octobre 25, 2021

Black M – Eternel Insatisfait

Avis :

Il y a des choses qui ne s’expliquent pas, et parfois le succès de certaines personnes échappe à tout entendement. Entre textes au champ lexical limité et thèmes très égocentriques, certains chanteurs trouvent un public assez jeune et arrivent à accéder à un succès immédiat et parfois injustifié. Mais pour comprendre pleinement ce phénomène, il faut écouter et parfois, il faut se faire violence. Que ces personnes soient propulsées par des émissions de télé-crochet comme Kendji Girac, ou les Fréro Delavega, qu’elles sortent d’un groupe ayant connu une certaine renommée à l’image de Black M, il faut écouter pour porter un jugement afin de ne pas tomber dans la critique facile ou carrément dans le dénigrement. Car faire cela reviendrait à renier une grande partie de la population, dont la jeunesse, qui se complait dans ce genre de produit, dans cette musique plutôt fast-food et qui finalement, n’est pas vraiment là pour durer. Eternel Insatisfait est le deuxième album solo de Black M, en dehors de Sexion d’Assaut. Faisant suite à l’énorme succès des Yeux Plus Gros que le Monde, le chanteur français d’origine guinéenne ne laisse pas tomber le soufflet en sortant coup sur coup des tubes et un album ultra généreux de 20 titres. Rares sont les artistes qui aujourd’hui arrivent à produire autant en si peu de temps. Mais quand on écoute, on comprend vite pourquoi.

Dès le départ, le ton est donné avec Je Suis Chez Moi, qui résonne comme un chant de rébellion pour le jeune chanteur. Sorte de réponse à la fausse polémique concernant l’annulation de son concert en commémoration de Verdun (faut dire qu’il n’y a pas vraiment besoin d’un concert pour célébrer la mort de milliers de soldats…), Black M juge bon de rappeler qu’il est français avant tout et qu’il aime son pays. Le problème, c’est qu’il prêche des convertis puisque ceux qui écoutent sa musique sont déjà de son côté. C’est un joli coup d’épée dans l’eau mais ça a le mérite d’être plutôt positif malgré quelques errances d’écriture comme le coup de la maîtresse où il se demande si elle est fidèle. Le plus gros défaut du titre, et comme tout l’album d’ailleurs, c’est l’instrumentalisation. C’est bien simple, on se contente du minimum syndical, à savoir une boîte à rythme, quelques sonorités électro et on rajoute une pointe de moments un peu plus africains, et on obtient un mélange de musique électro/pop africaine qui peut passer dans toutes les chansons en modulant un peu le rythme. Et c’est ce qui se passe dans cet album qui est d’une redondance éprouvante avec parfois des morceaux qui semblent similaires. Alors il est bien évidemment facile de sortir 20 titres si à chaque fois c’est la même chose que l’on remet en boucle. Alors parfois le jeune chanteur incorpore deux/trois nouveautés à l’image du saxophone que l’on entend dans #Askip ou encore de la guitare dans Mon Défaut, un morceau qui sort du moule électro pour devenir une ballade entendu et d’une facilité déconcertante, un peu comme La Route des Princes, mais cela reste minime et on a la sensation d’avoir déjà entendu cela des millions de fois.

Quant aux paroles, ce n’est même pas la douche froide, c’est comme lécher un glacier éternel. On s’y attendait grandement, mais entre des termes « d’jeuns » sans intérêt et des rimes pauvres à n’en plus pouvoir, le chanteur prouve bien la faiblesse de sa plume. D’ailleurs, on remarquera que certaines phrases ne riment pas et qu’il doit prononcer le mot d’une certaine manière pour faire croire que ça rime. Alors certes, on ne peut pas blâmer le sens des paroles de tout l’album. En effet, à l’image de Soprano (avec lequel il fait un duo dans le skeud), les paroles sont relativement positives et poussent les jeunes à faire des choses bien et intéressantes. On est loin des PNL ou Booba, ou encore Jul, qui livrent des messages violents dont certains jeunes s’inspirent, incitant ainsi à la violence ou encore à la vengeance. On peut dire que Black M fait preuve d’intelligence dans son propos et préfère s’assurer l’adhésion d’un maximum avec des paroles engageantes et positives, insistant sur le fait qu’il est français et fier de l’être. Cependant, encore une fois, les thématiques explorées sont d’une grande faiblesse. C’est bien simple, à l’image de la pochette de l’album, tout est centré sur lui, sa personne, son expérience et l’ensemble est très égocentrique. D’autant plus qu’hormis le racisme, le temps qui passe, la musique et les filles, il n’y a pas beaucoup de diversité dans cet album qui est non seulement pauvre musicalement parlant, mais aussi du point de vue des thématiques.

Au final, Eternel Insatisfait, le second album de Black M, ne peut pas être une déception tant la médiocrité était attendue. Sans surprise, et malgré des messages positifs ainsi qu’une générosité rare, le chanteur se fourvoie dans une musicalité sans saveur, commerciale à fond, dans laquelle le rap n’a plus qu’une place mineure et où l’égocentrisme brille de mille feux. Un peu à l’image de ces jeunes qui ne pensent qu’à leur apparence, leur selfie et leur petite gloire sur internet, Black M conforte une nouvelle génération dont Andy Warhol avait prédit l’avenir, un quart d’heure de gloire et basta.

  1. Je Suis Chez Moi
  2. #Askip
  3. A l’Ouest feat MHD
  4. Kirikou
  5. Cheveux Blancs
  6. Fais-Moi Rêver
  7. Frérot feat Soprano
  8. Mon Défaut
  9. Beautiful
  10. Parle-Moi feat Zaho
  11. French Kiss
  12. Wati by Black
  13. Refait le Monde
  14. Tout ce qu’il Faut feat Abou Debeing, Alonzo et Gradur
  15. La Route des Princes
  16. Comme Moi feat Shakira
  17. C’est Quoi le Del
  18. V.N.I.
  19. Eternel Insatisfait
  20. Je Suis Chez Moi (Africa Remix) feat Amadou, Mariam & Manu Dibango

Note : 02/20

[youtube]https://www.youtube.com/watch?v=S4ufOItdsg0[/youtube]

Par AqME

AqME

Amateur d'horreur, Métalleux dans l'âme, je succombe facilement à des images de chatons.

Voir tous les articles de AqME →

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.