novembre 30, 2021

Le Chat Potté

Titre Original : Puss in Boots

De : Chris Miller

Avec les Voix de Antonio Banderas, Salma Hayek, Zach Galifianakis, Billy Bob Thornton

Année : 2011

Pays : Etats-Unis

Genre : Animation

Résumé :

C’était bien avant que notre mythique Chat Potté ne croise la route de Shrek… Le légendaire félin, et non moins redoutable amant, s’était alors embarqué dans un périple riche en rebondissements, avec la ravissante et rusée Kitty Pattes de Velours et Humpty Alexandre Dumpty, véritable « cerveau » de l’opération. Leur objectif : s’emparer de la fameuse Oie aux Œufs d’Or pour sauver la ville où le Chat Potté a grandi. Voici l’histoire véridique du Chat, du Mythe, de la Légende et… des Bottes !

Avis :

Chris Miller est un réalisateur américain qui n’a que deux films à son actif pour l’instant. Ayant pris la troisième suite de l’un des dessins animés les plus cultes des années 2000, j’ai nommé l’ogre vert « Shrek« , Chris Miller a par la suite réalisé « Le chat Potté » et c’est tout pour l’instant. Oui, je dis pour l’instant, car le bonhomme travaille à une suite de ce « … chat Potté » pour 2018.

« Le chat Potté« , c’est donc un personnage que tout le monde connaît de par ses apparitions à partir du deuxième film « Shrek« . Comme le personnage a un fort capital sympathie, l’idée de faire un film unique sur lui était presque inévitable.

Comédie rythmée et amusante, on reste assez partagé sur ce « … chat Potté« , car si l’univers, l’humour et l’esthétisme sont là et parfois sont géniaux, la colonne vertébrale et cette sorte de mélange de plusieurs contes apparaissent comme confuses et surtout laissent la sensation d’une certaine facilité. Et si on mélange le tout, forcément, tous les clins d’œil vont faire plaisir et ça va marcher… Et bien même si c’est amusant, ça ne fonctionne pas forcément.

Depuis toute sa vie, le Chat Potté, fugitif recherché et amant redoutable, a cherché les haricots magiques qui l’amèneraient à un trésor. Après une confrontation, il arrive enfin à savoir où pourrait se trouver les haricots magiques. Mais une fois sur place, il n’est pas le seul à vouloir les voler et le Chat Potté doit faire face à la célèbre Kitty Patte de Velours. Après avoir raté son coup, le Chat s’associe donc à Kitty, mais aussi à son complice et ancien ami, Humpty Alexandre Dumpty, un œuf diabolique en quête de se racheter après avoir trahi et brisé la vie du Chat Potté il y a bien des années.

Bon petit film d’animation sympathique, ce  » … chat Potté » a autant d’éléments qui sont plaisants que l’inverse. Ce qui fonctionne très bien avec ce film, c’est le fait que les personnages soient très attachants. On adore s’embarquer dans les aventures ces compagnons de fortune. Dans les grandes lignes, le scénario nous offre ce que l’on est venu chercher, c’est-à-dire de l’aventure, de l’humour, et même de l’héroïsme, le tout servi dans une ambiance qui n’est pas s’en rappeler « Zorro« . Un « Zorro » des temps modernes qui nous offre en plus de ça une jolie morale intemporelle à la fin. L’histoire nous réserve même de bons rebondissements, certes un peu faciles, mais qui fonctionnent parfaitement puisqu’on ne les voit pas venir et ils arrivent même à nous étonner, ce qui confirme donc qu’on se laisse très facilement prendre au jeu de ce « … chat Potté » et de sa joyeuse bande de compagnons. Des compagnons qui sont autant de personnages délirants qu’on a envie d’aimer dès qu’ils apparaissent à l’écran, même les plus méchants.

Visuellement parlant, on ne peut rien dire, puisque là aussi, c’est réussi. L’animation est superbe, les scènes d’aventure et d’action fonctionnent parfaitement. L’univers est riche et c’est avec plaisir qu’on s’aventure dans tous les décors aussi riches et variés que ces compagnons vont traverser. On s’amusera même de certains d’entre eux, et même de certaines scènes vraiment bien trouvées, comme le combat de danse ou encore le vol des haricots et la fuite que ça accompagne.

Mais voilà, si « Le chat Potté » a de très bons arguments pour lui, il a aussi de petits hics et le principal reste ce patchwork, ce mélange de contes qui est parfois mal employé. Dans « Le chat Potté » vous retrouverez des éléments de « Jack et le haricot magique« , de « La poule aux œufs d’or« , de « De l’autre côté du miroir « , la suite d’ »Alice au pays des merveilles« , de « Zorro » bien sûr, et même de « Catwoman » ou encore « Sexy Dance« .

Bref, le tout mixé a tendance à partir un peu dans tous les sens et surtout ça donne l’impression que le film s’appuie beaucoup sur ces références pour que le tout fonctionne. Et cette facilité, même si je dois avouer que pour la plupart du temps, elles fonctionnent, est aussi agaçante, car elle donne la sensation de ne pas être plus recherchée et très vite expédiée et « Le chat Potté » aurait mérité quelque chose de moins facile et moins bordélique. Puis toutes ces références donnent aussi la sensation de quelque chose qu’on connaît déjà et malgré le fait que le film divertisse sur l’instant, à la longue, il n’y aura pas des éléments vraiment marquants qui reviendront en mémoire de ce « …chat Potté » et c’est bien dommage.

Ce « … chat Potté » n’est donc pas déplaisant, c’est même un film sympathique, malgré ses défauts. C’est vrai, qu’on aurait aimé quelque chose de mieux, mais après tout, si le film déçoit de par ce mixe, il amuse aussi de par ses aventures et ses personnages plaisants et attachants.

Note : 12/20

[youtube]https://www.youtube.com/watch?v=uDalvsikWog[/youtube]

Par Cinéted

AqME

Amateur d'horreur, Métalleux dans l'âme, je succombe facilement à des images de chatons.

Voir tous les articles de AqME →

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.