juillet 15, 2024

The Leftovers Saison 2

13595516_1357042400975832_220284090_n

D’Après une Idée de : Damon Lindelof et Tom Perrotta

Avec Justin Theroux, Amy Brenneman, Christopher Eccleston, Liv Tyler

Pays : Etats-Unis

Genre : Drame

Nombre d’Episodes : 10

Résumé :

Du jour au lendemain, un 14 octobre en apparence ordinaire, 2% de la population disparaît mystérieusement de la surface de la terre. Ces gens, de tout âge, se sont évanouis dans la nature, sans explication, laissant leurs proches dans l’angoisse, voire le désespoir.

Trois ans plus tard, la vie a repris son cours dans la bourgade de Mapleton, une petit ville près de New York, mais rien n’est plus comme avant. Personne n’a oublié ce qui s’est passé, ni ceux qui ont disparu. A l’approche des cérémonies de commémoration, le chef de la police locale, Kevin Garvey, est en état d’alerte maximale : des affrontements dangereux se préparent entre la population et un groupuscule comparable à une secte…

Avis :

Depuis une bonne dizaine d’années maintenant, les séries ont pris de plus en plus de place dans la vie des cinéphiles. Si les séries ont toujours fait partie de l’univers d’un cinéphile, il faut dire qu’elles n’ont fait que grandir et surtout s’améliorer, si bien que certaines séries visent bien plus loin que le petit écran, rivalisant et sans aucune honte avec ce qui se fait de mieux au cinéma. Si on devait s’arrêter sur certaines des perles qu’on trouve sur nos petits écrans depuis les années 2010, alors on pourra citer « Game Of Thrones« , « The Walking Dead« , « Southland« , « Sons of Anarchy » ou encore « Peaky Blinder« , « Breaking Bad« , « The Fall« , Hannibal, « House of Cards« … Et à cette petite liste (qui pourrait très vite devenir interminable), on peut y rajouter la mystérieuse et intrigante « The Leftovers« .

« The Leftovers » avait piquée notre curiosité avec une première saison mystérieuse, mais toutefois réussie et c’est avec cette même curiosité qu’on attendait la saison suivante afin de savoir si elle allait nous dévoiler un peu de son mystère. Toujours sur un format de dix épisodes, cette deuxième saison va créer la surprise, partant sur d’autres rivages. Un tournant assez conséquent qui se révèle être déstabilisant au départ, mais qui au fur et à mesure s’avère payant, car il intensifie la série, il en garde le mystère, développe un certain suspens et récidive, car comme l’avait été la première saison, cette nouvelle saison continuera de nous échapper autant qu’elle arrivera à nous captiver.

13618015_1357042544309151_463971875_n

Au Texas, il existe une petite ville d’à peine dix mille habitants. Cette petite ville, qui s’appelle Miracle, a la particularité de n’avoir aucune personne qui a disparu le 14 Octobre. Quand ce détail s’est su, très vite, la ville fut prisée. C’est là que Kevin, Nora et Jill viennent acheter une maison. Mais une fois sur place, les choses ne vont pas aller en s’arrangeant pour « le jeune couple », puisque trois adolescentes vont disparaître. Kevin devra aussi faire avec le fantôme de Patti qui semble le poursuivre. Ou bien est-ce qu’il ne sombrait pas dans la folie ?

Cette nouvelle saison de « The Leftovers » est donc un petit concentré d’intrigues, de drames et de mystères. Un mystère qui tire beaucoup, surtout vers sa fin de saison, dans le fantastique, voire même le surnaturel, ce qui donne à la série un ton neuf, innovant et surtout surprenant car imprévisible.

Toujours aussi bien écrite, toujours aussi tenue dans son ambiance et son suspens, et toujours magnifiquement mise en scène, cette deuxième saison se trouve être diablement différente de la première et c’est tant mieux. Non pas que la première était mauvaise, loin de là, mais avec ce choix, les scénaristes nous surprennent et cassent la prévisibilité d’un quotidien et de lassitude, vu que la série, rappelons-le, garde encore tout son mystère, ce qui pourrait en faire décrocher certains puisqu’on l’aura compris, la série est loin de vouloir nous dévoiler le moindre indice. D’ailleurs, on pourrait même se poser la question si oui ou non, elle nous donnera son secret à la fin.

Cette deuxième saison sera, par exemple, plus religieuse que sectaire, comme pouvait l’être la première. Elle abordera la question de la foi et des miracles. Elle aborde l’espoir et un refuge. La série est très riche et recèle de réflexions. Puis ce qui est très bon aussi, alors qu’elle a déplacé son intrigue, « The Leftovers » arrive à garder tous ses personnages, en les introduisant de manière cohérente dans le récit et surtout dans le lieu où va se dérouler principalement la nouvelle saison. C’est à croire qu’il existe des aimants qui vont attirer tous les personnages peu à peu dans ce lieu et une fois la saison terminée, on finit par se dire que c’est évident et qu’il ne pouvait en être autrement. Encore une fois, la série installe ses bases, développe certaines choses, aborde des thèmes difficiles, et garde savoureusement toutes les clefs de son mystère. Un peu comme la première saison, on a le sentiment que « The Leftovers« , et surtout ses scénaristes, s’amusent à perdre le temps d’installer les bases de leur série. Ils arrivent même à relever le défi, en offrant une série qui est toujours captivante, toujours envoutante, et très très touchante avec de vrais bouleversements parfois et tout ça, alors même que l’on ne comprend parfois pas grand-chose. C’est assez bluffant ! On appréciera aussi le fait que l’on sente bien que « The Leftovers » est très loin de son point culminant et c’est avec un certain plaisir qu’on imagine que le meilleur nous sera réservé pour la suite. Dans un sens, « The Leftovers » fait penser au début de « Game Of Thrones« . C’est un peu comme si les scénaristes mettaient en place une stratégie intelligemment et sournoisement menée avant d’attaquer. Peut-être l’attaque aura lieu sur la troisième saison.

Comme chaque nouvelle saison de série, on a toujours le plaisir de retrouver les personnages et donc les acteurs qu’on avait aimé dans la saison précédente (ah Ann Dowd !). Comme pour la précédente, les comédiens offrent de belles partitions, mais l’un d’eux s’offre une véritable montée en puissance. Ainsi, Justin Theroux voit son personnage sombrer et se complexifier et l’acteur se donne corps et âme dans la peau de Kevin Garvet. « The Leftovers » accueille aussi de nouveaux venus et principalement le couple composé par la magnifique et talentueuse Regina King et celui qui joue son mari, l’intriguant et peu rassurant Kevin Carroll. Les deux acteurs trouvent d’excellents personnages et c’est avec plaisir qu’on les découvre, qu’on les aime et qu’on les craint aussi.

13624943_1357042477642491_1437097162_n

« The Leftovers » saison 2 est donc une nouvelle saison qui s’inscrit parfaitement dans la continuité de la première, tout en étant radicalement différente dans ses intrigues et son ambiance. Plus noire, plus torturée, plus complexe, la série gagne encore en profondeur et passionne deux fois plus et franchement, la saison trois, qui n’arrivera pas avant 2017, s’avère loin, terriblement loin !

Note : 16,5/20

[youtube]https://www.youtube.com/watch?v=zEBi_C5_2J8[/youtube]

Par Cinéted

AqME

Amateur d'horreur, Métalleux dans l'âme, je succombe facilement à des images de chatons.

Voir tous les articles de AqME →

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.