janvier 29, 2022

Walkyrie

Titre Original : Valkyrie

De : Bryan Singer

Avec Tom Cruise, Carice Van Houten, Bill Nighy, Kenneth Branagh

Année: 2009

Pays: Etats-Unis, Allemagne

Genre: Historique

Résumé:

S’il a toujours été un fidèle serviteur de son pays, le colonel Stauffenberg s’inquiète de voir Hitler précipiter l’Allemagne et l’Europe dans le chaos. Comprenant que le temps presse, il décide de passer à l’offensive : en 1942, il tente de convaincre plusieurs officiers supérieurs de la nécessité de renverser Hitler. Un an plus tard, tandis qu’il se remet de ses blessures de guerre, il rejoint la Résistance allemande pour mettre au point l’Opération Walkyrie destinée à éliminer le Führer.
Alors qu’il n’était au départ qu’un des nombreux conspirateurs, Claus von Stauffenberg se retrouve bientôt en première ligne : c’est lui qui devra assassiner Hitler…

Avis:

Bryan Singer, c’est le papa de « Usual Suspect » et des premiers « X-Men« . Bryan Singer, c’est un début de carrière on ne peut plus prometteur. Mais Bryan Singer, au cours des années 2000, c’est aussi un ramassage total, avec son « Superman Returns« . Si les « X-Men » avaient convaincu et que Singer avait eu l’intelligence de partir avant le naufrage du troisième, il n’échappera malheureusement pas à son propre naufrage.

Trois ans après « Superman Returns« , Bryan Singer délaisse quelque peu les supers héros pour s’arrêter sur d’autres héros. Assez peu connu, avec « Walkyrie« , Bryan Singer rend donc un bel hommage à la résistance allemande, résistance qu’on évoque peu finalement. Et même si l’on connaît l’issue fatale de l’histoire et de la mission, le réalisateur arrive à livrer un film efficace, prenant, voire même stressant.

Allemagne, Juillet 1944, le colonel Stauffenberg, fidèle soldat de l’armée allemande, rejoint secrètement les rangs de la résistance allemande. Le but est de renverser le Führer afin de libérer le pays, mais aussi l’Europe, de l’horreur nazie. Pour cela, le Colonel Stauffenberg s’engouffre dans une faille qui pourrait bien leur servir. Dans cette faille, il lui faudra assassiner Hitler et déclencher l’opération Walkyrie, comme si un coup d’état avait été fait contre le Führer, afin qu’il puisse arrêter les SS et autres membres de la Gestapo. Une mission hautement dangereuse, qui pourrait alors sauver beaucoup de vies et surtout prouver au monde que tous les allemands ne font pas comme Hitler.

Très intéressant que ce « Walkyrie« . Avec ce film, Bryan Singer revient sur un évènement, une tentative d’assassinat qui, si elle avait fonctionné, aurait surement mis fin à la guerre plus tôt.

Si nombres de films ont traité de la résistance française, peu ont abordé la résistance allemande. Bien souvent, les films abordant la Seconde Guerre mondiale peignent l’allemand de l’époque comme un nazi sans âme et l’on a fini par oublier qu’il y avait parmi le peuple allemand des dissidents et des opposants à l’Allemagne d’Hitler. « Walkyrie » revient alors sur la dernière tentative d’attentat que le Führer ait connu.

Ce qui est très bien, et en même temps assez étonnant avec ce film, c’est que Bryan Singer a fait un film loin des films de guerre habituels. « Walkyrie » est un film qui est bien plus un film d’espionnage qu’un film de guerre. « Walkyrie » est un film qui va prendre le temps de détailler cette mission quasi-suicidaire et les sentiments de doute, de peur, d’incertitude, de fatalisme et de courage. Ainsi, on est pris par les réflexions, les envies et les hésitations des personnages. Des personnages qui seront touchants et vrais, mais malheureusement, ne sont pas aussi bouleversants qu’on l’aurait voulu.

Le scénario est fourni et détaillé, Bryan Singer nous plonge vraiment dans les coulisses de Berlin, mais aussi de ses bunkers, au plus près du pouvoir. Le scénario détaillera aussi cette opération, ce en quoi elle consiste et comment elle fonctionnera. Bryan Singer sait très bien nous raconter cet évènement et nous, on suit son film avec beaucoup d’intérêt et aussi une envie d’histoire.

Si Bryan Singer raconte bien cette histoire dans ses « moindres » détails, il n’oubliera pas d’offrir aussi un bon divertissement. « Walkyrie » est un film qui fonctionne bien, qui ne traîne pas. C’est un film à la belle reconstitution. C’est un film qui détient plusieurs scènes géniales et sur son ensemble, c’est un film devant lequel on ne s’ennuie pas et la seule petite déception qu’on y trouve, c’est le fait de ne pas avoir plus d’émotion que ça, face à l’injustice et le sort qui est réservé aux personnages.

Des personnages qui sont d’ailleurs tenus par un casting saisissant. Tom Cruise, Kenneth Branagh, Tom Wilkinson, Bill Nighy, Christian Berkel, Terrence Stramp, Carice Van Houten et bien d’autres encore sont de la partie et le moins qu’on puisse dire, c’est qu’ils assurent un certain spectacle historique. Seul David Bamber, dans le rôle difficile d’Hitler, déçoit quelque peu, en manquant de charisme.

« Walkyrie » est donc un bon film qui rend hommage à des « oubliés ». C’est un film qui parle très bien de la résistance, de leurs espoirs et de leurs responsabilités. En oubliant les supers héros quelque temps, Bryan Singer nous livre un film aussi intéressant qu’il prenant. Depuis, Bryan Singer est retourné jouer avec ses « X-Men« , et même si les films demeurent divertissants et plaisants, voire même très plaisants comme « X-Men: Days of Future Past« , il n’en reste pas moins que ce serait très sympa de la revoir dans d’autres registres.

Note : 14/20

[youtube]https://www.youtube.com/watch?v=HE3N4KZwhFs[/youtube]

Par Cinéted

AqME

Amateur d'horreur, Métalleux dans l'âme, je succombe facilement à des images de chatons.

Voir tous les articles de AqME →

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.