janvier 31, 2023

Tout ce que Vous Avez Toujours Voulu Savoir sur le Sexe, Sans Jamais Oser le Demander

affiche-tout-ce-que-vous-avez-toujours-voulu-savoir-sur-le-s

Titre Original: Everything you Always Wanted to Know About Sex.. But Were Afraid to Ask

De : Woody Allen

Avec Woody Allen, Louise Lasser, Burt Reynolds, John Carradine

Année: 1972

Pays: Etats-Unis

Genre: Comédie

Résumé:

Sept sketches inspirés du très sérieux best-seller de vulgarisation du docteur Reuben:
1) Le fou du roi se coince la main dans la ceinture de chasteté de la reine ;
2) Milos, patre grec, est amoureux d’une brebis ;
3) Gina ne trouve le plaisir que dans une situation dangereuse ;
4) Sam adore se déguiser en femme ;
5) « Quel est mon vice » est une populaire émission de télévision ;
6) Un sein gigantesque s’echappe d’un laboratoire ;
7) Les émois d’un spermatozoïde en grandeur nature.

Avis:

Voilà quelques jours, je me suis lancé dans une rétro Woody Allen. Je me suis mis en tête d’avoir tous les films du réalisateur avec la sortie en octobre de  » Magic in the Moonlight« . C’est l’occasion pour moi de découvrir aussi une bonne partie de la filmographie de l’auteur que je ne connais pas, en particulier ses débuts. Après ses premiers films que j’ai trouvés sympa, dont son troisième « Bananas » qui est hilarant, je suis passé à « Tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur le sexe, sans jamais oser le demander », et c’est le premier film que je n’aime pas du réalisateur, même s’il reste intéressant, avec des passages que j’ai bien aimés, je n’ai pas accroché sur tout le film et c’est bien le mauvais qui revient en tête avant le bon.

19132296.jpg-r_640_600-b_1_D6D6D6-f_jpg-q_x-xxyxx

Ce quatrième film signé Woody Allen est quelque peu particulier, car c’est un film à sketchs. Sept sketchs pour être plus précis, où le réalisateur va mettre en images des réponses à des questions. Ces questions sont :

– Les aphrodisiaques fonctionnent-ils ?

– Qu’est-ce que la sodomie ?

– Pourquoi certaines femmes ont-elles du mal à avoir des orgasmes ?

– Les travestis sont-ils homosexuels ?

– Que sont les pervers sexuels ?

– Les découvertes des médecins et des cliques qui font des recherches et des expériences sexuelles sont-elles exactes ?

Et enfin, que se passe-t-il pendant l’éjaculation ?

Tout un programme que Woody Allen va mettre en images pendant un peu moins de 1H30.

« Tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur le sexe ……. » est une comédie décalée et surtout complètement barrée que Woody Allen a mis en scène. Adaptation d’un roman du même nom, c’est un film que j’ai trouvé en dents de scie, car s’il y a des sketchs que j’ai aimé voir même un que j’ai adoré, j’avoue que beaucoup m’ont laissé de marbre, ne m’ont pas décroché un sourire et que j’ai même trouvé assez vulgaires, je parle du deuxième (« Qu’est-ce que la sodomie ? ») et du sixième auquel je n’ai même rien trouvé (« Les découvertes des médecins et des cliques qui font des recherches et des expériences sexuelles sont-elles exactes ? « ).

Avec ce film, Woody Allen va nous parler de manière détournée et pourtant de façon brute et crue du sexe. Le sexe en long, en large, en travers, rien ne nous sera oublié.

Avec ces sept courts-métrages, Woody Allen va aborder de manière plus ou moins drôle, les rapports homme-femme, l’homosexualité, la honte, la chasteté, la zoophilie, et même l’esprit pendant un rapport. Bien sûr remis dans son époque, ce film est assez audacieux, il était même interdit au moins de seize ans, mais si certains courts-métrages sont très bons et délirants, comme le premier, qui se passe au moyen-âge, ou bien celui avec le marié travesti, mon préféré sur l’émission télé, qui est terriblement improbable, mais très drôle, et puis le dernier surprenant, peut-être le plus audacieux aussi bien dans ce qu’il raconte que dans son visuel, les décors sont géniaux, l’intérieur du cerveau est trop bien fait et les costumes super, d’autres courts métrages seront plats, longs, pas drôles du tout, bizarres et comme je le disais vulgaires, comme ce gros téton qui rampe qui m’a plus choqué que fait rire. Et même si je prends cette scène au deuxième, troisième voir même quatrième degré, je n’ai pas trouvé ça drôle. Ce qui est dommage, car ils ont tendance à effacer le bon côté du film et alors que j’ai passé un bon moment devant certains, quand j’y repense, ce sont les mauvais qui me reviennent en tête.

Autre petite chose que je trouve dommage, c’est que le film n’apporte pas de réponses aux questions qu’il pose. Alors que je m’attendais à avoir des réponses et m’amusais déjà de la manière dont le comique Allen allait bien pouvoir nous les présenter, il n’en fera rien et sans que ce soit gênant, (je m’en suis rendu compte qu’après le film), ça en reste décevant quand on y pense. Il n’y a que le dernier court métrage qui répond à sa question posée et il y répond de manière drôle et intelligente. C’est d’ailleurs un bon final pour le film qui nous laisse sur une bonne note.

Comme bien souvent chez Woody Allen, pour ne pas dire tout le temps, le film s’assure un bon casting, à commencer par le comédien lui-même qui joue dans quelques sketchs et il est drôle. J’aime beaucoup sa tête désabusée dans le dernier qui m’a bien fait rire. On retrouvera aussi Louise Lasser, Burt Reynolds, John Carradine en médecin complètement fou, et Tony Randall qui joue dans le dernier sketch et qui m’a bien fait rire.

Everything-s1-02

« Tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur le sexe, sans jamais oser le demander« , est donc un film intéressant et audacieux, un film fait de courts métrages, ça ne devait pas courir les écrans, mais c’est vraiment dommage qu’il soit si inégal sur tout son long, parce qu’il y a des sketchs qui valent vraiment le coup d’œil. C’est donc à découvrir si l’envie vous en prend.

Note : 09/20

[youtube]https://www.youtube.com/watch?v=dh4LikiGBrQ[/youtube]

Par Cinéted

AqME

Amateur d'horreur, Métalleux dans l'âme, je succombe facilement à des images de chatons.

Voir tous les articles de AqME →

Une réflexion sur « Tout ce que Vous Avez Toujours Voulu Savoir sur le Sexe, Sans Jamais Oser le Demander »

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.