mars 3, 2021

Star Wars IV Un Nouvel Espoir

star_w13

Titre Original: Star Wars – Episode IV – A New Hope

De : George Lucas

Avec : Mark Hamill, Harrison Ford, Carrie Fisher, Alec Guinness, Pete Cushing

Année : 1977

Pays : Etats-Unis

Genre : Science-Fiction

Scénario : George Lucas

Résumé :

Il y a bien longtemps, dans une galaxie lointaine, très lointaine… La guerre civile fait rage entre l’Alliance rebelle et l’Empire galactique. La princesse Leia se fait capturer par les troupes de choc de l’Empire menées par Dark Vador qui la soupçonne de détenir les plans de l’Etoile Noire, nouvelle base militaire réputée invulnérable. Elle donne les plans à un droïde, R2D2 pour qu’il les fasse parvenir  à Obi-Wan Kenobi. R2D2 et C3PO, un autre droïde, réussissent à s’échapper et se déposent sur Tatooine, endroit où ils sont supposés trouver Obi-Wan. Ils se font capturer par des Jawa, sorte de ferrailleurs qui revendent les droïdes à un couple de fermier, Owen et Beru, vivant avec leur neveu, Luke Skywalker. Celui-ci découvre le message destiné à Obi-Wan Kenobi et décide d’aider les droïdes dans leur quête.

Avis :

S’il y a un film qui en a influencé des centaines d’autres, c’est bien celui-ci. Jamais encore auparavant on n’avait vu quelque chose comme ça. Des effets spéciaux impressionnants, un monde totalement inconnu, des bruitages exceptionnels, des aventures trépidantes, …  Soyons honnêtes, tout cela a certes, bien vieilli (c’était il y a plus de 35 ans) mais restera toujours LA révolution en ce qui concerne le cinéma de SF et de divertissement pur. Des effets spéciaux un peu vieillots (certains monstres sont vraiment grotesques) mais qui ne ternissent en rien la magie du métrage, en témoigne cette abjecte restauration de 1997 qui, de par ses effets spéciaux numériques, ridiculise totalement le travail « artisanal » de son équipe 20 ans plus tôt. Voilà l’évènement déclencheur du désamour de certains fans. Steven Spielberg s’était essayé au style avec ET, mais, suite au mécontentement de ses fans, a remis la version d’origine dans le Blu-ray.

image_bonus_D_0943172112

L’histoire d’Un Nouvel Espoir est somme toute banale, un fermier venu, semble-t-il, de nulle part, devient un héros malgré lui. Cette trame, nous l’avons tous vu dans un nombre incalculable de métrages mais l’univers de Star Wars est tellement riche et étendu qu’on pourrait raconter des centaines d’histoires sur tous les intervenants et figurants du film. Voilà la force de la saga, un univers étendu, dans lequel les enfants peuvent se projeter et y inventer 1000 histoires. Des scènes visuellement époustouflantes (la lutte finale contre l’Etoile Noire est, à l’heure actuelle, toujours aussi impressionnante).

La musique magistrale de John Williams a ô combien participé au succès du film, et de la saga. Une musique omniprésente dans la saga, mais jamais envahissante, toujours utilisée à bon escient, certains morceaux sont particulièrement réussis (le thème de la Force par exemple). On y découvre de jeunes acteurs comme Mark Hamill ou encore Carrie Fisher (qu’on ne revu que très rarement par la suite) et surtout, Harrison Ford qui est exceptionnel dans le rôle d’Han Solo, contrebandier cynique et arrogant, ainsi qu’une multitude de créatures (Chewbacca, Greedo, les Hommes des Sables, les Jawa, …) sans oublier les prestations d’Alec Guinness en Obi-Wan Kenobi et surtout Peter Cushing (inoubliable Victor Frankenstein dans les films de la Hammer).

On sent toutes les influences cinématographiques de George Lucas dans ce film, aussi bien le western (la dégaine de Han Solo), que les films de bolides (les courses poursuites entre le Faucon Millenium et les TIE Fighters) ou encore les films de samouraï (combats au sabre laser). L’influence aussi de la trilogie de Tolkien « Le Seigneur des Anneaux » est aussi majeure (Obi-Wan n’est-il pas une sorte de Gandalf ?) Tout cela mis à la sauce de la science-fiction pour notre plus grand plaisir. On passera à côté de toutes les invraisemblances (à priori, Lucas n’a jamais ouvert un livre d’astronomie de sa vie)

star-wars-episode-IV-hamill-lucas

Des dizaines d’années après le premier opus, l’univers Star Wars continue toujours de faire rêver petits et grands et provoque toujours un engouement démesuré chez ses millions de fans. Se re-visionner le film fait un bien fou, car en plus de nous remémorer nos souvenirs d’enfant, il nous rappelle surtout qu’à la base, Star Wars n’était pas la machine à pognon qu’elle est devenue actuellement. Le côté vieux et usé des vaisseaux contrastent énormément avec le côté « bling bling » de ceux de la prélogie, ce qui faisait un des charmes des épisodes IV, V et VI. Ce n’est pas le meilleur film de la saga, mais il y aura un avant et un après STAR WARS ; que l’on aime ou que l’on déteste, il faut avouer que cette mythique saga fait bel et bien partie de la culture populaire, bien plus que n’importe quel autre film.

Note : 17/20

Image de prévisualisation YouTube

Par Trasher

AqME

Amateur d'horreur, Métalleux dans l'âme, je succombe facilement à des images de chatons.

Voir tous les articles de AqME →

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.