novembre 30, 2020

The Walking Dead Saison 10

D’après une idée de : Frank Darabont d’après le comics de Robert Kirkman et Charlie Adlard

Avec Norman Reedus, Danai Gurira, Melissa McBride, Lauren Cohan

Pays : Etats-Unis

Genre : Drame, Horreur

Nombre d’épisodes : 16

Résumé :

Après une apocalypse ayant transformé la quasi-totalité de la population en zombies, un groupe d’hommes et de femmes mené par l’officier Rick Grimes tente de survivre… Ensemble, ils vont devoir tant bien que mal faire face à ce nouveau monde devenu méconnaissable, à travers leur périple dans le Sud profond des États-Unis.

Avis :

Après avoir gravi tous les échelons, Angela Kang s’est vu accéder au rang de Showrunneur en plein milieu de la saison 9 de « The Walking dead« . Depuis quelques années, la série battait de l’aile, et les producteurs ont donc parié sur Angela Kang. En quelques épisodes, Kang a fait des choix radicaux et relevé un peu la barre. Avec cette dixième saison, c’est donc la première fois que la showrunneur se retrouve à « diriger » entièrement une saison.

« The Walking dead« , c’est une histoire étrange que la série nous fait vivre. On pourrait presque dire que « The Walking dead » et le public, c’est une histoire d’amour et surtout de couple qui dure, avec ses hauts et ses bas, la série étant capable d’autant captiver que de décevoir et cette dixième saison, même avec tous les changements derrière la caméra qui ont été installés, continue dans sa routine parsemée de bons et mauvais moments.

De retour donc avec seize nouveaux épisodes, dont un dernier qui aura mis beaucoup de temps à arriver, faute à la pandémie. Un dernier qui aura sûrement aussi scellé le sort de la série, qui s’arrêtera au terme de onze saisons. Bref, voici donc seize nouveaux épisodes pour développer encore un peu et surtout conclure son conflit entre survivants et chuchoteurs. Seize nouveaux épisodes qui ne surprendront personne, dans le sens où « The Walking Dead » tient presque uniquement parce qu’on apprécie encore certains de ses personnages. Si cette dixième saison ouvre plusieurs voies tout en essayant de conclure ses chuchoteurs, elle nous laissera encore une fois mitigé face à un rythme lent et long pour pas grand-chose et surtout un final de saison qui n’en semble pas un…

Cela fait plusieurs mois qu’une sorte de paix règne entre Alexandria, la Coline, Oceanside et les chuchoteurs. Certaines voix commencent à se demander si les chuchoteurs sont toujours là, mais Michonne tient à ce que les limites et les règles imposées soient respectées. Enfin, ça, c’est jusqu’à ce qu’un masque soit retrouvé près d’Oceanside…

Les saisons passent, les showrunners changent et pourtant « The Walking Dead » reste encore et toujours la même. C’est assez affolant de voir à quel point « The Walking Dead » essaie par tous les moyens de se transformer, tout en gardant ce qu’on lui reproche depuis des années maintenant. On peut même d’ailleurs s’interroger sur nous-même tant on persiste et signe à suivre une série dont les pour et les contres finissent par se déséquilibrer. Par ma part, et c’est très personnel, « The Walking Dead » m’accroche encore et toujours grâce à certains de ses personnages, que je n’ai pas envie de quitter au final.

Donc une fois ces confidences faites, revenons à cette dixième et avant dernière saison. Après avoir installé les chuchoteurs et surtout après une première « bataille », qui se conclut rudement avec un accord, on restait intrigué par ce qui allait devenir, et même si l’intérêt est bel et bien là, la série va encore mettre beaucoup trop de temps pour arriver à ce à quoi l’on s’attendait. C’est assez fou comme la série essaie de créer du suspens pour pas grand-chose, car l’on connaît le schéma de la série et l’on sait pertinemment où ce dernier va nous emmener. Alors certes, la série tient quelques petits rebondissements assez sympas. Des rebondissements qui nous offrent un peu de sel et ça fait franchement plaisir quand ces derniers se produisent, mais ces derniers apparaissent aussi comme assez peu, car pour le reste, la série traîne des pieds et se fait très longue pour pas grand-chose (oui, je me répète, mais c’est pour coller à la série qui ne fait que se répéter de saison en saison).

Si, pour palier à ces longueurs, la série ouvre des voies, ce n’est pas pour autant que ces dernières arrivent à nous accrocher pleinement. Seul peut-être ce qui tourne autour du personnage de Michonne apporte un intérêt et surtout une idée de changement pour plus tard. Pour le reste, on pourra aussi retenir ce qui est fait autour de la confiance. La série avait déjà abordé ça par le passé, mais tout ce qui est fait autour du personnage de Lydia est intéressant, d’un côté (les gens des communautés), comme de l’autre (avec notamment ce que la jeune fille est prête en « encaisser » pour gagner cette confiance). On aura bien aussi quelques personnages qui prennent un peu d’ampleur, notamment chez « les nouveaux arrivants », mais bon, rien d’incroyable non plus, enfin, rien qui nous ferait retrouver les passions et des frissons des premières saisons.

Bref, en fait, il n’y a pas grand-chose à en dire de cette saison dix tant finalement rien ne bouge et la série suit son court. Entre sympathique et déception (si l’on peut encore parler de déception tant on y est habitué), « The Walking Dead » se laisse regarder. Les épisodes s’enchaînent, l’ennui est là, tout comme l’intérêt, de temps à autre, on a une surprise. Les pistes sont ouvertes, beaucoup trop même, et l’on peine à voir comment Angela Kang et ses scénaristes vont tout conclure sur la prochaine saison. Bref, rien de neuf chez nos survivants de l’apocalypse …

Note : 09/20

Par Cinéted

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.