Deprecated: Methods with the same name as their class will not be constructors in a future version of PHP; VipersVideoQuicktags has a deprecated constructor in /homepages/46/d456916985/htdocs/wp-content/plugins/vipers-video-quicktags/vipers-video-quicktags.php on line 31

Notice: Constant WP_MEMORY_LIMIT already defined in /homepages/46/d456916985/htdocs/wp-config.php on line 93

Notice: Constant WP_MAX_MEMORY_LIMIT already defined in /homepages/46/d456916985/htdocs/wp-config.php on line 94
Les 4 Fantastiques - Lavisqteam.fr
septembre 21, 2021

Les 4 Fantastiques

11850960_1140018566011551_1381816950_n

Titre Original : The Fantastic Four

De : Tim Story

Avec Ioan Gruffudd, Jessica Alba, Chris Evans, Michael Chiklis

Année: 2005

Pays: Etats-Unis, Allemagne

Genre : Science-Fiction

Résumé :

Reed Richards s’apprête à explorer le cœur du cosmos pour percer les mystères de nos origines. A ses côtés : l’astronaute Ben Grimm, son ex-compagne Sue Storm et le pilote casse-cou Jimmy Storm.
Au cours de leur mission, la station spatiale s’engouffre dans un nuage de particules radioactives. Les codes génétiques des quatre astronautes en sont altérés à jamais…

Avis :

Chris Columbus ou encore Steven Soderbergh avaient été pressentis pour réaliser cette adaptation des « 4 Fantastiques« , mais c’est finalement Tim Story qui remporta le gros lot. Il est vrai que le nom du réalisateur n’évoque pas grand-chose. Et quand on jette un œil à sa filmographie, on comprend très vite pourquoi, puisqu’il est l’homme derrière « New-York taxi » le remake de « Taxi » de Gérard Pires, ou encore « Barbershop » avec Ice Cube ou plus récemment « Mise à l’épreuve« , autant de films passés inaperçus et oubliables…

Aujourd’hui, on peut dire que les super-héros Marvel font partie de notre quotidien, tant les films se succèdent sur nos écrans et à l’heure où sortent le nouveau « Les 4 fantastiques« , j’ai eu l’envie de me replonger dans les deux premiers films de Tim Story, dont j’avais de mauvais souvenirs, du moins pour le premier puisque c’était le seul que j’avais vu. J’avais envie de revoir si mes souvenirs étaient encore bons et franchement, cette redécouverte est encore plus mauvaise que dans mon souvenir et je me suis retrouvé devant un film assez lamentable. Ce premier « 4 Fantastiques » ferait passer les plus mauvais films des Marvel qui sortent aujourd’hui pour des chefs-d’œuvre !

11830795_1140018672678207_1222787240_n

Reed Richards est un scientifique qui pense pouvoir percer le secret de l’univers. Pour cela, il faut l’aide du Docteur Fatalis. Ensemble, ils partent sur la station spatiale de Fatalis afin de pouvoir observer une tempête spatiale assez rare, qui aurait peut-être pu apporter la vie sur Terre. Accompagné de son ami Ben Grimm, ainsi que son ex Sue Storm et son jeune frère Johnny, les cinq scientifiques s’apprêtent peut-être à révolutionner la science. Mais rien ne va se passer comme prévu, et un accident surgit, les exposants aux rayons de la tempête. Si à leur réveil, chacun d’eux a l’air de très bien se porter, très vite, ils vont découvrir que les rayons auxquels ils ont été exposés ont complètement modifié leur ADN et les voilà dotés de pouvoirs surprenants ou encombrants. Très vite, ils vont être révélés aux yeux du monde et c’est ainsi qu’ils formeront « Les 4 Fantastiques« .

Que dire sur ce « 4 Fantastiques » made in 2005, qui, dix ans après sa sortie, reste encore dans les mémoires. Il faut dire que l’histoire est terrible, que les acteurs sont énormissimes, que les effets sont au summum de ce que l’on pouvait trouver à l’époque et enfin le rythme du film est un spectacle épuisant, essoufflant qui ne nous laisse pas une minute de repos tant on est pris dans l’action ! Franchement, Tim Story n’est vraiment pas passé loin du chef d’œuvre de sa vie …

Non, je plaisante bien sûr. J’avoue être parfois trop bon public, mais même quelqu’un trop bon public arrive à ses limites et là, cette adaptation des « 4 Fantastiques » dépasse toutes mes espérances. J’en gardais un mauvais souvenir, et avec ce revisionnage, je peux dire avec certitude que j’en garderais un plus mauvais souvenir encore.

Ce qui est génial avec ce film, c’est qu’il y a tant de choses qui ne vont pas, qu’on ne sait pas comment prendre le film pour essayer de l’apprécier autant que possible, allant même jusqu’à chercher des excuses au réalisateur, au studio, à Marvel etc, parce qu’on peut faire difficilement plus mauvais. L’histoire n’est que du raccourci. Présentation des personnages, on oublie. Présentation de l’intrigue, expédiée en cinq minutes. Tout va trop vite, le réalisateur ne prend le temps de rien et le film, qui n’a que dix ans seulement, a vraiment très mal vieilli et baigne dans un kitsch absolu (couleurs, effets spéciaux, jeux d’acteur, mise en scène…). Plus le film avance et plus il prête à sourire, et on finit par se demander si ce n’est pas une parodie qu’on est en train de regarder et il y a de quoi se le demander, car entre le manque de drame, le manque d’ambition, le manque de réalisme et l’humour à deux balles, Tim Story a vraiment tout compris.

Et je ne parle pas du jeu des acteurs qui accentue l’idée que ce film est une parodie. Entre Jessica Alba qui est certes jolie mais complètement transparente, Ioan Gruffudd qui essaie de croire en son personnage, mais ça ne marche pas et Julian McMahon qui offre une magnifique caricature de méchant, il n’y a que Chris Evans qui relève un peu le niveau en s’amusant un minimum dans le rôle de la Torche, pour les autres, on repassera.

11855461_1140018696011538_741678120_n

En fait, quand je repense à ce film, je me dis qu’il n’y a vraiment qu’une seule scène que j’ai appréciée. Je comprends maintenant que mon cerveau ait fini par effacer ce souvenir de ma mémoire, pour ne laisser qu’un ressenti, ne pas voir aimé. On n’a même pas de quoi rigoler devant un film qui tournerait au nanar involontaire, et finalement, ce n’est pas les « 4 Fantastiques« , qu’on regarde, mais bien les « 4 Pathétiques »

Note : 04/20

Image de prévisualisation YouTube

Par Cinéted

AqME

Amateur d'horreur, Métalleux dans l'âme, je succombe facilement à des images de chatons.

Voir tous les articles de AqME →

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.