octobre 26, 2020

Pour les Soldats Tombés

Titre Original : They Shall Not Grow Old

De: Peter Jackson

Avec Tim Bentinck, Kevin Howarth

Année : 2018

Pays: Nouvelle-Zélande, Angleterre

Genre: Documentaire

Résumé:

Entre 1914 et 1918, un conflit mondial change à jamais le cours de l’histoire. Les hommes et femmes qui y ont participé ne vivaient pas dans un monde silencieux, en noir et blanc. Faites donc un voyage dans le temps pour revivre, comme si vous y étiez, ce moment majeur de l’histoire.

Avis:

En 2016, Peter Jackson s’était rendu dans le nord de la France, et plus précisément dans la carrière de Wellington, pour retracer le parcours de l’oncle de sa femme qui fut soldat pendant la Première Guerre mondiale. À l’époque, Peter Jackson, qui sortait de sa nouvelle trilogie, disait que le voyage était personnel et qu’il n’était pas lié à un projet particulier. En revanche, il disait aussi que peut-être, cette histoire pourrait lui inspirer une idée de film.

Trois ans plus tard, Peter Jackson nous entraîne dans son premier documentaire, et quel documentaire. Même s’il manque un petit quelque chose à ce nouveau film de Jackson, même si le film est imparfait, « Pour les soldats Tombés » demeure un film fascinant, captivant et même parfois terrifiant. Fascinant de par son procédé et captivant et terrifiant de par ce qu’il raconte, de par les témoignages de ces soldats, ces hommes qui ont vécu la guerre, les tranchés, et l’avant et l’après. Sorti en toute discrétion en salle, Peter Jackson nous parle de la Première Guerre mondiale, et même si au final, on n’apprend pas grand-chose de neuf, « Pour les soldats tombés » reste assurément un film qui mérite son coup d’œil.

14/18, la Première Guerre mondiale. Un conflit qui changea la face du monde. Bien des hommes ont participé à cette guerre et ces batailles. Beaucoup sont tombés, beaucoup sont revenus et ce qu’il reste aujourd’hui, du moins dans les images prises à l’époque, c’est des scènes en noir et blanc. Or, ces hommes ont vécu la guerre en couleurs. Peter Jackson nous invite donc, après un travail de recolorisation, à vivre ces quatre années de manière différente…

Un nouveau Peter Jackson, c’est un cadeau que j’ai envie de déballer très vite (même si là, en l’occurrence, je le déballe pile un an après sa sortie) surtout que ce film vient après la trilogie du « Hobbit« . Cela faisait cinq ans qu’on n’avait plus vraiment de nouvelles de Peter Jackson. On se disait que le réalisateur néo-zélandais travaillait peut-être sur la suite des « … aventures de Tintin« , mais il n’en était rien. Ou du moins, il avait autre chose en tête et cette autre chose, ce fut un documentaire. Mais attention, un documentaire qui ne serait pas comme les autres. « Pour les soldats tombés« , c’est un film qui nous entraîne dans des images d’archives que Peter Jackson et ses équipes se sont « amusés » à restaurer en premier lieu, puis à coloriser, afin d’offrir un autre regard sur ces images qu’on a tant vu et le résultat est à la hauteur des attentes. Les images que nous offre là Peter Jackson sont fascinantes et tout le travail fait derrière, pour leur donner un côté réaliste, pour leur donner un côté « on y est », est assez bluffant. Alors bien sûr, certaines couleurs ou certains effets se voient, mais si cela se voit énormément dans un premier temps, on finit par s’y habituer et cela ne dérangera pas plus que ça, car Peter Jackson sait comment nous emporter dans son film. Car oui, en plus de travailler sur la couleur, « Pour les soldats tombés » est aussi un film qui est travaillé dans son montage, dans sa mise en scène, dans la superposition de ses images d’archives et les dessins et autres couvertures de presse, que le cinéaste incruste de manière très intelligente, racontant quelque chose à chaque instant. On notera aussi le travail fourni sur la sonorité du film, Peter Jackson étant allé, pour plus de réalisme, inventer toute une ambiance et des dialogues pour là encore donner plus de vie à ses images.

Si le travail sur l’imagerie est incroyable, là où l’on émet plus de réserve finalement, c’est sur ce qui nous est raconté, ou plutôt comment cela nous est raconté. Pour ce film, Peter Jackson a fait le choix de ne pas avoir de narrateur à proprement parlé. Ici, tout au long de son film, le réalisateur y a ajouté des interviews de soldats qui ont vécu l’avant-guerre, les espoirs et l’enthousiasme qu’ils avaient. Ces mêmes soldats racontent évidemment la guerre, les tranchées, les bombardements, les assauts, les batailles et puis l’après-guerre et la façon dont ils ont été reçus de retour chez eux. Si les récits, ou plutôt les paroles, les phrases prononcées sont souvent terrifiantes, surtout qu’elles sont souvent imagées par les scènes que Jackson a retenu pour son film, le fait de ne pas vraiment avoir de narrateur et de ne pas connaître les soldats qui parlent, le fait de ne pas nous les présenter, finalement enlève quelque chose d’essentiel à l’ensemble. Il y a quelque chose de l’ordre de la conversation qui règne dans ce film et l’on ne s’attache pas vraiment à ces paroles. Ce sentiment de non-émotion est dommage, car finalement, c’est tout ce qui manque au film de Peter Jackson pour le faire passer du bon film, du bon documentaire, à l’exceptionnel.

« Pour les soldats tombés« , premier documentaire signé Peter Jackson, est un film très intéressant. Si l’on regrette qu’il soit trop bavard, et surtout qu’il n’ait pas vraiment de « personnage » à suivre, ce qui lui enlève une certaine émotion, il n’empêche que sur l’ensemble, le film demeure un bon moment. Un moment assez passionnant et bluffant avec tout le travail fait sur les images, qui entre une restauration impeccable et une colorisation captivante, nous montre la première guerre et la vie dans les tranchées autrement. Bref, entre bons éléments et manque d’émotion, ce premier documentaire signé Peter Jackson mérite assurément qu’on y jette un coup d’œil.

Note : 14/20

Par Cinéted

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.