octobre 26, 2020

Rupture Pour Tous – Love is Dead

15218302_1493439304002807_822360696_n

De : Eric Capitaine

Avec Benjamin Lavernhe, Elisa Ruschke, Aïssa Maïga, Brigitte Roüan

Année : 2016

Pays : France

Genre : Comédie

Résumé :

Mathias Lonisse, créateur de la société Love is dead, est un artisan de la séparation amoureuse.
Il est mandaté pour rompre à la place de celles et ceux qui pour une raison ou une autre préfèrent s’éviter cette tâche bien souvent pénible et délicate.
Mathias assume parfaitement son métier, et effectue chaque mission avec un grand sens du professionnalisme, jusqu’au jour où maman décide de quitter papa…

Avis :

Eric Capitaine est un jeune réalisateur qui avec « Rupture pour tous » nous livre son premier long-métrage. Mais avant d’en arriver là, le réalisateur aura mis presque dix ans. Son premier court-métrage « Love is dead« , dont « Rupture pour tous » est l’adaptation en long, date de 2008. Depuis, Eric Capitaine a réalisé deux autres courts-métrages et s’est révélé être aussi scénariste pour les autres, notamment « Reine d’Espagne« , le premier film de Carole Lambert qui réunira prochainement Julien Doré et Mélanie Bernier.

Sorti de manière plutôt discrète, quarante vingt-deux salles sur le territoire, « Rupture pour tous », le premier film d’Eric Capitaine méritait pourtant bien plus.

Comédie intelligente et décalée, aussi cynique sur notre société que subtile dans ce qu’elle dénonce, ce film porté par un Benjamin Lavernhe et Elisa Ruschke étonnants, fait passer un moment excellent, partagé entre les rires et les émotions, certes un peu facile, mais qui sont toutefois très efficaces. Original, impertinent, décomplexé, ce premier film, noyé entre les sorties de Zemeckis, Bercot et Brizé, mérite amplement qu’on s’y arrête, ne serait-ce que pour les idées neuves, la bonne humeur, ses acteurs et surtout l’intelligence du propos qui cache derrière une comédie mordante, un vrai film de fond des plus tristes. Bref, « Rupture pour tous » est la très belle surprise de la semaine !

15215989_1493439167336154_141127953_o

Love is dead est une jeune société pleine d’avenir. Le concept ? Vous n’arrivez pas à quitter votre conjoint, vous avez peur de souffrir ou de faire souffrir. Épargnez-vous les difficultés et les lenteurs d’une rupture au naturel ! Grâce à Love is dead vous pouvez engager Mathias Lonisse qui tranchera net à votre place et fera signer un contrat de rupture à celui ou celle dont vous voulez vous débarrasser. Love is dead, c’est bien une société pleine d’avenir et surtout d’utilité publique. Mathias Lonisse en est le concepteur, mais le jeune homme de trente-cinq va être vite acculé à son succès quand sa propre mère, vient lui annoncer qu’elle veut quitter son père et qu’elle demande un contrat à Love is dead…

Pétillant, mordant, piquant, plein de légèreté et en même temps pas tant que ça, « Rupture pour tous » est donc la surprise de la semaine qui gagne à être connue.

Pour son premier film, qu’il porte depuis une bonne dizaine d’années, puisqu’il s’avère être l’adaptation de son premier court-métrage, Eric Capitaine nous offre une totale réussite qui amuse pour de vrai. L’idée de « Rupture pour tous » est géniale et plus profonde qu’elle n’en a l’air, car si l’on creuse un peu l’idée du personnage, on imagine bien que cette entreprise peut être née d’un cœur anéanti et qu’elle n’est qu’une vengeance.

Ce qui est génial aussi, c’est que le réalisateur ne tient pas seulement qu’une bonne idée, puisqu’il arrive à la faire tenir sur tout un film et il nous offre du neuf avec. « Rupture pour tous » dégage un panache, un entrain, un sens comique qu’on n’avait pas vu depuis un petit bout de temps dans le cinéma français et ça fait du bien.

Le scénario, qui est co-écrit entre Eric Capitaine et la pétillante Camille Chamoux, nous offre tout un tas de gags et de situations rocambolesques. Doté de répliques cinglantes, d’idées bien trouvées ou encore de situations absurdes, « Rupture pour tous » remplit très bien son cahier des charges et offre même plus que ce qu’on est venu trouver. Car oui, si le film est très drôle et qu’il s’en donne à cœur joue à anéantir les rêves d’amour de certains couples, il sort toutefois des sentiers battus, offrant une belle histoire d’amour enfant/parent. Une histoire qui change un peu des histoires d’amour, même si on n’y écope pas ici. Une intrigue qui parle à tous et devant laquelle on peut facilement se mettre à la place du personnage. Une position difficile qui évite le larmoyant et pose de belles questions, que ce soit sur l’amour, l’égoïsme ou encore les désillusions des rêves d’enfant. « Rupture pour tous » a cette capacité de parler de chose sérieuse, tout en gardant un certain humour noir.

Avec son film, Eric Capitaine va aussi plus loin, offrant aussi une bonne analyse d’une société de consommation et ses dérives. « Rupture pour tous« , derrière cet humour noir, est aussi un film cynique et triste. Si le concept inventé par le personnage est amusant au premier abord, il fait aussi froid dans le dos. Pourquoi pas monnayer une telle pratique pour éviter d’assumer et pourquoi pas finir par y arriver aux vues des dérives, des facilités et de la bêtise de notre société actuelle ? Qui n’a jamais imaginé échapper ce moment difficile de la rupture et si on proposait de la faire pour vous ? Ça peut donner des idées. Surtout que cette société factice, offre de sacrés bons services.

Love is dead, c’est aussi une employée et un patron parfait. Benjamin Lavernhe, qu’on avait remarqué dans le très jolie « Le goût des merveilles  » sorti l’année dernière, démontre encore une fois tout le talent qui l’habite dans un rôle bien loin de son précédent. L’acteur dégage une sacrée spontanéité et malgré qu’il soit l’enfoiré parfaitement cynique que sa société lui demande, il n’en reste pas moins attachant, et surtout touchant. Toute l’intrigue autour de ses parents nous offre une facette sublime de son personnage. Pour l’accompagner, on découvre la belle et pétillante Elisa Ruschke, une jeune inconnue dont c’est le premier grand rôle et une chose est sûre, c’est qu’on risque fort bien d’en entendre encore parler. Ici, elle amuse par sa simplicité et sa naïveté, tout en touchant par sa sincérité. Eric Capitaine nous a réservé d’excellents seconds rôles dont ressort le sourire d’Aïssa Maïga, les frasques débiles d’un couple qui vient d’imploser, joué divinement par Camille Chamoux et Antoine Gouy, puis enfin, on se régalera aussi par ses parents très bien tenus par Brigitte Roüan et Sam Karmann.

15233825_1493439500669454_226713868_o

« Rupture pour tous » est un film qu’on n’attendait pas et qui se révèle être la très bonne et très surprenante surprise de la semaine. Et c’est avec scandale que l’on constate encore une fois la ridicule distribution de cette bonne comédie qui fait du bien. Intelligente, pétillante, pleine d’humour, mais aussi de bonnes réflexions, que ce soit sur l’amour ou bien la société, franchement ça fait du bien de voir de petits films comme celui-là.

Note : 17/20

Image de prévisualisation YouTube

Par Cinéted

AqME

Amateur d'horreur, Métalleux dans l'âme, je succombe facilement à des images de chatons.

Voir tous les articles de AqME →

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.