Nu Saison 1

D’Après une Idée de : Olivier Fox

Avec Satya Dusaugey, Malya Roman, Brigitte Faure, Vincent Solignac

Pays : France

Nombre d’Episodes : 10

Genre : Drame

Résumé :

En 2026, un changement radical impose à tout le monde de vivre nu dans une France pacifiée et apaisée. Mais le meurtre d’un homme retrouvé habillé ravive les tensions. L’enquête est confiée à une jeune inspectrice qui collabore avec son ex-partenaire, tout juste sorti du coma dans lequel il était tombé à l’époque… où tout le monde portait encore des vêtements.

Avis :

Olivier Fox est un scénariste de séries télévisées qui depuis plus de dix ans maintenant travaille sur des séries qui ont « fait » leur preuve. Sur son CV, on trouve des séries comme « Avocats & Associés« , « R.I.S. Police Scientifique« , « Adresse Inconnue« , « Engrenages » ou encore « Innocente« . Réalisateur, il a aussi réalisé un court-métrage en 2007, « Kozak« , qui a fait un peu de bruit, allant même jusqu’à recevoir au festival de Cannes le prix des cinéphiles.

Débarqué en Juin dernier sur OCS, « Nu » est le premier projet d’Olivier Fox. Il en est le showrunner, le concepteur, le scénariste et le réalisateur. Partant sur une idée pour le moins culottée, « Nu » est une série de dix épisodes de dix-huit minutes environ qui a de quoi être vraiment intéressante. Et si l’on se laisse embarquer avec amusement, dans cette intrigue divertissante, « Nu » demeure une série qui, on le sent, ne fait que s’installer. Cette première saison donne donc l’impression de n’être qu’un hors d’œuvre et que son showrunner hésite encore sur la bonne façon de faire. Quoi qu’il en soit, ces dix premiers épisodes sont une curiosité amusante, qui tiennent un vrai fond et s’amusent même à pointer du doigt notre époque, en développant aussi un côté politique assez fort. On espère donc que la saison suivante assurera les hésitations et les maladresses de cette première création.

2026, l’Europe a subi un changement plus que radical. Parmi les très nombreux changements, le plus évident est qu’aujourd’hui, par souci de transparence, les habitants vivent nu, le vêtement dans l’enceinte publique est interdit. Frank est policier et vient tout juste de sortir de huit ans de coma. Il tombe donc dans une époque qui n’a plus rien à voir avec celle qu’il connaissait et qui lui semble être hier. Il va donc devoir s’habituer aux regards des autres et accepter de se montrer. Pendant sa « rééducation », dans cette France apaisée, un homme est retrouvé assassiné et le pire, c’est que son ou ses assassins l’ont habillé. Comment ont-ils pu ?

Quand on tombe sur le synopsis de « Nu« , le moins que l’on puisse dire, c’est qu’on a bien du mal à croire qu’un projet pareil ait pu voir le jour. Mais après cet étonnant synopsis, « Nu » laisse place à des craintes, car si le concept comme ça a l’air assez génial, peut-être qu’il n’existe finalement que pour faire le buzz, genre on a fait une série avec des gens à poil.

Puis enfin, quand on se lance et qu’on découvre la série, le concept plaît et fonctionne malgré ses défauts. « Nu« , c’est une série qui ose proposer quelque chose, qui va plus loin que son concept qui au final fonctionne très bien, puisque si la nudité amuse au départ, et qu’on se focalise dessus, y allant de nos petits sourires, au final, cette même nudité finit par disparaître et l’on se focalise sur cette intrigue, qui arrive, il est vrai, assez tardivement dans cette première saison. Une intrigue intéressante, mais qui manque de consistance. On sent qu’Olivier Fox a des idées plein la tête, et de bonnes idées (les réfractaires à la nudité (genre des rebelles), les manipulations d’état), mais on sent aussi qu’il a bien du mal à vraiment les imposer. Le showrunner nage un peu en eaux troubles, mais au final, l’intrigue prend vraiment et l’on sent que cette première saison (un peu fauchée, il faut le dire) ne faisait que poser les bases et son final appelle clairement à une saison deux.

Si l’intrigue met du temps à prendre, on peut toutefois féliciter Olivier Fox pour l’amusement fourni et la créativité dont il fait preuve pour finalement livrer derrière ce concept une série résolument politique. À l’heure où l’on est en demande presque permanente de transparence, Olivier Fox transpose littéralement la caricature de cette idée à l’écran. Puis ce souci de transparence ira plus loin que la nudité de ses personnages, puisque Olivier Fox a réussi à réinventer toute la société, jouant la transparence sur tout et n’importe quoi (compte public, coordonnées bancaires, cv publique, internet totalement transparent pour tous).

De plus, cette idée de transparence trouvera aussi une petite critique écologique, puisque nos personnages peuvent vivre nus à longueur d’années, car la planète se réchauffe et qu’il y fait bon vivre tout le temps.

Puis enfin, et c’est peut-être le plus important, « Nu » est une série qui à travers son idée de nudité, va « célébrer » tous les corps, toutes les formes et essayer de casser les complexes que l’on peut avoir. Gros, mince, petit, grand, « mal formé », naturel, poilu, rasé, petit sexe, grand sexe chez les hommes, ou idem chez les femmes et les différentes poitrines, Olivier Fox ose montrer tous les corps, pour démontrer la normalité, si l’on peut appeler ça comme ça.

Bref, derrière ce concept un peu fou, Olivier Fox offre donc une série intelligente, audacieuse et culottée. Néanmoins, on regrettera, en plus de ne faire que s’installer, de ne pas être toujours bien joué par ses comédiens, ou encore de ne pas être au top visuellement parlant. Oui, on sent que le budget est restreint, mais en fin de compte, ce n’est pas le plus important et avec ses défauts et ses qualités, « Nu« ‘ est une série intéressante en tout. « Nu » est une série qui aborde énormément de sujets qui sont d’actualité (apparence, regard et jugement des autres, insécurité, végétarisme, écologie, corruption politique, manipulation des masses). On attend maintenant la deuxième saison (s’il y en a une évidemment) avec beaucoup de curiosité.

Note : 13/20

Image de prévisualisation YouTube

Par Cinéted

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Facebook : Lavisqteam.fr – Contact: lavisqteam@laposte.net