octobre 21, 2020

Pour une Romance – Liv Fox

Auteure : Liv Fox

Editeur : Auto-édition

Genre : Romance

Résumé :


POUR UN SOUPIR ~ Emma & Arnald
Une dame de compagnie… Un roi au cœur brisé… Alors que la passion s’oppose au devoir, pourront-ils surmonter les différences qui les séparent ?

POUR UN REGARD ~ Elana & James
Une Lady inaccessible… Un Duc subjugué au premier regard… L’amour trouve-t-il toujours une solution ? C’est ce que pense le Duc et ce que soutient son cœur.

POUR UNE CARESSE ~ Arela & Siegfried
Une jeune femme aux espoirs brisés… Un Prince à l’apparence de glace… Un cœur brisé peut-il renaître de ses cendres au pays des neiges éternelles ?

POUR UN MURMURE ~ Mary & Willem
Une dame de compagnie résignée… Un Duc prêt à tout pour celle qu’il aime… Partagé entre devoir et sentiments, l’amour parvient-il toujours à réunir ceux qu’il a unis ?

POUR UNE ÉTREINTE ~ Rose & Kalen
Une Lady au brillant avenir… Un valet fidèle et conscient de ses responsabilités… Quand un monde sépare des amants faits pour être ensemble, les sentiments sincères peuvent-ils être suffisants ?

POUR UN MOMENT ~ Evie & Waylan
Une jeune femme désabusée… Un Lord au cœur cabossé… Précipitées dans un mariage arrangé, deux âmes peuvent-elles s’unir pour réparer les blessures du passé ?

Avis :

L’intégrale de Pour une romance condense les romans de Liv Fox se déroulant au sein des Royaumes de Lumière et du Froid. Pour un soupir, Pour un regard, Pour une caresse, Pour un murmure, Pour une étreinte, et Pour un moment constituent six romans de romance-fantasy ensorcelants, qui émoustillent nos sens et nos esprits. Liv Fox écrit à merveille, décrit magnifiquement bien les pensées de ses personnages, qu’ils soient masculins ou féminins, rois ou reines, simples dames de compagnie ou serviteurs. Malgré tous les clichés qu’ils portent, ces romans touchent et ne laissent pas indifférents.

Les histoires d’amour entre pauvres et riches, rois et servantes, ne sont clairement pas des intrigues novatrices. Pourtant, l’auteure parvient à nous embarquer dans son univers poétique, grâce à des personnages sensibles, beaux et porteurs de sentiments positifs. Liv Fox ne s’en cache pas. Ses romans se terminent bien et se veulent initiateurs de rêves. Pari réussi !

Pour un soupir et Pour un regard sont certainement les deux romans les moins prenants de la saga. En effet, les histoires qu’ils mettent en avant manquent de complexité, de profondeur et de crédibilité. Ce sont d’ailleurs les textes les plus courts de la série. Pour un soupir met en avant une histoire d’amour assez stéréotypée, vue de nombreuses fois et déclinée sur de multiples supports. Elle aurait mérité plus de pages, plus de problématiques et de bâtons dans les roues des héros. Contrairement aux autres ouvrages, Pour un soupir ne met en place aucun suspens particulier, et les scènes sexuelles prennent l’ascendant sur le reste.

A ce propos, Liv Fox nous offre de merveilleuses scènes, dans chacun de ses romans. Les mots sont justes, bien choisis, et jamais vulgaires. L’imagination du lecteur fait la suite. L’auteure nous décrit des instants poétiques, bien travaillés, qui ne se ressemblent jamais, étant donné les personnalités toujours différentes des personnages. Elles parleront sans doute principalement à un public féminin, pour leur côté romantique, plein de sensibilité et clairement fantasmé. Elles restent efficaces et apportent tout ce qu’un lecteur de ce type de roman peut espérer. A ce niveau, le talent de l’auteure n’est plus à prouver.

Pour un regard, quant à lui, ne transporte pas entièrement le lecteur. Le personnage féminin mis en avant manque de complexité, tout comme la figure masculine que l’on n’apprend jamais véritablement à connaître. Les autres romans prennent davantage le temps de nous présenter les protagonistes, sur un fond politique plus poussé et prenant. Les Royaumes du Froid et de Lumière se dévoilent petit à petit dans chacune des lectures, ainsi que les conflits et passés tumultueux qu’ils partagent. A partir du second tome, certains personnages réapparaissent, pour notre plus grand plaisir. Ils se développent, prennent de l’ampleur et participent au décorum comme à l’ambiance.

Pour de la romance-fantasy, Pour une romance met d’abord en avant la partie romance, quand la partie fantasy est en retrait. Finalement, cela n’est pas dérangeant. Les personnages emplissent suffisamment les intrigues, et l’atmosphère de fantaisie qui se dégage des romans enjolive le tout. Elle est finalement une bonne excuse pour établir des histoires féériques et poétiques, proposer des paysages splendides, et mettre en scène des personnes aux caractères diamétralement opposés. Au Royaume du Froid, les citoyens y sont moins festifs et démonstratifs, quand ceux du Royaume de Lumière s’avèrent, sans surprise, plus enjoués et expansifs. Malgré ces évidences, l’univers dépeint est plaisant.

Le narrateur nous entraîne à la fois dans les pensées féminines et masculines de ses personnages, au point de vue à la première personne. Il est intéressant de jongler avec ces visions. Cela nous rapproche des protagonistes et nous permet de mieux les comprendre. L’auteure joue habilement avec ces alternances, de sorte qu’elles se complètent sans se répéter.

Pour une caresse nous embarque au Royaume du Froid. Les descriptions apportent à l’atmosphère une touche glaciale bienvenue. L’histoire d’amour est attachante, belle et crédible. Elle décrit un mariage arrangé politique difficile, un désespoir profond et des caractères captivants. La tristesse est bien mise en scène, intelligemment formulée, comme le problème des mariages arrangés qui gâchent la vie de nombreuses personnes encore aujourd’hui.

Pour un murmure dépeint une histoire vue et revue, même au sein de la saga. Pourtant, elle s’avère bien construite, passionnante à suivre, et intelligente. De plus, les impacts du premier tome se ressentent grandement. Tous les romans sont liés et les histoires n’auraient pu se terminer dans l’allégresse sans la conclusion positive de la première aventure. L’univers qui en découle forme un monde qui mériterait plus d’intrigues et de péripéties.

Pour une étreinte nous raconte l’histoire d’une jeune femme ambassadrice à la cour du roi du Royaume de Lumière. Il est appréciable d’enfin suivre une figure féminine noble, en dehors de la reine, qui ne passe pas ses journées à attendre que le temps passe. Ce roman nous plonge dans les correspondances essentielles de ce métier, et développe une belle histoire d’amour, une nouvelle fois peu originale, mais efficace. Peur de l’engagement, différences sociales, acceptation de soi… Tout y passe.

Pour un moment nous charme par le biais de son personnage féminin principal haut en couleur. Le caractère de Lady Stirvek est indéniablement croustillant, et certainement le plus prenant de la série. Les rebondissements s’avèrent certes, attendus, mais satisfaisants. On ne s’ennuie pas une seconde. Par ailleurs, le thème de la mort est abordé de manière habile dans ce dernier tome.

L’intégrale de Pour une romance est une belle aventure humaine qui nous charme, malgré tous les clichés littéraires qui emplissent ces pages. Liv Fox nous offre du rêve, de la joie et de l’amour à profusion. Les images qui nous restent en tête s’avèrent toutes somptueuses, ce que l’on attend finalement de ce genre de romans. Tous les personnages, comme les histoires, ne se valent pas tous. Il en reste un beau moment de lecture et des aventures agréablement poétiques et positives, notamment pour les lecteurs sensibles et ouverts aux récits de ce type.

Note : 15/20

La chronique vous donne envie d’acheter l’intégrale ? Cliquez ici et soutenez nos chroniqueurs : https://amzn.to/3eZBjhw

Par Lildrille

AqME

Amateur d'horreur, Métalleux dans l'âme, je succombe facilement à des images de chatons.

Voir tous les articles de AqME →

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.