janvier 22, 2022

The Salvation

286303.jpg-r_640_600-b_1_D6D6D6-f_jpg-q_x-xxyxx

De : Kristian Levring

Avec Mads Mikkelsen, Eva Green, Jeffrey Dean Morgan, Eric Cantona

Année: 2014

Pays: Danemark, Angleterre, Afrique du Sud

Genre : Western

Résumé :

1870, Amérique. Lorsque John tue le meurtrier de sa famille, il déclenche la fureur du chef de gang, Delarue. Trahi par sa communauté, lâche et corrompue, le paisible pionnier doit alors traquer seul les hors-la-loi.

Avis :

Pour moi, un western, c’est toujours tentant. C’est un style que j’affectionne et quand ce dernier est bien fait, comme c’est le cas ici, je peux dire que je prends mon pied devant.

« The Salvation« , c’est le troisième film pour le réalisateur danois Kristian Levring et c’est aussi le premier film que je vois de lui et c’est un putain de coup de cœur, pour ce film simple, âpre et d’une redoutable efficacité.

565206.jpg-r_640_600-b_1_D6D6D6-f_jpg-q_x-xxyxx

Amérique 1870, Jon a fui le Danemark avec son frère. Il a laissé femme et enfant derrière lui, le temps de se faire une place dans le pays de la seconde chance. Sept ans après son arrivée, sa famille vient enfin le rejoindre. Mais les retrouvailles sont très vite gâchées. Le soir même de leur arrivée, ils se font sauvagement assassiner, pratiquement sous les yeux de Jon, impuissant. Œil pour œil, Jon tue l’homme responsable de ce massacre. Mais il se trouve que l’homme que Jon a abattu n’est autre que le petit frère de Mr Delarue, un truand, chef de gang qui fait régner la terreur dans la région. Delarue exige la tête de l’homme qui a tué son frère. Trahi par la communauté avec laquelle Jon vit depuis de nombreuses années, il est livré sans vergogne à Delarue. Jon ne devra compter que sur lui-même pour se tirer d’affaire et assouvir sa vengeance pleinement.

La bande-annonce laissait présager un pur western, comme on en voit que trop rarement et à la découverte de ce film, on peut dire qu’il tient toutes ses promesses, car « The Savaltion« , dans la grande tradition des vieux westerns, s’avère être le meilleur film du genre que j’ai vu depuis des années maintenant. Je crois que la dernière fois que j’avais autant apprécié un western, c’était « The Proposition » de John Hillcoat.

Kristian Levring nous offre-là un film qui jouit d’une ambiance extra. Le scénario est simple au possible. Le film nous parle d’une histoire de vengeance. Et c’est un homme seul contre tous qui va l’assouvir.

Le film a un rythme très lent et comporte peu de dialogues. Il ne s’attarde pas en blablas et va à l’essentiel et pourtant, malgré le peu de paroles et de conversations entre les personnages, et surtout grâce à la maîtrise de la mise en scène de son réalisateur et aussi au formidable jeu des acteurs, le film ne détient aucune longueur. On est pris dans l’histoire, dans les rebondissements, les trahisons, par la lâcheté de certains personnages, les retournements de situation, les crimes injustes, les fusillades et bien d’autres choses encore. Je me suis délecté à chaque minute, pour chaque scène, chaque action et le fait que le film prenne son temps pour développer son univers m’a immergé petit à petit dans son intrigue et une fois dedans, il est impossible de ne pas aller au bout de l’histoire.

Comme je le disais plus haut, « The Salvation » jouit d’une ambiance géniale, froide et brute et cette atmosphère doit beaucoup à la qualité des images imaginées par Kristian Levring, car son film est vraiment beau à regarder. Des cadres très bien pensés, qui mettent très bien en valeur ce qui se passe à l’écran. Des paysages fascinants et loin des clichés. Une photographie remarquable, particulièrement les scènes de nuit, que j’ai toutes trouvées superbes. Les scènes sont brutales, crédibles et réalistes, sans être démonstratives et exagérées. Puis le gunfight final est juste jubilatoire. Il y a un très beau souffle dans ce film et énormément de caractère. C’est un film très bien vu et j’en ressors avec l’impression de mettre pris une très belle claque, alors même que ce genre d’histoire, on l’a déjà vu mille fois.

Acteur phare du cinéma danois, le réalisateur a choisi le talentueux Mads Mikkelsen (je crois bien qu’il a dû tourner devant la caméra de tous les meilleurs cinéastes du pays, entre Nicolas Winding Refn, Thomas Vinterberg, Lone Scherfig, Susanne Bier ou encore Anders Thomas Jensen, que du bon monde quoi…), pour incarner cet homme qui va tout perdre, femme, enfant, mais aussi réputation, dignité et livré à l’ennemi comme un sacrifice de la brebis égarée pour le bien-être de la communauté. L’acteur démontre encore une fois et avec force, la qualité de son jeu et il est impérial. C’est Jeffrey Dean Morgan qui joue le grand méchant et l’acteur s’avère être à la hauteur de son adversaire. On trouvera aussi la belle Eva Green, qui est diablement intrigante et qui prouve qu’elle peut s’adapter à tous les styles de rôles. L’actrice qui a le vent en poupe ces dernières années, continue son joli parcours. Dans le film, on aura aussi le droit à de belles interprétations de la part de Mickael Persbandt, qui joue le frère de Mikkelsen, de Jonathan Pryce dans le rôle du maire de la ville et puis de Douglas Henshall dont la lâcheté m’a passionné. J’ai adoré ce personnage de shérif, qui n’en est absolument pas un. À noter aussi la présence d’Eric Cantona dans un petit rôle.

568175.jpg-r_640_600-b_1_D6D6D6-f_jpg-q_x-xxyxx

C’est un très bon coup de cœur, je peux même parler d’une belle claque que ce « The Salvation« . Kristian Levring nous a offert le western de l’année et puis aussi un très bel hommage aux autres westerns spaghetti. C’est vrai que le scénario est, pour beaucoup, trop simple et classique et je l’avoue moi-même, cette histoire de vengeance dans l’ouest aride n’est pas neuve, mais elle fonctionne à merveille et parfois, faire simple peut être aussi une preuve d’audace surtout quand c’est une aussi belle réussite.

Note : 18/20

[youtube]https://www.youtube.com/watch?v=RtlFQBWl4Yc[/youtube]

Par Cinéted

AqME

Amateur d'horreur, Métalleux dans l'âme, je succombe facilement à des images de chatons.

Voir tous les articles de AqME →

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.