octobre 2, 2022

Gossip – A Joyful Noise

GOSSIP-A-Joyful-Noise

Avis :

Gossip est un groupe américain originaire de l’Arkansas. Composé d’une chanteuse aux formes plantureuses, d’une batteuse ressemblant à un mec et d’un guitariste ressemblant à une femme à moustache, le groupe propose une musique pop rock, aux sonorités dansantes et entrainantes. Enfin, je devrai écrire la phrase précédente à l’imparfait, et vous verrez pourquoi si vous prenez la peine de lire tout ça. A Joyful Noise est le cinquième album du groupe, mais ils se sont fait connaître en France à partir de leur troisième album, Standing in the Way of Control, puis Music for men et son lot de tubes à permis au trio de monter dans les charts et de percer à travers le monde. Tout le monde se souvient encore de Heavy Cross, Pop Goes the World ou encore Men in Love, mais comment rebondir après un excellent album qui a fait l’unanimité, autant par sa qualité, que par les expressions scéniques de la chanteuse ? Et bien tout simplement en changeant de genre musical et en lorgnant du coté de l’électro empruntant ce qui se fait de pire dans le genre. Car oui, l’album est une grosse déception. Mais pourquoi ? Serrons les dents et collons-nous le cérumen au tympan !

Au départ, la musique de Gossip est une musique presque exclusivement féminine, toute misogynie mise à part. Cela dit, le son était rock, il y avait de la guitare, quelques solos assez courts, et on sentait bien une approche différente du rock, un peu comme le fait le groupe Hole avec Courtney Love. Le problème, c’est que lorsque l’on souhaite faire quelque chose de nouveau, il faut s’attendre à décevoir les fans et plaire à d’autres. Sauf que le dernier album de Gossip, sous sa pochette absolument affreuse, change totalement de registre et surfe sur une musique que l’on a déjà entendu des millions de fois et qu’il n’y a rien de neuf à se mettre dans les oreilles. Très souvent les rythmes sont redondants dans toute la chanson, les ruptures sont courtes et minables, mais surtout, on s’éloigne complètement de la pop et du rock, pour fournir un album aux sonorités électro du plus mauvais gout. Ainsi, le premier tube, Perfect World est d’une platitude crasse, sans aucun moment vraiment dansant ou rythmé, et sur certains morceaux, on a l’impression d’entendre Madonna dans les années 80. Il suffit d’écouter Get Lost pour s’en rendre compte. Alors peut être que l’album se veut plus dansant que l’autre, mais le groupe se fourvoie totalement dans une sorte de mélange électro simili rock qui n’a rien à voir avec les débuts du groupe. A la rigueur, la première piste est sympathique, bien que basique.

Mais le pire, c’est qu’au niveau des instruments, on n’entend plus rien à part du clavier, quelques partie de batterie en arrière fond, et surtout des boîtes à rythmes à deux balles ou du synthétiseur en carton dont Emile et Images se servirait bien ! Au niveau chant, Beth Ditto, bête de scène et diva à la voix mélodieuse reste dans un rythme où elle ne prend pas de risque et on est à mille lieues de ce qu’elle faisait sur le précédent album. C’est d’autant plus dommage qu’elle prive les auditeurs de sa voix sublime et des sonorités qu’elle peut prendre. Voulant peut-être faire un album pseudo mystique, même les paroles semblent dénuées de sens et d’intérêt surfant sur la voix de l’écologie, de la paix dans le monde et de l’amour avec un grand A. Même la guimauve est moins sucrée…

Gossip+A+Joyful+noise

Au final, A Joyful Noise est un album très décevant avec une absence de tubes marquants, une absence de rythmes intéressants et une absence totale de prise de risque. Tombant dans la facilité et voulant faire de la pop acidulée électronique pour plaire aux adolescents débiles ne pensant qu’à tirer un coup un soir de beuverie, le groupe se trompe de direction et fait ce que faisait Madonna il y a déjà trente ans. Bref, un album qui se veut dans l’air du temps, mais qui est en retard, une grosse déception pour un groupe qui était bien sympathique. Il faut croire que les prestations scéniques de Beth Ditto seront beaucoup moins délirantes et rock n’roll…

  1. Melody Emergency
  2. Perfect World
  3. Get a Job
  4. Move in the Right Direction
  5. Casualties of War
  6. Into the Wild
  7. Get Lost
  8. Involved
  9. Horns
  10. I Won’t Play
  11. Love in a Foreign Place

Note : 06/20

[youtube]http://www.youtube.com/watch?v=12zPU-8bsTE[/youtube]

AqME

Amateur d'horreur, Métalleux dans l'âme, je succombe facilement à des images de chatons.

Voir tous les articles de AqME →

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.