octobre 5, 2022

The Hate U Give – La Haine qu’on Donne

Titre Original : The Hate U Give

De: George Tillman Jr.

Avec Amandla Stenberg, Regina Hall, Russell Hornsby, Anthony Mackie

Année: 2019

Pays: Etats-Unis

Genre: Drame

Résumé:

Starr est témoin de la mort de son meilleur ami d’enfance, Khalil, tué par balles par un officier de police. Confrontée aux nombreuses pressions de sa communauté, Starr doit trouver sa voix et se battre pour ce qui est juste.

Avis :

Adapté du roman éponyme de Angie Thomas, The Hate u Give raconte le combat d’une jeune afro-américaine contre les violences policières imposées aux noirs. Starr a une double vie partagée entre une éducation blanche dans un lycée élitiste et une éducation noire dans un quartier violent. Une histoire poignante réalisée par George Tillman Jr, l’homme derrière Faster, Notorious BIG ou encore quelques épisodes de la série Marvel’s Luke Cage. Porté par Amandla Stenberg, Anthony Mackie et le rappeur Common, le long métrage est une œuvre poignante et réussie dans le quotidien d’une adolescente.


Un début entraînant emmené par le rap 

Le début est pop et enlevé, ce qui permet d’instaurer un rythme endiablé grâce à une bande originale rap et hip hop. On est dans une ambiance adolescente couplée à une touche gangsta proposée par la bande son certes, mais aussi signifiée par le quartier dans lequel la protagoniste grandit. Un lieu violent, dominé par les gangs. George Tillman Jr offre une mise en place très rythmée, mais très vite le sujet revient au galop.

Lorsque le meurtre de Khalil survient, le long métrage change d’univers et tombe dans un film politique, qui met en avant les incessantes violences et bavures policières. Amanda Stenberg (Darkest Minds) crève l’écran dans un rôle sur-mesure tandis que le reste du casting permet enfin un véritable film afro-américain par les membres de leur communauté et pour les membres de leur communauté. Pas d’hypocrisie cette fois, les noirs sont au centre de leur film et mettent en avant leur condition dans une Amérique encore profondément raciste.

Une approche qui suit le livre avec un aspect fictif

Mais The Hate u Give n’est pas un biopic classique sur la situation des noirs aux Etats-Unis. Il y a eu déjà de nombreux films sur le sujet, le dernier en date étant le superbe Detroit. George Tillman Jr préfère aborder son film avec davantage de légèreté. Très rythmé, malgré ses 2h12, THUG n’ennuie jamais, grâce à une approche très moderne de cette condition. Ici, pas de pathos, pas de situations larmoyantes, il s’agit d’un combat, ferme et audacieux. Les personnages ne s’apitoient pas sur leurs sorts mais préfèrent combattre, se relever et se faire entendre. A l’image de l’éducation du père de Starr, autoritaire, mais également utopique, intelligente et méliorative.

L’émotion fonctionne à la perfection. Le spectateur passe des rires aux larmes, de l’effroi à l’espoir, de la crédulité au respect. Bien évidemment, les manifestations, mêmes si elles ne reposent pas sur le même sujet, font forcément écho à notre situation actuelle. Un peuple soulevé contre les injustices répétitives d’un gouvernement, et bafoué par leurs représentants. La communauté afro-américaine ne supporte plus sa condition, ne supporte plus les injustices répétitives à leur encontre, ne supporte plus toute cette violence. The Hate u Give est là pour le rappeler, et pour l’exprimer de la plus belle des manières, via une jeune adolescente. Très Spielberg comme vision que de faire passer les enjeux via la jeunesse, les représentants futurs de notre condition, de notre essence même dans un avenir incertain.

DSCF3935.RAF

Finalement, The Hate u Give est une adaptation puissante et prenante qui met en avant la communauté noire américaine. L’actrice principale est rayonnante tandis que les circonstances, bien que souvent classiques, sont portées par un véritable souffle émotionnel fort. Le long métrage est rayonnant, à double tranchant, à la fois informatif mais également très émotionnellement parlant.

Note : 15/20

Par Aubin

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.