janvier 24, 2022

Tony Rome est Dangereux

Titre Original : Tony Rome

De : Gordon Douglas

Avec Frank Sinatra, Jill St John, Richard Conte, Gena Rowlands

Année: 1967

Pays: Etats-Unis

Genre: Policier

Résumé:

Un milliardaire engage un détective privé pour enquêter sur sa fille.

Avis:

Mais qui est Gordon Douglas ? Est-il l’un de ces réalisateurs qui n’auront fait qu’un ou deux films puis s’en est allé ? Ou alors était-ce une légende d’Hollywood oubliée ? Eh bien, on dirait bien que l’homme est une légende d’Hollywood oubliée. Avec une carrière qui s’étale sur plus de quarante ans, Gordon Douglas a tourné par moins de quatre-vingts seize films. Une véritable machine de guerre, offrant deux films par an et les plus grands sont passés devant sa caméra. Laurel et Hardy, Frank Sinatra, Robert Mitchum, Carl Esmond, Dorothy Malone, Gregory Peck, Errol Flynn, James Arness, Natalie Wood, Elvis Presley, Angela Lansbury, Jerry Lewis, Robert Cummings, Jacqueline Bisset, Sidney Poitier … Bref, une carrière que beaucoup lui envieraient et qui ressemble à une véritable mine d’or !

« Tony Rome est dangereux » est la troisième collaboration entre Gordon Douglas et le crooner Frank Sinatra. Jolie découverte, ce film a de quoi séduire. Bercé dans une ambiance très cool, « Tony Rome est dangereux » est un polar qui a du bagou. Emporté par un Frank Sinatra flambeur, porté sur la bouteille et sur les jolies filles, le film amuse et distrait sur l’instant. Après, il n’est pas sûr le film marque vraiment les esprits et c’est peut-être pour cela qu’il reste dans un certain anonymat. Mais quoi qu’il en soit, il n’en restera pas moins que le film est cool et qu’il est à découvrir.

Tony Rome est un détective privé qui n’avait pas beaucoup d’activité jusqu’à ce qu’un ami et ancien associé, qui tient aujourd’hui un hôtel, l’appelle pour ramener une jeune fille ivre chez elle. Cette jeune fille est la fille d’un grand milliardaire. Tony Rome la dépose chez elle, mais le lendemain la jeune fille l’engage pour retrouver une broche en diamants qu’elle portait et qu’on lui a volé. Tony accepte et cette enquête, qui aurait dû être classique, va l’entraîner dans quelque chose de bien plus sombre, quelque chose où les cadavres se multiplient et toutes les personnes qui l’engagent ont l’air de cacher quelque chose…

Avec ce long-métrage, Gordon Douglas réalise un film dont l’intrigue en elle-même n’a rien d’extraordinaire. Un côté déjà vu, surtout aujourd’hui, un côté cliché qui n’est pas désagréable et surtout, cette intrigue n’apportera pas beaucoup de surprises. On pourra dire que l’écriture est facile et que l’enquête, même si elle fonctionne bien, ne va pas chercher bien loin. Mais malgré tout ça, « Tony Rome est dangereux » est un film qui fonctionne bien et qui divertit.

Le gros point fort de ce film, c’est son ambiance ensoleillée et le bagou du personnage qu’incarne Frank Sinatra. Ce film, c’est avant tout un personnage qui nage dans le cliché et que pourtant, on va beaucoup apprécier, voire même adorer. Très classe, c’est un bon petit plaisir de découvrir Frank Sinatra en tombeur de ces dames, qui a la droite facile, les embrouilles encore plus faciles et qui s’embourbe dans une enquête à tiroirs bien plus complexe (et dans un autre sens facile), qu’elle n’en a l’air.

C’est donc entre répliques pêchues et scènes amusantes que Gordon Douglas nous livre un polar sympathique. Un polar d’autant plus sympathique qu’il possède une réalisation amusante qui correspond bien à l’image de ce Tony Rome. Si l’ensemble du film reste très classique, Gordon Douglas se permet quelques petites choses amusantes et improbables. Le petit best of étant ces zooms archi serrés sur le postérieur de ces dames… Etonnant, on est obligé de sourire devant…

« Tony Rome est dangereux« , c’est aussi un film qui détient une BO jazzy des plus charmantes. C’est un film qui s’ouvre magnifiquement sur un titre de Nancy Sinatra de circonstance. Pour la suite, les deux compositeurs s’en sont donnés à cœur joie, pour offrir que du bon pour nos oreilles.

Comme je le disais plus haut, Frank Sinatra est très bon dans ce rôle qui lui va comme un gant et d’ailleurs, si je devais avoir un argument définitif pour vous pousser à voir ce film, c’est bien le crooner qui, s’il n’était pas présent, nul doute que le film aurait été bien moins captivant. Mais « Tony Rome est dangereux« , ce n’est pas que Sinatra et c’est avec plaisir qu’on pourra suivre toutes les vamps qui l’entourent. Jill St John est magnifique, Gena Rowlands est excellente et trouble. Virginia Vincent intrigue… Bref, toutes les actrices choisies sont excellentes et apportent chacune à leur manière un petit quelque chose en plus.

« Tony Rome est dangereux » n’est donc pas un film mémorable. C’est même un film qui s’oubliera d’ici quelque temps. Mais il reste néanmoins un bon divertissement sur l’instant et l’on prend plaisir à suivre les péripéties de ce pauvre et amusant Sinatra piégé entre toutes ces femmes.

Note : 13,5/20

[youtube]https://www.youtube.com/watch?v=Xk7fZd2TyN0[/youtube]

Par Cinéted

AqME

Amateur d'horreur, Métalleux dans l'âme, je succombe facilement à des images de chatons.

Voir tous les articles de AqME →

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.