décembre 3, 2021

L’Affaire Lohen – Alexandre Hos

Auteur : Alexandre Hos

Editeur : Aspic Editions

Genre : Thriller

Résumé :

Archibald Lohen a tout juste vingt ans en 1993 lorsqu’un complot dirigé contre lui l’oblige à quitter la ville de Scourmon. Vingt ans plus tard, le célèbre romancier Serapion Bogar lance son équipe à la recherche de Lohen. Pour faire éclater la vérité, Bogar est prêt à tout, même à franchir les limites du passé.

Avis :

Une grande aventure

L’affaire Lohen nous plonge dans une histoire à la fois noire et énigmatique, violente et attachante. Tous les ingrédients se réunissent pour nous happer : les descriptions réalistes d’une Belgique animée nous prennent à la gorge et nous émerveillent, les dialogues vivaces et efficaces nous aident à imaginer les personnalités rocambolesques des protagonistes, et l’intrigue principale ne cesse de nous étonner, jusqu’à sa fin tout bonnement satisfaisante. Rien n’est laissé au hasard, tout a été travaillé pour nous surprendre, nous faire vivre une aventure palpitante !

De l’enquête, du policier, mais aussi de la romance, des relations familiales difficiles, des manigances mafieuses alambiquées, des relations fortes, de l’Histoire et une vengeance, et quelle vengeance !

Une plume adroite

Le ton du narrateur, le vocabulaire parfois cru, les intonations de la plume, et les partis pris du point de vue omniscient apportent à la lecture un caractère frais, une identité propre à laquelle on finit par complètement adhérer. Plus le récit progresse, plus le lecteur se délecte des mots savamment recherchés et de la construction épicée des phrases.

A leur tour, les dialogues de qualité nous immergent dans la fiction, et la font se transformer en une fresque plus vraie que nature. Les personnages prennent littéralement vie, ils se démarquent presque tous, si ce ne sont certains sous-fifres que notre esprit a tendance à laisser de côté, sans que cela ne gêne en quoi que ce soit.

Un paysage gris

Les images qui défilent sous nos yeux intriguent, la Belgique qui se dessine n’est ni toute blanche ni toute noire, tout comme beaucoup des héros de cette histoire. Complexes jusqu’à la moelle, ils évoluent au fil des pages, mûrissent ou se perdent, grandissent ou régressent.

Ils possèdent tous un passé et une vision du monde unique ; toutes ces âmes construisent un récit complet, une atmosphère que l’on ne veut pas quitter. Ils apportent chacun leur doutes et réflexions sur une société qui les rejette, ne les comprend pas, les freine ou, au contraire, les soutient dans leurs plans.

Comme le reste, le système sert et dessert, les héros savent en tirer profit comme s’y soumettre. L’affaire Lohen nous rappelle que nous avons les clés en main, et qu’il ne tient qu’à nous de les manipuler avec sagacité.

De l’injustice

Le roman commence par nous dépeindre le personnage d’Archibald, dont l’enfance malheureuse et l’adolescence tout aussi compliquée, l’ont forcé à quitter les siens. Les premières pages sont délicates à lire, emplies d’injustice, de complots et d’injures contre un personnage que le lecteur apprécie, qui semble toujours essayer de s’en sortir avec les honneurs. La vie ne lui fait pas de cadeaux, pourtant il se bat, n’abandonne jamais et nous montre l’exemple à suivre. Il est véritablement touchant et inspirant.

Les on-dit, les faux-semblants, les rumeurs, les souvenirs… Le personnage d’Archibald souffre d’une image négative, que rien ne semble redorer, pas même les témoignages de ses proches. Dans ce roman, les apparences façonnent et jouent un rôle majeur, comme dans la vraie vie. Les préjugés restent vigoureux malgré tous les efforts qui peuvent être opérés.

Du combat pour la vérité

L’affaire Lohen continue en nous présentant un autre protagoniste très charismatique sous le nom de Bogar, un écrivain célèbre qui souhaite rétablir la vérité. Sa passion pour ce combat l’anime et nous marque, tout comme celui qui va le mener vers un ancien déporté juif à l’histoire larmoyante, que la société semble avoir oublié.

Passé et vérité, deux mots que le roman rassemble dans une même idée, dans une lutte pour la justice et la valorisation de ceux qui le méritent. Un combat sans fin mais essentiel, lorsque l’on sait que l’Histoire reste souvent écrite par les vainqueurs ou par ceux qui parlent le plus fort.

De l’émotion

La deuxième partie porte vers l’espoir, quand la première se terminait dans l’effroi. Le lecteur avide de sensations, de réflexions sur la société, et d’histoires enthousiasmantes, y trouvera son bonheur. Même si certaines scènes s’avèrent dures, d’autres sont belles ou captivantes. Toutes les émotions et sensations nous traversent pendant la lecture. Une belle histoire de vie, un roman atypique qui nous laisse parfois pantois ou simplement ravi.

L’affaire Lohen ensorcèle ceux qui veulent bien s’imprégner de cette atmosphère, ceux qui cherchent à s’évader tout en y trouvant de l’intérêt, ceux qui aiment les enquêtes et les héros stimulants. Pourquoi pas vous ?

Note : 18/20

La chronique vous a donné envie de lire le roman ? Cliquez ici https://amzn.to/3mkmZWk  pour l’acheter et soutenir vos chroniqueurs !

Par Lildrille

Lildrille

Passionnée d’imaginaire et d’évasion depuis longtemps, écrire et lire sont mes activités favorites. Dans un monde souvent sombre, m'évader et fournir du rêve sont mes objectifs. Suivez-moi en tant qu'auteure ici : https://www.facebook.com/ChloeGarciaAuteure. Et en tant que chroniqueuse aussi là : https://simplement.pro/u/Lildrille.

Voir tous les articles de Lildrille →

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.