La Mélodie du Bonheur

la_melodie_du_bonheur_edition_collector_40_me_anniversaire_20th_century_fox

Titre Original : The Sound of Music

De : Robert Wise

Avec Julie Andrews, Christopher Plummer, Richard Haydn, Eleanor Parker

Année: 1965

Pays: Etats-Unis

Genre: Comédie musicale

Résumé:

Un veuf va voir sa tranquillité terriblement menacée par le charme d’une gouvernante engagée pour veiller sur sa nombreuse progéniture.

Avis:

« La mélodie du bonheur« , film culte aux multiples récompenses dont la plus prestigieuse, car le film remporta l’Oscar du meilleur film et du meilleur réalisateur en 1966. Ce qui amena aussi son deuxième Oscar au réalisateur, qui l’avait reçu quatre ans plutôt pour son tout aussi culte  » West Side Story« .

Alors « La mélodie du bonheur » est-ce aussi bien qu’on le dit ?

Et OUI et c’est un grand OUI tant le film est un vrai moment de détente et de bonheur. C’est tout simplement excellent et je n’ai pas vu les trois heures que dure le film. C’est entre bonne humeur et chansons cultes que se savoure cette « épopée » autrichienne.

image022

Dans une petite paroisse autrichienne les sœurs ont bien du mal avec une nouvelle recrue. Elle s’appelle Maria et aime chanter et danser. Elle est toujours en retard et a du mal avec la discipline du couvent. La mère supérieure décide alors de l’envoyer quelques mois dans le foyer des Von Trapp, dont la famille vient de perdre la mère quelques mois plutôt. Chez les Von Trapp on ne rigole pas, ou bien on ne rigole plus. Pour pallier à la perte de sa femme, Georg von Trapp, dit le capitaine, mène ses sept enfants à la baguette, ou au sifflet je devrais dire, car les sept charmants bambins ont une éducation militaire. C’est dans ce contexte que Fraulein Mara devient leur nouvelle nurse. Grâce à sa joie et sa bonne humeur permanente, elle va ramener la vie dans cette grande demeure. Les rires et les chants vont de nouveau se faire entendre. Mais pour combien de temps, car l’Allemagne nazie se fait de plus en plus présente.

Tellement sympathique, c’est la première idée qu’il me vient en tête quand je pense à ce film. Ici tout est amusant, tout est fait pour qu’on s’amuse. Moi j’ai passé un super moment, j’ai beaucoup souris, j’ai rigolé de bon cœur devant la façon qu’a le père de mener cette famille au sifflet, c’est abusé, exagéré et tellement drôle et puis la façon outrée, surprise de Julie Andrews face à ce spectacle hors norme. C’est tellement subtil et décalé, que je suis tombé amoureux du film sur-le-champ.

Le film est en deux parties. La première, qui est la plus longue ne sera que de la bonne humeur, du rire, des gags, des chants, de la danse. J’ai trouvé ça génial et comme je connais quelques chansons avant même d’avoir vu le film, je me suis surpris à les fredonner en même temps que toute cette troupe.

La caméra virtuose de Robert Wise est magique, en deux temps trois mouvements, le célèbre réalisateur nous fait entrer dans son film avec cette ouverture aussi belle qu’elle est géniale d’une Julie Andrews au top qui chante son amour de la vie dans les montagnes et les prairies autrichiennes. C’est simple, beau et cette scène nous fait comprendre de suite qu’on va passer un moment unique dans une pièce maîtresse du septième art. Cette première partie qui doit bien durer presque deux heures sur trois heures de film, passe bien trop vite, je l’ai même trouvée un peu trop courte, mais bon j’étais tellement pris dans le film, que c’est même tout le film que j’ai trouvé trop court. Il y a des scènes tellement géniales dans ce film, qu’on ne peut qu’aimer. Robert Wise sait filmer et ça se voit. La meilleure étant une scène de marionnettiste qui plaira à tout le monde.

Ensuite arrive la deuxième partie, plus sérieuse, que je ne n’ai pas vu venir, alors que c’était évident. Le film ne tourne pas au drame, mais il y a une certaine tension qui s’installe. Le réalisateur essaie de garder quelques temps cette bonne humeur, mais elle finit par fuir comme les personnages et le temps de quelques scènes c’est un autre film qu’on découvre et c’est tout aussi bon, car c’est surprenant. J’ai beaucoup aimé.

« La mélodie du bonheur » c’est aussi des chansons cultes. Toutes plus belles les unes que les autres, on en prend plein les oreilles, c’est très bien et elles sont savoureusement interprétées par des comédiens magiques. Et puis c’est un vrai plaisir de mettre des images sur ces notes que je connaissais déjà.

En parlant des comédiens, il faut dire que tout le casting est exceptionnel. A commencer, par Julie Andrews qui nous offre un show aussi sublime qu’elle a de la classe. C’est une actrice que j’adore et quand elle se met à chanter, c’est tout simplement magique et elle me transporte par sa voix bien sûr, que je trouve superbe, mais aussi par son interprétation sans faille. Ensuite, il y a le père de famille génialement joué par le grand Christopher Plummer. L’acteur est énorme en père coincé, j’ai aimé le voir s’attendrir petit à petit. Les enfants sont excellents eux aussi. En particulier les deux petits garçons joués par Nicholas Hammond et Duane Chase, qui m’ont fait rire. Eleanor Parker fait une bonne baronne dont on ne sait trop quoi penser, car l’actrice arrive bien à jouer avec la frontière entre le bien et le mal. Son personnage est donc intriguant et c’est très bien. Il y a aussi les bonnes sœurs qui sont excellentes, Richard Haydn qui joue le beau-frère décalé et lourd dans son genre. Non tout le casting est génial, chaque acteur est à sa place et on ne peut en enlever aucun.

LA-MELODIE-DU-BONHEUR-THE-SOUND-OF-MUSIC-1964_portrait_w858

Robert Wise est un réalisateur dont j’ai vu peu de film. Je n’ai vu que « Star » avec Julie Andrews, son « Star Trek » et « West Side Story » que j’aime moins, mais c’est à chaque fois de supers moments de cinéma. C’est un réalisateur dont j’aime la classe de ses plans, la démesure de ses films qui sont tout le temps d’immenses fresques, enfin ceux que j’ai vu. Ce sont des films qui me font voyager, ou chanter, qui me font rire, me passionnent ou m’émeuvent.

Cette « mélodie du bonheur » est ce que j’attendais et je ne suis pas du tout déçu de mon achat, c’est un grand film joyeux qui m’a comblé de la première scène à la dernière qui entre nous soit dit est superbe.

Note : 18/20

Image de prévisualisation YouTube

Par Cinéted

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Facebook : Lavisqteam.fr – Contact: lavisqteam@laposte.net