce vieux couple va être mis à rude épreuve.

Avis :

Michael Haneke est un réalisateur autrichien qui s’est imposé sur la scène internationale et dans le cœur des cinéphiles. Quand on évoque Michael Haneke, c’est une certaine définition du cinéma qui vient en tête d’emblée. Après s’être imposé dans les années 90, Michael Haneke passe les années 2000 avec plus ou moins de succès, mais il conclut ces années-là de manière phénoménale avec une première Palme d’or en 2009 grâce à son « Le ruban blanc« . Suite à son « … ruban blanc« , Michael Haneke va mettre quatre ans avant de revenir. Quatre années où il va écrire son « Amour » et ce sera de nouveau une réussite qui fait entrer son nom dans le club très fermé des réalisateurs qui ont décroché deux fois la précieuse Palme du festival de Cannes. Notons aussi que le film récoltera une pluie de récompenses, et notamment l’Oscar du meilleur film étranger.

Pour ce film, Michael Haneke a voulu s’attaquer à un sujet dur, un sujet grave, un sujet complexe, celui de la fin de vie et la souffrance de l’être aimé. « Amour« , c’est le portrait d’un couple que Michael Haneke va brosser avec beaucoup de tendresse et surtout de réalité et ainsi nous offre pour le pire, comme le meilleur, un drame puissant, un drame tout en souffrance, un drame aussi bouleversant qu’il est tristement beau. Bref, « Amour » a tout du grand film !

Anne et Georges sont octogénaires et sont ensemble depuis des décennies. Cultivés, professeurs de musique à la retraite, ils profitent de la vie, enfin, jusqu’à ce qu’Anne fasse une attaque cérébrale. Paralysée du côté droit, dès lors le couple s’adapte à sa nouvelle vie. Mais comment faire, comment réagir, et comment surmonter cette épreuve de la vie ?

« Amour« , quel titre magnifique pour un film si douloureux. « Amour » de Michael Haneke est sûrement l’un des films les plus douloureux que j’ai pu voir dans ma vie de cinéphile et en même temps, il demeure un moment de cinéma purement sublime. Un moment de cinéma tristement beau. Un moment de cinéma qui conjugue à la perfection délicatesse et rudesse.

Que faire et comment faire quand on voit l’être aimé peu à peu disparaître ? L’amour est-il plus fort que tout, l’amour peut-il tout surmonter ? Avec « Amour« , l’Autrichien Haneke nous entraîne dans un drame qui parlera à tous, malgré la dureté de ce dernier. « Amour« , c’est un scénario qui touche au réel. Michael Haneke a voulu raconter au plus juste et au plus proche cette histoire d’amour jusqu’au bout. Il est vrai que « Amour » est un film qu’on n’a pas forcément envie de revoir, tant l’expérience y est intense et lourde, mais il n’en demeure pas moins un film qui mérite toute notre attention. Michael Haneke livre-là son film le plus déchirant, son film le plus humain. Amour et résilience, peur et espoir, abnégation et mort sont autant de sujets qui se mélangent les uns aux autres, et surtout, c’est des sentiments qui peignent un portrait superbe.

Cette histoire d’amour, elle est tenue par deux immenses comédiens qui trouvent là des rôles aussi simples qu’ils sont forts, intenses et complexes. Si Jean-Louis Trintignant est bouleversant dans la peau de Georges, mari dévoué, adorable et aimant, il est vrai qu’Emmanuelle Riva est sidérante de vérité et nous livre une leçon de cinéma qu’on n’est vraiment pas prêt d’oublier. L’actrice nous offre un dernier tour de force, avant sa disparition quelques années plus tard. Les deux acteurs ensembles sont particulièrement émouvants et Michael Haneke nous donne en permanence envie d’aller plus loin et plus près d’eux et en même temps, chaque scène, chaque instant, nous fait redouter le suivant.

« Amour« , du côté de la mise en scène, Michael Haneke a fait un film épuré de tout. « Amour« , c’est un huis clos amoureux dans un appartement parisien. Avec ce film, Michael Haneke n’en fait ni trop ni pas passez, le réalisateur trouve le juste ton pour que son film se fasse réel, juste, intéressant, et ça, sans jamais tomber dans le pathos ou le misérabilisme. Adoptant pourtant une image sombre, adoptant une ambiance froide et un ton grave, « Amour » reste pourtant assez lumineux, car le film, malgré les grands malheurs qui le transpercent, déborde d’amour et de sincérité.

Parlant d’un sujet auquel nous serons tous confrontés un jour où l’autre, avec « Amour« , Michael Haneke livre là un film aussi puissant qu’il est beau. On ressort d’ »Amour » renversé et ému, très ému. Certes, après tant d’émotion, on n’a pas forcément envie de le revoir de suite, mais malgré tout, force est de constater que la séance fut tout simplement sublime !

Note : 15/20

Par Cinéted

AqME

Amateur d'horreur, Métalleux dans l'âme, je succombe facilement à des images de chatons.

Voir tous les articles de AqME →

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.